A regret, nous ne sommes pas restés longtemps à Choco & Co de Lille Grand Palais. Mr Moyen n’étant pas bien, nous avons du rentrer assez rapidement. Au fainl, 38,8° de fièvre et rdv chez le médecin le lendemain. Bref… Pas glop quoi !

Mais sinon, le salon du chocolat, c’est gourmand, je me répète ! 😀
Lorsque nos pas traverses les allées, c’est pour rencontrer des professionnels qui proposent à qui mieux mieux leurs talents en chocolats, pâtisseries, confiseries, en sucrés surtout mais aussi salés.

Nous avons aimé les ateliers pour enfants. Les voir tremper leur bâtons surmontés d’une guimauve dans le chocolat chaud, puis les surmonter de paillettes (au chocolat) c’est l’extase !

Juste à côté se tenait un stand vendant des gaufres maisons, des brioches feuilletées au beurre, et d’autres gourmandises qui faisaient envie. En fin de compte, Melle Petite à craquée sur la gaufre chaude XXL croustillante glissée sous la fontaine de chocolat ! Mr Moyen n’étant pas bien, il n’a rien avalé. Mr Grand lui, comme à son habitude, c’est porté sur le salé. avec une double gaufre 3 fromages coulant à point.


Il y avait aussi les sculptures de chocolat des professionnels sur le thème du cirque. De grandioses créations que l’on aurait du mal à croquer, d’ailleurs je me demande si à la fin elles sont mangées…

Du dimanche après-midi, surtout vers 16h00, il n’y a plus grands nouveautés, mais si l’on se fie au planning en ligne de http://www.chocoandco.fr, des ateliers pour adultes, des shows, un défilé et des concours pour amateurs ou professionnels ont fait fureur tout le mong de ces trois jours du salon du Chocolat de Lille Grand Palais.

A lire aussi :  Cyberpunk 2077 sur PC, comme un goût de Nostalgie





Aux premiers abords, on pense facilement qu’il n’est pas possible de déguster. Mais avec un peu de patience, les plateaux se tendent vers les visiteurs puis se retirent, attendant l’arrivée d’un autre groupe. C’est compréhensible. Si tout était laissé open bar, les enfants se jetteraient dessus et les stocks fonderaient comme neige au soleil.

Prévoyez tout de même votre porte-monnaie (et du liquide). Même si la plupart des prix sont corrects, parfois ils s’envolent bien haut pour une qualité de chocolat sûrement très bonne, aux vues des plaques et diplômes affichées sur les murs des stands.

On peut retrouver certains de ces chocolatiers, pâtissiers et créateurs en boutiques et dans la région en plus. Pour d’autres, il faudra faire des kilomètres pour les retrouver, sauf s’ils ont un site marchand en ligne.

Donc si vous avez loupé l’édition 2018, rassurez-vous, il n’y a pas de raison que l’an prochain, les accros du chocolat et des gourmandises régionales ne reviennent pas vous titiller les papilles !

 

Envoi
User Review
( votes)

À propos de l'auteur

Papa Blogueur

Blog d'un papa de la métropole lilloise.

Voir tous les articles