gestion des repas enfants

S’il y a bien un truc qui m’énerve, se sont les repas qui dégénèrent. Entre les taquineries, les noms d’oiseau, les invitations implicites entre frère à la déconnade, les sorties de table sans raison, Melle petite qui met tout à terre ou réclame les bras ou les genoux sans cesse, je vois rouge.

A table, il y a des règles pré-établies comme pour tout, et lorsque les limites sont trop souvent franchies, je pars en live, et c’est pas beau !

Disputes à table : ambiance merdique !

Madame Maman s’énerve aussi, mais j’avoue je suis souvent le premier et forcément, quand ça commence, c’est le cercle vicieux :

 enfant + dérive + repas
=
parent énervé + cri + sanction
=
ambiance de merde + enfant qui dérive encore plus
=
parent qui s’enferme dans ses positions, etc, etc, etc.

Suis-je un mauvais père pour autant ? Oui et non, car je ne suis pas parfait et je reconnais mes torts. Et surtout, avec Madame Maman, on se tourne vers une éducation avec empathie pour régler ce genre de situations.

Comment gérer les disputes familiales pendant les repas ?

Pour tout vous avouer il y a eu une chute phénoménale des conflits durant les repas dernièrement, et c’est tant mieux. En voici les causes ou plutôt les solutions.

Premier point, la discussion, la prévention, l’explication avec les enfants pour passer de moments agréables à table en famille.

Second point, l’ambiance et la diversion. Le constat est clair, si les enfants prennent la main sur le repas, celui-ci se terminent (trop) souvent en cacahuète !

Donnons le tons de suite, le repas c’est en famille ! Un dîner à thème (raclette, soirée crêpe, …), une soirée plateau télé, un repas préparé avec et pour les enfants, une discussion nourrie avec échange sont des bons points à retenir.

Mais si ce n’est pas suffisant, passons au plan B ! L’humour. Cet effet fonctionne assez : les blagues de Toto, les devinettes de bas étage ou encore quelques charades pas trop dures.

En dernier ressort, les histoires et contes. Généralement réservées le soir avant de se coucher, l’heure du repas est aussi devenu l’heure des histoires ! Ayant certaines ressources sur le sujet (contes et légendes de Bretagne merci à vous), si l’imagination commence à faire défaut, le petit conseil du jour, demandez la suite à vos enfants ! Ils ont autant d’imagination que nous, sinon plus. Ils savent arranger l’histoires bancales à leur sauce, raconter leur propre histoire (il faut les laisser faire et les encourager et surtout les écouter) ou en créer une en famille !

Et vous comment gérez-vous vos repas chaotiques ?

 

 

Crédit photo : http://www.flickr.com

À propos de l'auteur

Papa Blogueur

Blog d'un papa de la métropole lilloise.

Voir tous les articles