Chez nous juin c’est un mois sportif ! Entre mon anniversaire (le 22), celui de Melle Petite un peu plus tard et Mr Grand 7 quelques jours après, notre anniversaire de mariage et enfin la fête des pères, les week-end sont supers engagés.

Ajoute à cela la fête de fin d’école, les dernières séances de sport à ne pas louper, l’anniversaire du grand avec ses copains (Melle Petite commençera l’an prochain O_o) et le jardin à refaire c’est pas ce mois là qu’on peut se reposer (enfin en Mai on a profité quand même).

Alors quand B’Twin, la marque de vélo du groupe Décathlon, me propose une super occasion de me prêter à un sport quand je peux et ou je veux, j’ai pas dit non ! Car à l’occasion de la fête des pères, ils m’ont offert un Kit Urbain B’Twin et un vélo de ville Elops 740 !

DSC_0928

Lorsque les enfants ont trouvé le carton dans le couloir en rentrant de l’école, il y a eu des « ahhhhh » et des « hiiii » et le grand un « c’est pour moi ? ». Que neni, pour une fois, c’est pour Papa, à défaut, ils ont récupéré le big carton pour jouer dedans dans la cour !

Une fois déballé, j’y ai trouvé les éléments composant le kit urbain :

DSC_0929 DSC_0936

J’ai reçu le vélo avec les pédales démontées et le guidon de biais, un petit peu de bricolage permet de tout mettre d’aplomb.

A ce sujet d’ailleurs, il vaut mieux être équipé car se sont des têtes d’écrous exgonaux. D’autant plus que la notice de l’Elops 740 n’est pas très explicite et je ne savais pas comment placer le guidon comme il se doit.

Google étant mon ami, un petit tour sur le site de B’Twin et hop, la photo du vélo en ligne m’indique comment orienter le tout afin d’avoir une bonne prise en main.

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=xrrpo2fjRIs[/youtube]

Mais lors du premier test j’ai eu une mauvaise surprise car je n’avais pas assez serré les écrous. Il y en a trois et il ne faut pas hésiter à bien serrer.

DSC_0969

Je me suis donc retrouvé avec le guidon quasi à l’envers, pas très pratique pour rouler.

DSC_0966

DSC_0967

Depuis je garde toujours sur moi un petit embout qui passe pile poile dans les écrous, reliquat d’un meuble à monter, afin de resserrer si le besoin s’en fait sentir.

Ce vélo de ville grand et un peu plus lourd qu’un vélo de course ou un VTT, mais il est rudement costaud. Un bon compromis pour un usage intensif, comme pour aller bosser par exemple.

La chaîne est cachée et on ne se prend donc pas le pantalon dedans (ou la jupe).

DSC_0954

La prise en main est assez rapide, les vitesses se passent classiquement, il suffit de tourner la poignée droite même sans rouler grâce à son moyeu Shimano Nexus 7 même à l’arrêt. Perso j’aime la troisième, c’est un mixe sympa quelque soit le trottoir ou la route.

DSC_0960

Il freine bien et j’ai abordé les bordures de trottoirs sans aucun soucis.

Le porte bagage comporte des élastiques pour maintenir le sac arrière reçu avec, idéal pour garder proche de soi une bouteille d’eau ou le pain en revenant de la boulangerie.

DSC_0962

La sonnette incluse suffit largement pour avertir l’entourage, mais il vaut mieux quand même se méfier des voitures, à vélo, on est plus fragile que protégé par la tôle.

DSC_0952

J’apprécie particulièrement la béquille, au moins plus besoin d’un mur ou un poteau pour poser le vélo sans qu’il soit à terre.

DSC_0956

Il y a même un anti-vol, bloque-roue arrière avec clé inclus ! Par sécurité, il est préférable tout de même d’avoir un anti-vol classique pour l’attacher à quelque chose.

DSC_0955

Mais comme je suis ultra-parano, perso, je ne le laisse pas seul mon vélo ! lol

J’ai profité du beau temps du week-end dernier pour faire un petit tour dans la zone d’activité pas loin de chez moi, au moins j’étais tranquille, pas un rat !

Hormis le souçis avec le guidon qui c’est presque retourné vers l’avant et comme la selle est inclinée aussi vers l’avant, ce qui n’était pas agréable, je me suis bien amusé.

DSC_0963

DSC_0959

Cela reste tout de même un vélo de ville, donc à éviter les terrains en friches et autres acrobaties d’un VTT, même s’il est robuste et possède des pneus renforcés.

Il est possible d’adapter un siège enfant à l’arrière, mais les miens sont trop grands pour cela maintenant, même si Mr Grand aurait bien voulu tester, mais la limite du porte-bagage étant de 25kg, c’est rapé pour lui.

Pour le soir ou la nuit, l’Elops 740 est munis de pneus réfléchissants visibles à 72m et d’une lampe dynamo moyeu visible à 30m. J’ai reçu aussi dans le kit une diode à placer sur le casque ou sur soit. N’oublions pas quand même pour les plus sérieux les gilets fluo obligatoires dans les voitures, ça ne mange pas de pain. Et pour les plus parano, il existe en plus à B’Twin ou Déchatlon des lampes puissantes qui se fixent au casque.

Petit détail qui a son importance, B’TWIN garantit à vie le cadre, la potence, le cintre et la fourche rigide !

Le vélo est adaptable et réglable pour monsieur comme madame, il suffit de suivre la notice ou tout bonnement le faire dans le magasin lors de l’achat !

Et comme B’Twin pense aussi aux autres papas, il y a un concours sur mon compte Twitter en ce moment (jusqu’au 21 juin 2015) pour gagner le même duo : 1 kit Urbain + 1 vélo. Il suffit de me suivre et de partager (RT) le message, c’est par ici pour tenter ta chance !

btwin-fete-des-peres

Retrouvez B’Twin sur les réseaux sociaux :

Rendez-vous sur Hellocoton !

Leave a Reply

4 comments

  1. AdamSch

    Merci à vous c’est vraiment u super cadeaux et pour faire de belle balade avec les enfants c’est génial :)

  2. Lilith Despaquis

    Quelle chance, c’est cool !

  3. Neil Dewhurst

    Bonjour Papa,

    Concernant les « écrous » que tu as serrés, pour ensuite trouver la position du guidon un peu bizarre: il s’agit donc bien des vis et non des écrous!

    Sur les 3 vis il y une qui bloque (languette sur crans) la position haut/bas de la potence et 2 autres qui bloque (style collier de serrage) la rotation du cintre. Tu aurais pu choisir toi-même les positions des 2 dispositifs avant de les figés comme tels. Mais tu peux les desserrer à présent pour ensuite les resserrer lorsque tu auras sélectionné la position qui te plaise. Il semble que cela se fait grâce à une clé dit Allen (ou hexagonale toute simplement, en français) de 5mm, que celle-ci soit en provenance d’un kit Ikea ou non. Saches qu’une petite clé Ikea est, disons, petite – tu n’aurai peut-être plus à resserrer lesdites vis si tu les serrais bien avec une clé Allen type. Notons aussi que la position des leviers de freins seront éventuellement à ajuster, si besoin, une fois que tu as trouvé une bonne position du guidon (avec les poignée incliné légèrement vers le bas, pour un tel cintre où lesdites poignées sont braquées un peu en arrière).

    J’ai bien noté ta préférence pour la 3e vitesse. Mais la raison d’être d’un moyeu à vitesses intégrées n’est point d’avoir une vitesse favori que l’on utilise en tout circonstance. Pour cela il y a des dérailleurs, très peu chers par ailleurs, et en particuliers des dérailleurs qui ne fonctionne plus comme il faut. Le moyeu à vitesses intégrées est l’ami du cycliste urbaine qui est encore capable de s’arrêter volontairement si besoin est (en non uniquement en cas d’accident mortelle, comme cela se fait un peut trop à mon goût). Ainsi tu remets la 1e vitesse pour redémarrer, systématiquement et très facilement, puis tu montes une vitesse à la fois une fois en mouvement afin de garder toujours une cadence de pédalage confortable (plus rapide pour les sportifs et les pressés, plus lent pour les indolents et les fatigués). Enfin tu trouveras qu’en fonctionne de la pente et les vents favorables ou contraire, plus ton état de fatigue et/ou ton empressement, que tu évolueras souvent en 2e, 3e, 4e, 5e. Même un peu moins en 6e, mais très rarement en 7e. La 7e est typiquement calculée pour maximiser la vitesse dans les descentes, ce pourquoi s’est rarement pertinente si l’on préfère au contraire de se reposer en tel cas. Un cycliste averti finirai par modifier la taille du pignon ou plateau (pignon plus grand, ou plateau plus petit), baissant globalement tout les rapports de vitesse: Ainsi il solliciterai plus souvent la 7e vitesse devenue pertinente aux allures courantes, au profit d’une 1e vitesse mieux adaptée aux montées (tendance à démarrer alors en 2e ou même 3e, surtout sur le plat).

    Bon pédalage, et n’oublies pas les 2 choses les plus important avec le vélo: 1) bien gonfler les pneu; 2) s’en servir (très) souvent.

    Neil Dewhurst – Lyon France
    P.S. Sur les moyeux Shimano à vitesses intégrées, bien veiller à ce que la câble de sélection de vitesse soit toujours parfaitement ajustée. Toujours! Et parfaitement! Une câble neuve pourrai se distendre un peu les premiers mois, et ensuite il y aurai peut-être un léger décalage été/hiver à cause des taux de dilatation différents des matériaux différents. Il suffit de mettre la 4e vitesse et « deviser » l’écrou de réglage se trouvant sur la poignée tournante là d’où part la câble de vitesse pour « tendre » ladite câble Et inversement, bien sûr. Avec la câble bien réglée, en 4e vitesse, tu verras les 2 traits jaunes parfaitement alignés l’un en face l’autre. Ces traits jaunes sont visibles par une fenêtre transparente à droite du moyeux arrière, tout à coté le pignon et la chaîne. Malheureusement je crains qu’avec l’Elops 740 tu serra obligés d’ôter l’extrémité arrière du carter de chaîne intégral avant de pouvoir visualiser cette fenêtre et ses 2 traits jaunes. Ce que je te conseille vivement de faire, de temps en temps, et surtout s’il y a le moindre « glissement » des vitesses. C’est un peu chiant la première fois, mais ce n’est pas bien méchant.

    • HOUAAAAAAAAAAAAAAAAaa super merci pour tes conseils, pro du vélo ?
      En tout cas tu touche bien ta bille dans le domaine.