Les dames 1 pas en avant, les messieurs 2 pas en arrière, dansons sur la semaine de 5 jours d’école !

la semaine de 5 jours rentrée 2013 france

Petite histoire sur semaine de 5 jours…

– Papa, tu m’avais promis que nous irions chez Disney le week-end du 22, maintenant tu me dis qu’on ne peut plus, c’est pas juste ! Lança le petit garçon les yeux emplis de larmes, son Mickey préféré en peluche tombé à ses pieds.

Le père, accroupi, fixant le petit bonhomme lui répondit d’un voix douce en lui tenant les mains.

– Ce n’est pas de ta faute mon garçon… Tu sais, il existe des gens dont le travail est refaire ce qui a été fait. Et tous les 5 ans c’est pareil, ils ne savent rien faire d’autre, cela les occupe et ils se croient plus importants ainsi. Maintenant, tu auras l’école le samedi en plus. En contre-partie, tu termineras plus tôt l’après-midi, maman devra se débrouiller pour aller te chercher en expliquant à son patron que l’école ouvre ses portes à 15h00 et non plus 16h30, puisque la garderie a fermé suite à la suppression de poste l’an passé dans ton école… De plus, le samedi tu ne pourras plus te lever tard ni pratiquer ton sport préféré, à la place tu apprendras de nouvelles choses…

– Mais je m’en fiche, répliqua l’enfant dont la voix transpira sa peine, et mickey alors ?

– Nous devions y être le samedi de bonnes heures, ce n’est plus possible avec ces nouveaux horaires. Tu sais, c’est loin, le temps de nous y rendre, le marchand de sable sera surement déjà passé…

– Ce n’est pas juste, répliqua encore l’enfant en pleurant de tristesse.

Cette petite histoire pourrait s’avérer réelle dans quelques temps. Une nouvelle réforme scolaire verra le jour à la rentrée 2013. Une semaine de 5 jours (4 jours et demi en fait) remplacera notre semaine de  4 jours actuelle pour le primaire, mise en place sous le régime du président Sarkozy en 2008.

Dès son entrée au nouveau gouvernement, Vincent Peillon lança une concertation sur «la refondation de l’école de la République». Jusqu’à la mi-juillet, les premières bases de cette révolution scolaire a posé ses fondations, notamment sur le rythme scolaire du primaire. Après une courte pause estivale, les discussions entre élus, parents, syndicats d’enseignements, associations et professionnels scolaires reprendront jusqu’en octobre prochain où le verdict tombera comme un couperet.

Mais pourquoi la semaine de 4 jours en primaire plait-elle autant ?

Cette réforme n’a pas fait l’unanimité dans l’immédiat, mais les parents et le monde du tourisme ont su s’adapter, et ce avec plaisir. En voici les raisons principales :

  • L’école finissant plus tard, il est plus facile de chercher les enfants après le boulot,
  • Les week-end sont complets, le temps « touristique » est allongé, surtout en partant du vendredi soir,
  • Pour les parents divorcés, les gardes alternées sur le week-end sont plus faciles et surtout durent 2 jours pleins,
  • Le temps de récupération le samedi matin permet de mieux se reposer, surtout pour les petits,
  • Les activités culturelles et sportives se font essentiellement le mercredi matin et samedi matin, rapportent beaucoup de parents.

Alors pourquoi la semaine de 4 jours est-elle si mal vue chez les spécialistes de la petite enfance ?

144 jours de classes par an pour la France en primaire, un record ! En comparaison, ajoutez 40 jours de classes pour les autres pays européens, le tout pour le même planning scolaire.

La demi-journée existante jusqu’en 2008 ayant disparue, les élus ont ajouté du temps de travail en semaine sans pour autant compenser la perte totale des jours perdus. Les experts sont unanimes, les enfants n’arrivent plus à suivre au delà de 4h30 de cours scolaire.

Leurs journées actuelles comptent 6h00 de cours, les études, soutiens scolaires et garderie en sus, sans pause que les récréations. C’est trop, clament-ils ! Les enfants n’apprennent pas bien l’après-midi, n’enregistrent pas tout le savoir dictés jusqu’à 16h30, comme actuellement. Ils ont besoin de sports, d’activités culturelles, de loisirs le tout dans un cadre scolarisé. Il faut alléger les journées et diviser le temps de cours et d’activités.

Quelles sont les conséquences d’un retour à une semaine de 5 jours ?

Bizarrement, les parents savaient comment gérer les enfants sur une semaine de 5 jours d’école avant 2008, mais en 5 ans, ils se sont habitués à ses nouveaux droits, sans penser forcément aux enfants, si l’on suit les rapports des experts…

Suite aux premières pérégrinations, le gouvernement plébiscite une demi-journée de travail le mercredi matin.

Dans tous les cas, cela engendre de nouveaux problèmes :

  • Qui pourra venir chercher le enfants à 15h00 à l’école ?
  • Qui prendra paiera les frais de gardes jusqu’au retour des parents ?
  • Le mercredi, qui prendra en charge les enfants à la sortie de l’école lorsque ceux-ci étaient placés en centre de loisir ?

De plus, un temps moins long en classes engendrerait des périodes de vacances plus courtes pour compenser. Pour le tourisme c’est un fléau, pour les parents, c’est un moyen de garder les enfants quelque part au lieu des centres de loisirs ou de la famille. D’un autre côté, plus de temps en classe, c’est plus de fatigue aussi. Et moins de vacances, c’est moins de temps pour récupérer.

Par ailleurs, afin de garder le enfants après les cours, pour les parents salariés, un vague d’emplois devrait voir le jour, mais avec quel argent ? De plus, il faudrait former ce personnel affecté à ce travail, les professeurs des écoles et autres enseignants n’étant pas désigné pour ce rôle, d’ailleurs ce n’est pas leur métier.

Crédit photo : http://www.sxc.hu/

Rendez-vous sur Hellocoton !

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

14 comments

  1. bonjour,
    j’avais écris aussi un post sur ce sujet il y a quelques temps (juste avant l’été je crois), ce qui m’avait conduit à quelques accroches avec une instit’ d’ailleurs (elle était d’ailleurs assez agressives dans ses propos dans son mail)!
    Je n’ai absolument pas de dents contre les instits rassurez vous, mais vu la réaction que ça a généré chez moi et sur mon blog, ça prouve bien que le sujet et sensible des 2 côtés!
    Et moi j’en pense quoi… en tant que maman qui travaille: je suis CONTRE le retour à 4 jours!
    bonne journée

    • certaines prof, surtout en fin d’années, sont assez stressées, voir plus. Et les parents qu iviennent à la charge sur des sujets sensibles n’aident pas non plus. La directrice de l’école de nos enfants est passé en dépression l’an passé à cause de cela (et de la mort de sa maman au même moment), c’est une nouvelle cette année

  2. bah on s’adaptera comme on l’a toujours fait.
    Peut-être une occasion de penser solidarité et d’aller chercher les enfants des voisins quand on peut le faire! à tour de rôle, chaque parents salarié sort plus tôt un jour pour s’occuper de ses gosses et de ceux des autres, et les autres parents concernés feront de même pour rendre la pareille. Ainsi pas besoin de passer à un boulot en 3/4 temps, ni payer des services exorbitants.
    Moi j’avais proposé mes services pour ma ville sur un site d’annonces l’année dernière, personne n’en a profité. Tant pis! Si certains préfèrent embaucher du personnel formé pour ça…Ils auraient pu simplement profiter de l’aide d’une maman au foyer dispo. Du coup cette année je fais un peu grève de solidarité mais on verra, si qq1 me le demande j’irai chercher ses gosses et m’en occuper jusqu’au retour des parents.

    • à savoir que beaucoup de parents préfèrent payer des personnes pour les impôts. Cela leur permet de ne pas en payer car on peut déduire l’emploi de la dite personne lors de la déclaration des impôts…

  3. Oh, cette idée de réforme fait déjà des vagues dans le corps enseignant. Je suis prof et je suis pour la semaine des cinq jours. Mais pas le samedi, le mercredi! Les enfants ont besoin d’un rythme. D’ailleurs, le mercredi, il faudra quand même qu’ils se lèvent, pour être gardés (nounou, grands-parents).
    Quant aux horaires de la journée : s’ils sont réduits, c’est une bonne chose (car après 15h, difficile de se concentrer), mais il faut proposer des activités jusqu’à 16h ou 17h! Et il faut faire pareil en collège et proposer de l’étude! Au lieu d’embaucher des profs il faut embaucher des personnels éducatifs!
    Quant aux vacances, si les enfants sont moins fatigués par les longues journées, ils auront moins besoin de vacances. Et les parents auront moins de soucis pour les faire garder.
    Quant au problème du tourisme, c’est un faux problème. J’ai discuté avec de nombreux restaurateurs qui m’ont dit que le vendredi soir, ils n’ont pas plus de familles. Et pendant les vacances, les enfants ne partent pas quinze jours ou deux mois. En fait cela ne changerait rien, surtout si on garde les zones.
    Je crois qu’il faut changer l’éducation nationale en profondeur mais surtout s’en donner les moyens. Une semaine de cinq jours + un weekend de deux jours entiers, des cours qui terminent plus tôt pour faire des activités encadrées en fin d’après-midi, des vacances mieux réparties… Ouh, le casse-tête!

  4. Pourquoi ils ne se mettent pas carrément à faire comme en Allemagne, pendant qu’ils y sont, dans la Sarre en tout cas je sais que c’est comme ça: école du lundi au samedi, le matin uniquement et activités sportives l’après-midi. Je suis en tout cas tout à fait d’accord sur le début de l’article: à chaque mandat, c’est un nouveau cirque, l’autre a fait quelque chose, comme on l’a mis dehors, on refait le manège à notre sauce. Bientôt il faudra inscrire les horaires des cours dans la Constitution. Ca devient agaçant à la fin, où est la continuité, où sont les repères? Comment veulent-ils qu’un enfant s’adapte à tous ces changements?

  5. Je ne me souviens pas de ma primaire, mais je me souviens qu ‘à un collège j avais cours le samedi matin, et beaucoup étaient absents ( les we, les gardes partagées..).. Lorsque c était le mercredi matin au moins on avait une coupure l aprem et c etait bien..
    Je vois que ma grande ( 1O ans) a besoin de 12 heures de sommeil pour être bien… Dur dur de les lui donner en semaine lorsqu elle était scolarisée, donc rattrapage le we.. Si elle avait dû aller à l école le samedi, elle aurait « séché » quelque fois..

    D.

  6. Kiara a dit exactement ce que je pense, pas mieux!!!!!!LOL (qui m’a traitée de feignasse? Toi là-bas au fond: tu sors!!!!)

  7. petite, j’avais classe un samedi matin sur 2… et on a survécu. Biensur ca chamboule ceux qui partent en week end, mais ca ne concerne pas tant de monde que ca finallement..

Centre de préférences de confidentialité

Nécessaire

Les cookies nécessaires au bon fonctionnement du site.

_cfduid, CookieConsent, csrftoken

Marketing

Receuilles des données anonymes dans le but d'afficher des annonces publicitaires ciblées.

a, ab, bsw_sync, c, ck1, CMDD, CMID, CMPRO, CMPS, SMSC, SMST, collect, CONSENT, dpixel, drtn#, DSID, everest_g_v2, everest_session_v2, gglck, gi_u, GPS, i, id, IDE, impression.php/#, khaos, mc, mdata, mid, na_id, na_tc, NID, pd, PREF, r/collect, rlas3, rtn1-z, rur, s, TDCPM, TDID, test_cookie, tuuid, tuuid_lu, u, urlgen, uuid, uuidc, VISITOR_INFO1_LIVE, YSC

Statistiques

Ceux-ci sont utilisés pour suivre l'interaction de l'utilisateur et détecter les problèmes potentiels. Ceux-ci nous aident à améliorer nos services en fournissant des données analytiques sur la façon dont les utilisateurs utilisent ce site.

_ga, _gat, gid, _pinterest_cm, d

Autre

Balise script

b30msc, bsc, btc, cookie_notice_accepted, dp, google_experiment_mod, google_pub_config, History.store, id, mdata, o2switch-PowerBoost-Protect, sc_is_visitor_unique, sc_medium_source