buzzoole code

Faire le ménage chez soi, faire le ménage en soi, de dominique loreau

Descriptions du produit

Présentation de l’éditeur

Un lieu propre embellit le cour et l’esprit. Pourquoi faire le ménage ?
La plupart d’entre nous répondront probablement qu’il faut le faire, c’est tout. Tout comme manger, dormir ou se laver. Mais c’est bien plus. Outre les effets bénéfiques qu’un lieu propre et rangé peut apporter sur plan le physique et moral, c’est aussi nettoyer son cour et son esprit. Il peut devenir un plaisir, un art, un exercice spirituel : il suffit pour cela de retrouver l’envie de vivre pour soi, chez soi, et de renouer avec des valeurs universelles.
Pour avoir une meilleure image de soi;
Pour faire corps avec son intérieur;
Pour avoir un meilleur contrôle sur les circonstances;
Mener une vie équilibrée; Pour garder le mora.

Biographie de l’auteur

Dominique Loreau vit et travaille au Japon depuis de nombreuses années.

Détails sur le produit

  • Broché: 224 pages
  • Editeur : Marabout (30 mars 2011)
  • Collection : Psychologie
  • Langue : Français

Mon avis :

Dominique Loreau est une auteur très prolifique. Ces livres se vendent presque comme des petits pains. Pourquoi ? Parce qu’ils sont simples et difficile à lire à la fois. Ils nous remettent en question à travers chaque thème qu’elle aborde. Loin de rester sur le plan unique du livre, comme pourrait le faire un auteur plus terre à terre, il y a toujours une part de ZEN et de développement personnel pour nous faire grandir et réfléchir.

Très en vogue sur les thèmes d’aujourd’hui, elle apporte ici une part d’écologie et d’harmonie pour nous faire réfléchir sur notre jardin intérieur à défricher. Le ménage ne se limite pas qu’aux biens matériels, pour être bien dans sa peau, il faut savoir se remettre en question aussi.

Pour commander, “Faire le ménage chez soi, faire le ménage en soi”, cliquez ici !


Rendez-vous sur Hellocoton !

Leave a Reply

3 comments

  1. J’aime bien Dominique Loreau mais parfois elle m’énerve un peu. Avec elle, tout a l’air simple mais en fait pas tellement, enfin pas pour moi. Je ne sais pas si elle a des enfants… mais moi par exemple je n’arrive pas à avoir une table sans rien dessus. Il y a toujours des dessins qui atterrissent dessus, des papiers de bonbons, des miettes de biscuits… du papier collant COLLé sur la table (euh… qui a fait ça ? c’est pas moi, c’est mon frère…), des capuchons de marqueurs (sans le marqueur évidemment, trop facile sinon) ou des marqueurs sans capuchons, c’est au choix.
    Enfin bref, j’adore mes kids mais c’est même pas la peine d’essayer d’avoir un intérieur zen avec eux.

    • pas mal ton raisonnement, moi qui ai lu aussi quelques un de ses livres, je suis d’accord avec toi. Mais, je dis bien mais, c’est comme pour tout, il y en a prendre et à jeter, selon son cas et ce qu’on recherche, c’est le but d’un livre de développement personnel.