web analytics
Famille

Pour ou contre… Le smartphone pour un enfant ?

Dans une ère où les smartphones sont omniprésents et où les jeunes semblent naître avec un écran entre les

Pour ou contre… Le smartphone pour un enfant ?

Dans une ère où les smartphones sont omniprésents et où les jeunes semblent naître avec un écran entre les mains, certains parents se dressent en défenseurs extrême de l’enfance sans téléphone.

Pourquoi cette résistance farouche à l’égard des smartphones pour leurs enfants ? Et, au contraire, pourquoi d’autres parents donnent un portable à leur enfant dès son entrée au collège ? C’est ce que je vous propose d’explorer dans cet article en collaboration commerciale.

Le téléphone portable, est-il un accessoire incontournable ou une bombe à retardement pour nos enfants ? La question se pose de manière pressante pour de nombreux parents.

Pourquoi certains parents refusent de donner un téléphone à leur enfant ou leur ados ?

Des parents unis contre les programmes nuisibles

C’est devenu courant pour certains, et ils n’y prêtent plus attention. Mais pour beaucoup, la banalisation de la pornographie, ainsi que les comportements irrationnels liés aux réseaux sociaux chez les jeunes, sont des arguments suffisants pour retarder autant que possible l’octroi d’un portable à leurs enfants, voire même pour interdire l’accès au smartphone avant l’entrée au lycée.

Cependant, ce combat est difficile. En effet, l’âge moyen auquel les enfants acquièrent un téléphone portable est de plus en plus bas. Si la majorité des enfants possèdent maintenant un portable dès leur arrivée au collège, il est de moins en moins rare de les voir apparaître dans les cours d’école, même en primaire !

Il est donc clair que, pour la plupart des parents, donner un smartphone à leurs enfants est devenu la norme, sans qu’ils pensent nécessairement aux conséquences négatives.”

Les modifications apportées consistent principalement à corriger des fautes d’orthographe et à améliorer la formulation pour plus de clarté.

à quel âge le téléphone pour les enfants ?

La pression sociale et les risques cachés

De nombreux parents fournissaient des smartphones à leurs enfants par pure pression sociale, sans envisager d’alternative.

Les réfractaires aux portables pour les enfants sont conscients de la pression sociale qui pousse les autres parents à fournir un téléphone à leurs enfants, sans envisager une seule seconde, à d’autres alternatives.

Les autres préfèrent éduquer leurs enfants sur les dangers potentiels liés à l’usage d’un téléphone mais aussi à Internet ! Les deux étant souvent liés dès qu’un forfait mobile pour enfant propose une connexion limitée ou illimiée à Internet. Si dans les collèges et les lycées des ateliers ou des conférences sont souvent au programme pour avertir les élèves (et même les parents) des dangers du Web :

  • sensibilisation aux dérives potentielles,
  • harcèlement en ligne,
  • les photos inappropriées,
  • pornographie
  • le danger que représente les réseaux sociaux,
  • le danger des IA génératrice d’image,

Mais c’est rarement le cas dans le primaire.

Et en cas de refus d’obtention d’un téléphone, les enfants, quant à eux, rivalisent d’ingéniosité pour contourner les règles.

Un refus sans concession

D’autres parents encore restent restent fermes sur leurs positions et sont catégoriquement opposés à fournir des écrans et des smartphones aux plus jeunes. Pour eux, l’autonomie de leurs enfants prime sur toute autre considération. Ils estiment que les téléphones ne sont pas indispensables et que leurs enfants peuvent trouver des solutions en cas d’urgence sans avoir besoin d’un téléphone portable.

Pourquoi offrir un téléphone à son enfant ?

Pourquoi offrir un téléphone à son enfant ?

La première raison pour offrir un téléphone portable à ses enfants est de se demander tout simplement pourquoi !

Quelles sont les véritables raisons qui motivent cette demande ou ce choix ?

  • Est-ce parce que l’enfant veut être comme ses amis ?
  • A-t-il besoin de garder un lien avec eux en dehors de l’école ?
  • Est-ce une question de sécurité pour les trajets, afin de le rassurer et de vous rassurer ?
  • Lui offrir plus d’autonomie ?
  • Parce que les autres parents font pareil ?
  • Mais existe-t-il d’autres moyens de répondre à ces besoins tout en retardant l’acquisition d’un téléphone ?

Tout ce qui concerne la sécurité de l’enfant, savoir où il se trouve en tout lieu et à tout moment, les objets connectés suffisent maintenant largement pour pallier à cette question. De nombreuses montres connectées, par exemple, peuvent ainsi fournir les informations nécessaires pour rassurer les parents.

Certains parents ne refusent pas le besoin du lien que l’enfant a besoin avec ses amis. Dans ce cas, ils utilisent un téléphone familial sous surveillance. Celui-ci reste à la maison, il est le plus souvent basique, sans option et ne permet donc pas de dérapages.

Le plus gros problème étant ce besoin d’identification et d’appartenance au groupe, encore plus visible chez les adolescents.
L’ado pourra être frustré de ne pas être “comme les autres” et pourrait avoir peur d’être rejeté. C’est un sujet alors très sensible qui mérite des discussions familiales et un choix à faire, avec peut-être une promesse d’âge fixé avant d’obtenir un portable.

Prévenir vaut mieux que courir…

Si, après une réflexion approfondie, vous décidez que votre enfant doit avoir un téléphone portable, il est essentiel de définir un cadre clair. Voici quelques options :

1. Un premier téléphone sans écran tactile

Optez pour un téléphone avec un clavier à touches simples, qui permettra à votre enfant de vous contacter et d’envoyer des SMS sans accéder à Internet. Expliquez que c’est déjà une première étape avant de passer à un niveau supérieur de matériel.

2. Un smartphone avec des restrictions

Assurez-vous de mettre en place un forfait bloqué, un contrôle parental efficace, une application de suivi de position et d’avoir de nombreuses discussions sur les risques liés à Internet.

3. Limiter l’usage des réseaux sociaux

Soyez ferme ! Interdisez l’utilisation des réseaux sociaux tels qu’Instagram ou TikTok avant l’âge de 15 ans. De plus, envisagez de ne pas laisser le téléphone portable à disposition le soir, pour éviter son utilisation pendant la nuit.

À Quel âge offrir un smartphone à son enfant ? Les recommandations d’experts

L’Observatoire de la parentalité et de l’éducation numérique conseille de retarder l’acquisition du premier smartphone jusqu’à l’âge de 12 ans. Cette recommandation repose sur des préoccupations légitimes concernant les risques liés à l’usage précoce des smartphones chez les enfants.

L’utilisation excessive et précoce des smartphones chez les enfants peut avoir des conséquences néfastes sur leur santé, tant physique que mentale tels que :

  • Les addictions,
  • Certains retards cognitifs,
  • Des troubles de la vision, des maux de tête, et des douleurs cervicales,
  • Des troubles du sommeil,
  • Les risques liés à Internet et aux réseaux sociaux,

Conclusion

Le refus de donner des smartphones aux enfants est un débat qui anime de plus en plus de parents. Quelle que soit leur approche, ils sont unis par la volonté de protéger leurs enfants et de les préparer aux défis de l’ère numérique.

Il n’est surtout pas question de diaboliser l’utilisation des téléphones portables par nos enfants. Il est surtout primordial de faire des choix éclairés et de mettre en place un cadre solide pour encadrer leur utilisation.

Le téléphone portable peut être un outil précieux, mais il doit être utilisé de manière responsable, en pleine conscience des enjeux qui l’entourent.

Crédit image : pexels.com

Partages moi sur tes réseaux sociaux !
About Author

Papa Blogueur

Père de trois enfants, blogueur depuis 1996, je suis tombé dans la marmite Internet. Ma philosophie : des conseils francs et naturels. Mon but ? Vous donner des infos de qualité pour naviguer dans mes passions. Geek, amateur de dessin et cuisine, je partage conseils mode, voyage et lifestyle. Rejoignez-moi dans cette aventure de vie quotidienne.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.