La Tour Eiffel, cette géante de fer qui nous fait tellement rêver

A l’école Mr Moyen étudie la Tour Eiffel, cela tombe bien car nous l’avons visité il y a peu, et sa maîtresse va bientôt hérité d’une clé USB remplie de photos de notre visite, elle est impatiente de pouvoir montrer tout cela à sa classe.

tour-eiffel-07

« Cette girafe la tête dans le ciel qui broute les nuages comme », comme le cite si bien Maurine Carême, attire des millions de visiteurs régulièrement qui glissent entre ses 4 pieds encrées dans le sol.

tour-eiffel-05

Le monde et est un des points à prendre en compte si vous désirez grimper jusqu’au sommet de cette dame de fer. En effet, quelque soit le temps, les files d’attente serpentent autour de ses pieds telles des mille-pattes à la lenteur frustrante. Il faut avouer que le soleil les nargue joyeusement de ses rayons ardents et le moindre espace d’ombre et de fraîcheur est le bienvenue, jusqu’au moment où les pas amènent ces visiteurs aux guichets tant rêvés.

Prévoyez donc, lors de votre prochaine visite, eau en suffisance, protection de toutes sortes et de quoi nourrir les ventres affamés. Les plus malins se divisent, envoyant femmes et enfants à l’ombre des arbres du Champ-de-Mars contiguë, puis faisant des signes effrénés de leur bras ou vibrant dans la poche du conjoint afin de ramener les troupes au moment opportun.

champ-de-mars-04

Les plus malins, et je vous le conseille pour l’avoir essayé, est de se munir de billets à l’avance ! Sur le site officiel de la Tour Eiffel, choisissez vos options avec soin, et vous aurez accès directement aux files de visiteurs munis de tickets, à la date et heure enregistrées. Suivez bien les consignes en ligne, une simple erreur et se sont les pleurs assurés.

Plan vigipirate oblige, on se croirait dans un aéroport, les sacs passent aux rayons X, la fouille au corps et de mise, détecteur de métaux en prime. Messieurs ou dames, laissez de côté dans la voiture ou à la maison, tous objets tranchants ou pouvant le faire paraître, petits ou grands, provenant de Suisse ou de Savoie… Ce n’est pas le moment de montrer vos talents de scouts ici, les officiers vous donneront le choix de repartir l’enterrer loin de là, de le jeter dans une poubelle spécialisée ou de rebrousser chemin pour la sécurité de vos voisins sans autre forme de procès, c’est à prendre ou à laisser.

Pour les plus impatients, prenez sur vous, une nouvelle file d’attente vous emmènera directement au second étage de la Tour Eiffel ! Ensuite à vous le choix, tickets acquis ou achats sur place, pour admirer la vue de Paris du troisième étage, ou rester sur place, le temps d’un film ou d’une moisson de photos, puis redescendre au premier ou au rez-de-chaussez, dans un espace accueillant et aménager pour vous reposer de toute cette attente. Mais n’allons pas trop vite et revenons à notre visite…

champ-de-mars-01

Voyageant en voiture, nous avons trouvé à nous garer au bout du Champ-de-Mars, proche de l’école Militaire, même aux heures d’affluence, il y a des places de libre mais payantes et limitées en temps.

tour-eiffel-01 champ-de-mars-02

Cela permet aussi de pouvoir appréhender de loi la Tour Eiffel et ses alentours. Sous le soleil, le monde s’est installé sur les bandes de pelouses offertes au public, moment de farniente, de jeux en famille, de détente ou encore de bronzette. Tout au long du chemin vers le lieu dit, évitez les voleurs à la sauvette, des boutiques officielles vous proposerons l’équivalent en qualité supérieure dans la Tour même.

tour-eiffel-04 tour-eiffel-08

Une fois dans la place, c’est le déferlement de sensations et de découvertes ! Savoir que ces tonnes d’acier sont en place depuis plus d’un siècle, de marcher sur les pas de Gustave Eiffel, de pouvoir admirer une vue imprenable sur le tout Paris, c’est HOUAAAAAAAA quoi !

tour-eiffel-09 tour-eiffel-10 tour-eiffel-11 tour-eiffel-14 tour-eiffel-13 tour-eiffel-16 tour-eiffel-17 tour-eiffel-19 tour-eiffel-22 tour-eiffel-23

D’un étage à l’autre, nous admirons la Seine, les édifices encore plus vieux que cette vieille dame sur laquelle nous grimpons, les artères vivantes et grouillantes de monde de la Capitale. Les enfants veulent plus haut puis plus bas, la hauteur commence à leur ficher la trouille.

tour-eiffel-21 tour-eiffel-24 tour-eiffel-20 tour-eiffel-26 tour-eiffel-27 tour-eiffel-29

Notre patience fut à nouveau soumise à rude épreuve, le sommet est très prisé et la population augmente rapidement mais pas le nombre d’ascenseur, pour rejoindre le sol il faut encore attendre. Un peu de forcing pour rejoindre le premier étage, la plupart ne veulent pas y faire halte, je ne comprends pas pourquoi, et nous voilà dans l’espace le plus grand pour prendre un temps de pause.

tour-eiffel-34

Le sol transparent en verre épais fait flipper le grand., mais pas Melle Petite.

tour-eiffel-35

Une zone de jeux pour enfants nous tend les bras, de quoi les occuper et les détendre avant la suite.

tour-eiffel-36 tour-eiffel-37 tour-eiffel-38

La buvette, certes un peu cher, nous permet de trouver des boissons fraîches et de quoi allonger le goûter déjà avalé, ça creuse de marcher !

tour-eiffel-39

Petite mention à la super sympathique serveuse qui nous a bien fait rire le temps de prendre notre commande.

La fin arrive vite, il faut quitter les lieux car l’heure tourne, la tête et le coeur plein de souvenirs, sans oublier les photos ! 😉

{Article écrit en collaboration avec le partenaire}

Rendez-vous sur Hellocoton !

Leave a Reply

6 comments

  1. Pingback: Paris, le rêve devenu réalité - Wondermomes

  2. maman est occupée

    C’est clair, elle fait rêver la grande dame aux pieds de fer. Il faut dire que les places pour la visiter sont chères, dans tous les sens du terme et qu’il faut s’y prendre vraiment d’avance pour pouvoir avoir le choix du créneau de visite quand on commande sur Internet.

    • oui c’est un voyage à prévoir, c’est sur et aussi un cadeau à faire ou recevoir

  3. sandrine lefevre

    Cela fait très longtemps que je ne suis pas montée sur Paris. Il faudrait faire découvrir la grande dame aux enfants

    • oui tu ferais bien, mais prépares toi bien à l’avance, surtout si tu veux commander les places en ligne

  4. Pingback: 48h00 à Paris, un voyage en famille -