Mr Grand entre au collège cette année. Vu sa taille la plupart des gens pensent qu’il y ai déjà depuis quelques temps (1m65 – 11 ans). Pourtant ce grand gamin au coeur tendre, même s’il ne le montre pas, est ravagé par la crainte et la peur face aux nouveautés dont il devra faire face.

Pourquoi autant de crainte ?

Il était si bien ancré dans son petit monde d’école primaire avec son statut de « grand » de CM2, être l’aîné de la fratrie à l’école, avec ses marques et ses repères, ses habitudes, ses amis et professeurs que la suite faite peur, et pour cause :

  • L’école est un bâtiment assez grand de 300 ans d’âge divisé en collège et lycée (avec 2 entrées différentes),
  • Il découvrira un programme nouveau avec des professeurs différents,
  • Il sera devant  un nouveau système de cantine avec carte (à ne pas perdre),
  • Il sera face à la solitude des premières heures / jours. Aucun de ses copains et amis ont choisi ce collège,
  • Un manque de confiance en soi face à de nouvelles responsabilités, programmes, cours, …

Nous sommes tous passés par là et ce n’est pas chose facile. Je me souviens avoir été largué dans mon collège à 1h00 de route en bus sans papa ni maman pour m’aide ou me soutenir.  Lui aura au moins de la chance, sa rentrée se fait sur une demi-journée et Madame Maman va l’aider à porter sa brouette d’affaire scolaire jusqu’à la porte de l’école et le récupérer à midi. Ensuite, hein, il fera le grand et le fier pour que nous évitions de l’attendre à la porte. lol

Ce qu’il gagne à entrer au collège

Pourtant beaucoup de points positifs vont marquer sa vie dans cette nouvelle aventure :

  • Un gain en autonomie, même si on va l’accompagner au matin de temps en temps, surtout au début, il pourra aller et venir à pied du collège à la maison (10 mn de route). Il a même demandé la permission d’aller à la bibliothèque le mercredi ou samedi après-midi après les cours. Nous lui avons répondu « oui » si les devoirs sont à jour,
  •  Avoir la CLÉ de la maison (autour du cou),
  • Posséder un téléphone portable (cadeau de sa marraine pour son entrée en sixième), super génial, non ?
  • Etre dans un établissement connecté, pas de livres (merci pour le poids en moins dans la sac à dos) ! Un Ipad Aire l’accompagnera durant tout son collège.
  • Le choix de revenir le midi si la cantine ne lui plait pas (choix mensuel),
  • Plus de garderie le soir avec des « petits »,
  • Différents clubs le midi pour s’occuper…

Primaire VS Collège, il y a tant de choses à dire. Pour le moment il base son expérience sur ce qu’il connait, ce qui le rassure, ce qu’il maîtrise. Il fera sûrement face à plein d’inconnu mais au fond, c’est la vie. A chaque étape il sera dans le flou gaussien et devra faire preuve de maturité et d’adaptation pour s’en sortir. On croit en lui, pour nous pas de soucis.

Et ce que nous espérons pour lui

Un nouveau gain en autonomie et maturité. En effet, la compagnie de son frère et sa soeur plus petits, et avant les enfants plus petits de l’école primaire ne l’aidaient pas à s’affirmer et « grandir », comme un enfant pourrait le faire avec des frères et soeurs plus grands.

Etre au contact d’enfants de son âges et supérieurs, avec des professeurs différents, à son écoute, des matières nouvelles, des découvertes lui offriront un nouveau monde !

La plupart des parents, surtout les mamans, qui sont passés par là, nous ont rassuré. Leurs enfants ont en effet évolué (parfois trop franchement) durant la première année de collège. Car à 11 ans, on est un vrai pré-ado (arf, il y aurait un livre à écrire dessus), et je ne doute pas qu’il se rende compte qu’il a bien changé et que ses goûts vont aussi évoluer au contact de ses camarades.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Leave a Reply

11 comments

  1. Maman Poule et Cie

    En effet, une transition qui fait peur.
    Bon courage à M. Grand !

  2. maman est occupée

    Mon Grand entre en CM2… Il va falloir que je lui lâche un peu (beaucoup) la grappe pour le laisser prendre un peu de maturité, en vue de l’entrée en 6ème. Connaissant mon côté « mère juive », je ne te dis pas comme il va falloir que je me fasse violence pour le laisser respirer, grandir, devenir autonome et ne pas le fliquer à tout va !

    • oui il le demandera de lui même aussi, et oui c’est dur de ne pas toujours être derrière eux car parfois ils font tellement de bêtises

  3. Alex

    Ça a été le grand stress pour mon petit dernier. C’est vrai que le collège c’est un peu un autre monde…

    Mais bon, une fois qu’ils retrouvent plusieurs camarades de la même école, la pression retombe vite.
    Bon courage pour la suite. :)

    Alex de https://livres-interdits.fr/

    • ça c’est bien passé pour mon grand en fin de compte et il a déjà un copain de classe ;-)

  4. chrys85

    L’an dernier, c’était le grand saut pour mon aîné… Dur le 1er jour, il n’avait aucun ami dans sa classe. De nature réservé voire timide ,il a fini par s’en faire un… qui a déménagé pendant les vacances ! Mais cela ne l’a pas empeché de bien travailler et d’apprendre à s’organiser (très bonne année sur le plan « notes »)
    Cette année, il a retrouvé ses meilleurs copains, il est rentré de sa 1ere journée de 5e avec un grand sourire :D

    • nous venons d’apprendre ce matin de la bouche d’une maman que son fils n’était jamais sorti seul avant le collège et que depuis la rentrée elle le conduisait, ce matin il a du faire la route à pied tout seul, argh, elle avait les boules et surement lui aussi pas habitué mais surement content d’avoir un peu de liberté

  5. Pingback: Une nouvelle pièce en plus et un rêve de cuisine digne de ce nom -

  6. Smidge

    La grande rentre en 6ème en septembre là.

    Ça n’a pas du tout l’air de l’inquiéter. Elle m’a posé quelques questions sur comment ça se passait, l’organisation tout ça. Mais elle y avait déjà réfléchi en fait et m’a surtout exposé ce qu’elle comptait faire plus qu’elle ne me demandait réellement.
    Sa seule petite crainte, c’était pour bien mémoriser le trajet (une 10aine de minutes à pieds), mais nous avons fait le trajet deux fois ensemble déjà, et elle est maintenant assurée.

    Je crois qu’elle a hâte surtout. Hâte d’avoir cours « comme les grands ». Et hâte de renouveler copains et copines, dont peu partageaient ses loisirs jusqu’à présent…

    • oui c’est une étape importante, il faut tout pour qu’elle ou qu’il se sente en confiance. Et question affaire scolaire, je te conseille de trouver un système pour ranger les cahiers (etc.), nous avons utilisé des boites de rangements, et une de nos amis plusieurs trieurs superposées, ainsi le soir, lorsque mon grand doit changer de cahier, il les place verticalement dans les boite de rangement (type trieur) par rubrique, etc