la semaine de 5 jours rentrée 2013 france

Petite histoire sur semaine de 5 jours…

– Papa, tu m’avais promis que nous irions chez Disney le week-end du 22, maintenant tu me dis qu’on ne peut plus, c’est pas juste ! Lança le petit garçon les yeux emplis de larmes, son Mickey préféré en peluche tombé à ses pieds.

Le père, accroupi, fixant le petit bonhomme lui répondit d’un voix douce en lui tenant les mains.

– Ce n’est pas de ta faute mon garçon… Tu sais, il existe des gens dont le travail est refaire ce qui a été fait. Et tous les 5 ans c’est pareil, ils ne savent rien faire d’autre, cela les occupe et ils se croient plus importants ainsi. Maintenant, tu auras l’école le samedi en plus. En contre-partie, tu termineras plus tôt l’après-midi, maman devra se débrouiller pour aller te chercher en expliquant à son patron que l’école ouvre ses portes à 15h00 et non plus 16h30, puisque la garderie a fermé suite à la suppression de poste l’an passé dans ton école… De plus, le samedi tu ne pourras plus te lever tard ni pratiquer ton sport préféré, à la place tu apprendras de nouvelles choses…

– Mais je m’en fiche, répliqua l’enfant dont la voix transpira sa peine, et mickey alors ?

– Nous devions y être le samedi de bonnes heures, ce n’est plus possible avec ces nouveaux horaires. Tu sais, c’est loin, le temps de nous y rendre, le marchand de sable sera surement déjà passé…

– Ce n’est pas juste, répliqua encore l’enfant en pleurant de tristesse.

Cette petite histoire pourrait s’avérer réelle dans quelques temps. Une nouvelle réforme scolaire verra le jour à la rentrée 2013. Une semaine de 5 jours (4 jours et demi en fait) remplacera notre semaine de  4 jours actuelle pour le primaire, mise en place sous le régime du président Sarkozy en 2008.

Dès son entrée au nouveau gouvernement, Vincent Peillon lança une concertation sur «la refondation de l’école de la République». Jusqu’à la mi-juillet, les premières bases de cette révolution scolaire a posé ses fondations, notamment sur le rythme scolaire du primaire. Après une courte pause estivale, les discussions entre élus, parents, syndicats d’enseignements, associations et professionnels scolaires reprendront jusqu’en octobre prochain où le verdict tombera comme un couperet.

A lire aussi :  Parcoursup : comment rédiger sa lettre de motivation

Table des matières :

Mais pourquoi la semaine de 4 jours en primaire plait-elle autant ?

Cette réforme n’a pas fait l’unanimité dans l’immédiat, mais les parents et le monde du tourisme ont su s’adapter, et ce avec plaisir. En voici les raisons principales :

  • L’école finissant plus tard, il est plus facile de chercher les enfants après le boulot,
  • Les week-end sont complets, le temps « touristique » est allongé, surtout en partant du vendredi soir,
  • Pour les parents divorcés, les gardes alternées sur le week-end sont plus faciles et surtout durent 2 jours pleins,
  • Le temps de récupération le samedi matin permet de mieux se reposer, surtout pour les petits,
  • Les activités culturelles et sportives se font essentiellement le mercredi matin et samedi matin, rapportent beaucoup de parents.

Alors pourquoi la semaine de 4 jours est-elle si mal vue chez les spécialistes de la petite enfance ?

144 jours de classes par an pour la France en primaire, un record ! En comparaison, ajoutez 40 jours de classes pour les autres pays européens, le tout pour le même planning scolaire.

La demi-journée existante jusqu’en 2008 ayant disparue, les élus ont ajouté du temps de travail en semaine sans pour autant compenser la perte totale des jours perdus. Les experts sont unanimes, les enfants n’arrivent plus à suivre au delà de 4h30 de cours scolaire.

A lire aussi :  {A doucouvrir} ENTRE, les podcasts attendrissants de Justine, une pré-ado de 11 ans

Leurs journées actuelles comptent 6h00 de cours, les études, soutiens scolaires et garderie en sus, sans pause que les récréations. C’est trop, clament-ils ! Les enfants n’apprennent pas bien l’après-midi, n’enregistrent pas tout le savoir dictés jusqu’à 16h30, comme actuellement. Ils ont besoin de sports, d’activités culturelles, de loisirs le tout dans un cadre scolarisé. Il faut alléger les journées et diviser le temps de cours et d’activités.

Quelles sont les conséquences d’un retour à une semaine de 5 jours ?

Bizarrement, les parents savaient comment gérer les enfants sur une semaine de 5 jours d’école avant 2008, mais en 5 ans, ils se sont habitués à ses nouveaux droits, sans penser forcément aux enfants, si l’on suit les rapports des experts…

Suite aux premières pérégrinations, le gouvernement plébiscite une demi-journée de travail le mercredi matin.

Dans tous les cas, cela engendre de nouveaux problèmes :

  • Qui pourra venir chercher le enfants à 15h00 à l’école ?
  • Qui prendra paiera les frais de gardes jusqu’au retour des parents ?
  • Le mercredi, qui prendra en charge les enfants à la sortie de l’école lorsque ceux-ci étaient placés en centre de loisir ?

De plus, un temps moins long en classes engendrerait des périodes de vacances plus courtes pour compenser. Pour le tourisme c’est un fléau, pour les parents, c’est un moyen de garder les enfants quelque part au lieu des centres de loisirs ou de la famille. D’un autre côté, plus de temps en classe, c’est plus de fatigue aussi. Et moins de vacances, c’est moins de temps pour récupérer.

Par ailleurs, afin de garder le enfants après les cours, pour les parents salariés, un vague d’emplois devrait voir le jour, mais avec quel argent ? De plus, il faudrait former ce personnel affecté à ce travail, les professeurs des écoles et autres enseignants n’étant pas désigné pour ce rôle, d’ailleurs ce n’est pas leur métier.

Crédit photo : http://www.sxc.hu/

Envoi
User Review
( votes)

À propos de l'auteur

Papa Blogueur

Blog d'un papa de la métropole lilloise.

Voir tous les articles