Qui dit octobre, dit aussi Halloween. Cette fête emblématique arrive bientôt et même si l’on ne va plus chercher des bonbons en faisant du porte-à-porte, on peut célébrer cette soirée en découvrant des jeux d’horreur. C’est une très bonne manière de se mettre dans l’ambiance, seul ou à plusieurs pour s’effrayer ou frissonner le temps d’une soirée. Dans cet article partenaire, voici une petite sélection complètement suggestive de titres intéressants. 

Le grand classique Slenderman

Créature emblématique d’Internet, Slenderman est une creepypasta qui s’est transformée en jeu. C’est un classique pour une soirée jeu d’horreur, le jeu de 2012 Slender the Eight Pages est un peu vieux, mais fait toujours son effet, malgré des graphismes un peu datés. Pour ceux qui voudraient une aventure un peu plus longue et variée, il y a également le jeu Slender : The Arrival un peu plus récent qui propose une aventure bien plus longue, mais toujours dans le même esprit avec un peu plus de variété. Le jeu est surtout basé sur des frayeurs répétées, mais réussi à nous plonger dans une ambiance particulière et devenue culte.

Resident Evil 7, une plongée dans la folie 

Après plusieurs titres se rapprochant plus de jeux d’action, Resident Evil 7 marque un nouveau tournant pour la saga. Ce jeu, bien qu’il reprenne certains codes de ses prédécesseurs, est bien plus axé autour de l’horreur et de la narration. C’est une véritable aventure en vue à la première personne dans laquelle on va mêler énigme, exploration et un peu d’action bien dosée. L’ambiance est clairement réussie et l’aventure vous prendra plusieurs heures à finir, le temps de poser quelques fois la manette sur la table basse du salon et de souffler pour reprendre ses esprits. 

Amnesia, pour des frissons garantis 

Impossible de parler de jeux d’horreur sans mentionner la série des jeux Amnesia. Ce sont des jeux cultes qui sont uniquement basés sur l’exploration, les puzzles et l’horreur, un genre vraiment particulier, mais qui fonctionne très bien. On peut commencer par Amnesia : The Dark Descent, premier opus de la saga, ou se lancer dans le dernier en date, Amnesia : Rebirth. Chaque épisode est un plaisir d’horreur à suivre, pour comprendre dans quel univers on est plongé et à quels mystères l’on doit faire face. Cela fait partie des jeux qui peuvent être agréables à jouer à plusieurs, en se passant régulièrement la manette, puisque finalement le gameplay est relativement simple. 

Outer Wilds : Echoes of The Eye

Changement d’univers complet, puisque pour cette dernière proposition, on se lance dans l’exploration d’un système solaire et de ses rouages. À première vue, Outer Wilds n’est pas un jeu d’horreur, pourtant explorer l’espace et faire face à des trous noirs ou des cœlacanthes géants peut en effrayer plus d’un. L’immersion dans Outer Wilds est totale et l’on peut ressentir la solitude et la fragilité dans l’immensité du vide. Si le jeu sorti en 2019 est une véritable exploration plus ou moins inquiétante, c’est le DLC Echoes of The Eye qui a tout d’un jeu d’horreur. Dans cette nouvelle exploration qui explique l’origine du jeu, on va être amené à s’aventurer dans un monde bien plus inquiétant et beaucoup plus propice aux frissons. C’est une expérience à ne pas manquer à la fois pour le plaisir de l’exploration et pour l’immersion. 

Crédit image : unsplash.com

Envoi
User Review
0 (0 votes)

À propos de l'auteur

Papa Blogueur

Blog d'un papa de la métropole lilloise.

Voir tous les articles