Ah ! Ah ! Le thème de la semaine du rendez-vous éducatif de @wondermomes « enfant unique » et/ou « fratrie » m’a bien fait réfléchir. J’aurai pu aborder le sujet sous plusieurs angles. Après tout mon premier fut enfant unique un petit moment, et maintenant il y a une fratrie à la maison. Mais non…

Alors je me suis posé la question : « et si j’avais été enfant unique » ?
Tadaaaaaaaaaaaaaa, retour en arrière de 43 ans (ou presque).

calvin-et-hoob

– Ma mère n’aurait pas eu la chance d’avoir une fille (et un second garçon) et elle aurait fait des économies de fringues. Et avec cet argent mes parents auraient pu m’offrir, quelques années plus tard, ce beau vélo rouge que je voulais tant !

– J’aurais été un enfant voulu au lieu d’être un accident du à une retour de manœuvre de mon père militaire (à l’époque). Rassurez-vous, cela ne m’a pas marqué du tout ! 😉

– J’aurais été le chouchou de la maison, de la famille, des grands-parents, etc. J’aurais pris le melon et mes parents des réflexion à l’infini du « c’est quand le second ? ».

– Bien plus tard j’aurais eu la plus grande chambre au lieu de me contenter de la sous-pente (non j’étais pas sous l’escalier #poke #harrypotter).

– J’aurai pu faire l’instrument de musique que je voulais au lieu de « choisir » par défaut celui de ma sœur, car mes parents ne pouvaient pas en acheter deux !

– Je n’aurais pas du couvrir les sorties de ma soeur avec des garçons et plus si affinités faisant croire à ma mother qu’elle était avec moi !

– Je n’aurais pas du laisser ma place de dernier pour celle du milieu avec l’apparition de mon frère.

Les côtés moins cool :

calvin-et-hoob-02

– Je me serais sûrement ennuyé grave pendant les vacances, les mercredis et les week-end ! Sans des frères et soeurs avec qui jouer, et sans l’époque des écrans comme maintenant, on tourne facilement en rond.

– J’aurais eu moins de jeux avec lesquels m’amuser, ben oui, à plusieurs, on joue avec ceux des autres. 🙂

– J’aurais du faire la vaisselle tout seul pendant les vacances en camping (ma maman nous disait tout le temps que les vacances c’étaient aussi pour elle !)

– Je n’aurais pas été grand frère (ni petit frère) et j’aurais peut-être réclamé sans cesse un second au Père Noël pendant longtemps !

– J’aurais peut-être eu moins de succès à mon premier club de Jeux de Rôles, ben oui, quand tu ramènes ta jolie soeur, tu te fais des copains ! mdr

– Plus récemment, j’aurai du m’occuper seul de ma mère suite à son divorce puis de son cancer, c’est dans ces moments qu’avoir des frères et soeurs en bon terme est appréciable !

La liste pourrait être tellement longue, mais je vous laisse imaginer à votre tour comment votre vie aurait pu être en étant enfant unique ou à l’inverse, dans une fratrie !

 

Tous les jeudis (ou presque), ça causera « éducation » sur WonderMômes, c’est ma participation à son rendez-vous !

les jeudis éducation de Wondermômes

Sur le thème « enfant unique » et/ou « fratrie » :

– « Maman, je veux un bébé petite soeur » : http://www.wondermomes.fr/maman-je-veux-un-bebe-petite-soeur
– Je ne voulais pas d’enfant unique : http://wp.me/p4qLK6-x1 (Je me disperse / Euphrosyne Musarde)
– Une fratrie imposée : http://wp.me/p6fFbR-dR (Poulpettes à paillettes)
– « Mon frère & moi » par Renata du blog lesimages2renata : http://lesimages2renata.com/mon-frere-moi
– Je n’arrive pas à faire le deuil de ma maternité par Maman Moderne Politiquement Incorrecte http://wp.me/p5QFh5-vb
– Je ne voulais pas d’enfant unique par Sweet Lolise http://www.sweetlolise.fr/2015/06/les-jeudis-education-je-ne-voulais-pas.html
– Enfants rapprochés : entente et conflits (Maman Mammouth) : http://www.maman-mammouth.com/enfants-rapproches-entente-et-conflits/
– What if… Je n’avais eu ni frère ni soeur ? http://www.papa-blogueur.fr/what-if-j-etais-enfant-unique

Sur d’autres thèmes :

 – Motricité libre et parentalité positive (par Le Journal de Titouan): http://lejournaldetitouan.blogspot.fr/2015/06/motricite-libre-et-parentalite-positive.html 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

13 comments

  1. Renata

    très sympa ton article
    j’adore ces dessins!

  2. dophinel

    Ma vie aurait certainement été un peu différente … mais pas tant que ça … je ne crois pas que ma mère m’aurait mieux comprise si elle avait eu tout son temps pour moi, je ne crois pas que mon père se serait intéréssé au bébé qui venait de naître (ben oui les bébés il n’y capte rien, les gosses ça l’intéresse à partir de 4 ou 5 ans) Je ne crois pas que j’aurais reçu ce dont j’avais tant besoin …
    Par contre, je n’aurais eu personne à materner (l’ainée de 5, une vraie petite maman) personne avec qui jouer à l’institutrice … et quand plus tard mes parents seront vraiment vieux, personne avec qui se relayer … donc au final, je suis bien contente de l’avoir ma fratrie !

  3. Euphrosyne

    Pour moi, avoir un grand frère, c’est surtout devoir prendre exemple… comme d’être obligé de « choisir » le même instrument de musique !!! J’ai pas trop kiffé… Avec le temps, ça change, fort heureusement 😉

  4. Bulles de Plume

    Aînée de 5 enfants, j’ai parfois voulu être seule (mes sœurs me piquaient mes affaires sans cesse… lol) mais que de moments partagés même si aujourd’hui tout n’est pas si facile…

  5. audrey N

    J’aime beaucoup ce retour en arrière!!

  6. Mum Taupe

    J’adore les illustrations !
    je suis la grande des deux sœurs que nous sommes et je n’arrive pas à imaginer ce qu’aurai pu être ma vie en enfant unique, la vie nous a beaucoup soudée dernièrement toutes les deux et je béni le ciel qu’elle ai été là.

  7. Alice J

    j’aime
    très bien écrit, comme d’hab, court mais franc avec sincérité

  8. Laurence

    bonjour, si j’avais etait unique cela m’aurais beaucoup plus, quatre soeurs dur dur bonne chance