supermarche

supermarche Quand Madame Maman est malade et que le frigo est vide au retour de vacances, on fait quoi ? On prend la liste grande comme le bras et on embarque les 3 mouflés ! En fait que 2 car le dernier (Mr Grand) a préféré resté à la maison pour jouer et lire (en fait il voulait faire un câlin à sa moman). Mais à choisir, lesquels sont les plus excités au supermarché, les grands ou les petits ? Mr Grand sait lire et accro à sa 3DS il pourrait passer sa vie à baver sur les cartouches au rayon jeux vidéos… Mr Moyen a eu sa période « je joue à cache/cache dans les rayons », heureusement c’est passé. Et Melle Petite, ben c’est surtout le timing qui craint plus c’est long, moins elle va supporter ! N’ayant que les deux derniers, j’écoute les conseils de Madame Maman (j’en reparle plus bas) et hop j’y go au supermarché en famille. Ben oui d’habitude je fais le Drive, mais au retour de vacances faut refaire le plein urgemment ! N’allez pas croire que c’est la première fois que j’y vais seul avec 1 ou plusieurs de mes enfants, mais c’est l’occasion de vous parler de nos « petits trucs » afin d’éviter les crises le plus possible.

1/ Petit briefing anté-supermarché tu feras

Le mieux quand même est d’anticiper les choses. Bien que parfois les enfants se font un malin plaisir à faire l’inverse de ce que tu leur demandes. Mais autant mettre les choses au point sur la sécurité dans les lieux où la populace est présente et toutes les autres règles de votre cru.

2/ Le caddy tu n’oublieras pas pas !

Cela paraît logique, mais parfois je prends des sacs car ma liste est courte. Avec les enfants, surtout les derniers, le grand il prend toute la place, un devant et un dedans. Mr Moyen devra forcément descendre lorsque les provisions envahirons son espace vital ! Mais au moins personne ne court partout durant la première demi-heure de courses !

3/ La zapette tu prendra

Beaucoup de supermarché propose maintenant ce petit ustensile pour scanner les code-barre soi-même (on n’aurait jamais imaginé cela il y a 10 ans O_o),. Je le pratique chez Carrefour et Auchan à volonté (ailleurs j’ai pas ou plus les cartes). On gagne un temps fou et aussi… cela OCCUPE les enfants. Et si tu en as 2 (ou plus), suffit de leur donner à tour de rôle (et de surveiller qu’ils ne scannent pas n’importe quoi).

4/ Dire « non » tu sauras, quelques techniques tu apprendras

Forcément les enfants voudront ça, ça, ça et ça et … pas toi ! Quelques méthodes à suivre :

  • Feindre l’innocence et répondre 3 rayons plus loin « Hein tu me parlais ? Désolé j’étais dans mes pensées, désolé » mdr,
  • Leur expliquer la différence de prix pour un produit semblable et donc que le truc à 30% plus cher ce n’est pas raisonnable,
  • Leur promettre qu’ils choisiront leurs céréales (ou gâteaux préférés) mais refuser le reste,
  • « Ce n’est pas sur ma liste de course, mais on pourrait le mettre sur la prochaine liste ? Regarde je le note de l’autre côté de ma feuille »,
De plus ce n’est pas parce qu’ils précisent que dans le rayon il y a un super truc qu’ils en veulent. Souvent il désigne la chose (surtout pour les petits) mais sans avoir le désir de le vouloir. Il suffit alors de répondre « en effet il y a vraiment du choix dans ce rayon, regarde les rouge là-bas, cela forme un beau dégradé de couleurs, tu ne trouves pas ? »

5/ Des tâches à faire tu leur donneras

D’une part tu les responsabilises, d’autre part ils se sentent important, troisièmement ça peut aller plus vite comme ça (ou pas lol). Mais le principal c’est d’y aller de bon coeur.

  • Tu peux me choisir un kilo d’orange ? Je te laisse les peser… (Ou tout autre produit sur la liste des courses)
  • J’ai mal au dos, tu pourrais me prendre le paquet tout en bas, là ? Tu vois être petit à ses avantages.
  • Je te charge de ranger les produits dans le sac au fond du caddie,
Certains enfants seront fiers de se traitement, d’autres se lasseront, à vous de trouver des variantes avec les diverses solutions.

6/ Le manger à l’oeil tu profiteras

Souvent les enfants on faim justement pendant les courses, même si tu pars juste après le repas (ce qui est mieux car le ventre plein ils ont moins envie de trucs qui sont trop plein de choses pas bonnes pour eux). Et on connait tous l’adage « un enfant qui mange c’est un enfant heureux ! ». En gros il te fiche la paix mais surtout ses besoins sont comblés. Surtout n’entame pas de paquets de gâteau que tu paieras à moitié vide à la caisse, profites des promotions culinaires et têtes de gondoles plein de trucs à grignoter. Entre les bouts de pains, de brioches laminées, les cubes de fromage, les mini-boulettes de viande ou carrés de fruits, c’est bon tu peux leur donner le déjeuner, goûter et dîner en même temps ! Faut juste ne pas se faire capter à revenir 6 fois de suite pour grappiller le contenu de la nouvelle assiette de boeuf sauté sauce curry en mini-brochette. Car là tu es bon pour prendre les 5 bons de réductions et le colis familiale pour 12 personnes, que tu remettras en rayon frais 3 mètres plus loin hein ! Sur ce… Je m’en va refaire mes courses au Drive… au moins je peux mater une série télé pendant ce temps. :-) Et toi, c’est quoi tes astuces pour faire tes courses tranquille en famille ?

Tous les jeudis (ou presque), ça causera « éducation » sur WonderMômes, c’est ma participation à son rendez-vous !

les jeudis éducation de Wondermômes

 

Ils causent aussi éducation : un papa qui gère seul deux enfants au supermarchésocialisation et collectivité, ce n’est pas lié selon Maman Mammouthle complexe d’Oedipe chez Vivi, Attends ou l’exemple parental

Rendez-vous sur Hellocoton !

Leave a Reply

10 comments

  1. Pingback: "Attends !" (ou l'exemple parental) - WondermomesWondermomes

  2. Pingback: "Attends !" (ou l'exemple parental) - WondermomesWondermomes

  3. Tu as oublié un truc : les lingettes tu prendras pour essuyer les petites bouilles qui ont mangé ! Merci pour ta participation !

  4. Pingback: Un papa et 2 gosses au supermarché, m&ec...

  5. Nan mais excuse moi, mais alors le caddy il t’écrases la bouffe dedans ! OUAIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIS !
    Leclerc aussi fait la zapette mais c’est pas ça qui fait que les enfants vont mieux supporter et quand y a relecture on est content aussi ! LOL
    Le coup de l’ignorance ça marche pas chez moi, comment dire ils me sautent dessus, me tirent pas les bras … Vraiment sortir 3 rayons plus loin et dire « oh j’avais pas remarqué ! » pas possible !
    Par contre faudrait peut-être que je leur rappelle qq règles de sécurité ! la dernière fois fut une cata, le minus est parti dès l’entrée quand je prenais mas zapette dans un rayon, j’ai flippé parce que je le trouvais pas ! Ensuite ils ont fait que se battre ente eux, roulé boulé par terre c’est mieux, courir partout et passer devant des chariot !
    Ouais on m’a regardé comme si j’étais une incapable, m’en fout !

  6. Pingback: Socialisation et collectivité, ça n'est pas lié - Blog pro allaitement maternel et maternage

  7. Pour l’instant chez nous, le supermarché c’est encore la grande éclate! Mon bibou adore! Il discute, s’extasie… pourvu que ça dure encore un peu! ^^

  8. Super conseils!… Merci
    Voici mon petit conseil du jour pour le N°1, il est préférable d’éviter les négations: « vous ne devez pas courir partout » sera moins efficace que « vous devrez marcher à côté de moi »… Le cerveau n’enregistrant pas les négations, ils auraient tendance à comprendre « vous devez courir partout »…;-)

    • oui tout à fait je suis d’accord avec toi, le positif secondé de l’anti-négation

  9. supermaman

    1) Passer au rayon fruits et légumes : un régime de bananes (c’est sain) pour qu’ils mangent dans le caddie

    2) La caddie est indispensable : aucun enfant par terre. Au-cun. S’il y en a qui ne tient pas encore assis tout seul : porte-bébé.

    3) Passer au rayon jouet : un livre par enfant. Ça les occupe le temps des courses

    4) Le temps des courses : on ne fait pas ses courses mensuelles avec deux , trois ou quatre enfants dans le caddie. On se contente de faire du dépannage. Et c’est déjà pas si mal.

    5) La caisse : le seul moment où ils sont autorisés à sortir du caddie. On les occupe : vider la caddie, remplir les cabas…

    6) Ne pas oublier : passage aux toilettes et/ou changement de couches AVANT le supermarché pour tout le monde. Rien de plus rageant que de devoir quitter la queue au bout de 20 min pour aller aux toilettes et de devoir recommencer

    7) Courage… Un jour, vous pourrez aller faire vos courses en les laissant seuls à la maison. Tout finit par arriver