Vous souhaitez profiter de l’eau à travers des activités nautiques ? Le kayak et le stand up paddle sont tous deux des activités intéressantes à envisager. Afin de déterminer celle qui vous correspond le plus, il faudra faire une comparaison afin d’analyser les points forts et les limites de chacune. Alors, êtes-vous plutôt kayak ou paddle ? Découvrez-le dans cet article partenaire !

La facilité de transport : kayak ou paddle ?

Avec le développement du concept des paddles gonflables qui se rangent facilement dans le sac à dos, il est devenu aisé de transporter plusieurs planches de SUP (paddle) dans le coffre d’une voiture. Ce qui constitue un avantage pratique pour vos journées nautiques en famille. De même, les planches sont très solides et peuvent même vous accompagner lorsque vous prenez l’avion ou le train. À votre arrivée sur le spot, vous n’aurez qu’à appliquer quelques coups de pompe afin d’aller à la rencontre des nouveaux espaces.

La stabilité : plus grande dans un kayak

Sur un support instable comme la mer, la position assise est forcément plus simple que la position debout. D’autant plus lorsqu’il y a du vent ou que l’eau est agitée. Néanmoins, vous pourrez toujours vous asseoir sur un paddle lorsque les conditions sont difficiles. Si vous tombez à l’eau, il sera plus facile de remonter sur kayak que sur un paddle. Au cas où vous ne disposeriez pas encore du matériel nécessaire à la pratique, pensez à consulter les guides d’achat comme ceux présents sur France-Kayak.fr, un site spécialisé qui fournit des conseils précieux.

La manœuvre : tout dépend du matériel

La manœuvrabilité ne dépend pas de la nature de l’activité choisie, mais plutôt du matériel. Il existe des kayaks qui sont conçus pour le trajet sur de longues distances et d’autres qui conviennent à des surfaces spécifiques, comme les rivières par exemple.

Il en est de même pour les planches de paddle gonflables. Certaines sont longues, élancées et parfaites pour le parcours rapide de longues distances. D’autres sont plutôt courtes et maniables pour une bonne manœuvre dans les vagues.

La portabilité des équipements : un point pour le paddle

Les SUP gonflables possèdent une poignée au milieu de la planche qui facilite leur port. Étant donné que les planches sont légères, il est même possible de les poser à plat sur la tête et tenir les côtés avec les mains. En ce qui concerne les kayaks, ils sont plus lourds et encombrants. Ce qui rend parfois leur transport plus compliqué (de la voiture au spot par exemple).

La solidité : l’avantage au kayak

Si vous prévoyez de naviguer dans des zones hostiles, par exemple des rivières avec des cailloux, alors le kayak est plus adapté. En effet, les stand up paddles sont dotés d’ailerons qui dépassent en dessous de la planche et qui peuvent s’abîmer en cas de chocs. Un problème auquel vous ne serez pas confronté avec le kayak.

Il existe toutefois des planches de paddle gonflables de haute qualité très solides qui peuvent se montrer plus résistantes.

Le paddle : l’activité fun par excellence

Le stand up paddle est une activité fun, indéniablement. En famille ou entre amis, il vous permet de vivre de beaux moments d’amusement et de partage. Si vous le pratiquez en solo, ce sera l’occasion de profiter de sensations uniques en jouant dans les vagues, en essayant des postures de yoga et d’équilibre, etc. Le SUP gonflable est donc loin d’être un sport ennuyeux comme le pensent certains.

En outre, le paddle est très apprécié par les enfants pour son côté ludique. D’ailleurs, il existe des équipements spécifiques et adaptés à leurs tailles. Vous pouvez alors organiser des séances où les enfants vont apprendre les bases de la pratique. Aussi, il est possible de les embarquer sur votre planche.

Le parcours des longues distances

Le paddle permet aux pratiquants de faire de longues distances sans s’en rendre compte. Cependant, il faut dire que le kayak demeure plus adapté pour les longs trajets ou les explorations qui durent de nombreux jours. Ceci s’explique par sa capacité à contenir plus d’équipements et ses pagaies à double pale qui permettent de ramer efficacement.

Par sa conception, le kayak gonflable peut charger des volumes considérables dans ses compartiments. Quant au paddle, il comporte le plus souvent des élastiques de chargement à l’avant.

La pratique du kayak ou du paddle par temps frais

Si vous souhaitez pratiquer dans l’eau froide et dans les meilleures conditions, alors le kayak est l’activité la plus adaptée. Il présente un risque plus faible de tomber à l’eau. De plus, vos pieds ne seront pas en contact avec celle-ci. Malgré tout, vous pouvez aussi faire du paddle dans l’eau froide en portant une combinaison néoprène et des chaussons.

Le choix entre le paddle et le kayak doit se faire en fonction de vos objectifs. Ceux qui souhaitent parcourir de longues distances dans le cadre d’une expédition peuvent se tourner vers le kayak. Par contre, si vous voulez tout simplement découvrir une activité fun en famille ou entre amis, alors mettez-vous au stand up paddle.

À propos de l'auteur

Papa Blogueur

Blog d'un papa de la métropole lilloise.

Voir tous les articles