Si certains pays (Espagne, Portugal, …) sont mêmes déconseillés pour les vacances, le COVID a mis à mal les réservations et les départs en vacances. Entre hésitation et annulation de dernière minute, il n’est pas rare d’assister à des revirements et d’espérer tout de même partir en urgence et pourquoi pas à petits prix.

Pourtant beaucoup sont tout de même partis en juillet, craignant de nouvelles restrictions du gouvernement avec le pass sanitaire. En effet, depuis le 21 juillet et ensuite début août, celui-ci est obligatoire un peu partout limitant forcément le voyage en couple, en famille et entre amis. Mais pour les autres, il va falloir tout de même se décider.

Réserver un camping dernière minute pour des vacances à petit budget est peut-être la solution. Surtout au mois de septembre, d’autant plus qu’il semblerait que nous ayons une arrière-saison agréable. Bien entendu, comme partout, il va falloir suivre les règles sanitaires liées au COVID et pour le mieux-être doublement vacciné.

Partir en vacances cet été avec un petit budget

Pourtant après une nouvelle années harassante voir du pays, farnienter, visiter, se ressourcer devient vraiment urgent. De plus, les vacances en camping sont la solution idéale pour profiter de vos congés tout en évitant de vider le portefeuille. Encore plus en ce moment où il n’y a pas la foule habituelle. Personnellement j’ai horreur de cela et lorsque nous partons en mobil-home, nous préférons le hors saison.

A mon boulot, certains collègues n’étant pas partis en juillet regardent justement les offres de dernière minutes sur le Net. Je les ai écouté et les campings proposent même des options supplémentaires sans gonfler la note pour autant. Plutôt offrir des prestations que de se retrouver les mobil-homes et autres villas de vacances vides. A savoir que la dépense la plus importante en vacances et tout de même le logement. Et statistiquement, le camping est la solution la plus utilisée par les jeunes que cela soit en tente, en caravane ou en mobil-homme/villa. Mais les familles n’y retrouvent bien aussi, encore plus avec toutes les activités complémentaires proposées par ces centres de vacances. Sans oublier l’aspect convivial. Les ados s’y retrouvent, sortent ensemble, se font même des amis ou des relations de vacances.

D’autant plus qu’il faut penser aux équipes en place. En chômage total ou partiel durant une partie de l’année passée, partir en vacances leur permet aussi de reprendre le chemin du travail et surtout avoir un salaire.

Mais où partir moins cher ? Le plus loin possible n’est pas forcément la meilleure solution. Déjà les voyages hors de France c’est du quasi mission suicide, mais même dans la France Métropolitaine il vaut mieux préférer les régions ou départements beaucoup moins touchés par les variants, surtout le delta. C’est pour cela que partir à la dernière minute est vraiment intéressant, il suffit de trouver l’offre la plus intéressante, même proche de chez soi, à la mer, la campagne ou la montagne et de passer quelques jours tranquillement loin des soucis du quotidien.

Partagez cet article sur :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.