La mode pour les petites filles, ce n’est pas que pour les mamans, bien qu’elle râle de mon choix lors de l’habillage de Melle Petite, comme quoi les fleurs et les rayures ça ne va pas ensemble…
Bref, je fus invité à la petite sauterie au magasin éphémère les Troizenfants dans le vieux Lille (du mardi 2 au samedi 6 juin, de 10h à 19h, 10 place des Patiniers).

troizenfants-07

Le vieux Lille avec le beau temps, c’est extra ! Ça grouille de gens, les terrasses sont pleines, les magasins sont bondés et je ne me lasse pas de regarder les vieilles pierres er devantures d’un autre temps.

vieux-lille-01

vieux-lille-02

vieux-lille-03

Après une pelletée de minutes entre le parking assez loin et le magasin (ce qui me donne le temps de faire du lèche-vitrine), j’arrive enfin devant la boutique éphémère des Troizenfants. Dedans c’est plein de monde, c’est tout mimi, c’est accueillant !

C’est Camille (non pas la chenille, désolé, trop facile), la créatrice de toutes la belle collection pour fille (et un tout petit peu de garçons, je vous en reparle plus bas) qui se présente à moi et en même temps m’éclaire rapidement sur l’esprit de la boite ainsi que les diverses collections.

troizenfants-21

En un mot c’est tout mimi (ça fait plus qu’un, je sais) ! Car montrer une collection de vêtement c’est bien, mais savoir la mettre en valeur, c’est mieux ! Et pour une boutique éphémère, zont vachement bien fait leur boulot (une histoire de famille, c’est trop classe ça).

troizenfants-27

troizenfants-26

D’un portique à l’autre, elle me présente la collection toute petite fille jusqu’à l’ado (taille M maxi), puis plus loin les petits garçons (3 ans max). Oui je sais, ce n’est pas juste. Mais Camille m’a expliqué que la mode « garçons » n’étaient pas trop dans le collimateur des magasins qui revendent leur collection dans le monde entier, c’est comme dans toutes les boutiques il y a 3 rayons pour les filles contre 1 pour les garçons (c’est po juste !).
troizenfants-03 troizenfants-04 troizenfants-05 troizenfants-06

troizenfants-08 troizenfants-09 troizenfants-10 troizenfants-11 troizenfants-14
Mais rassurez-vous, elle a projet de remettre cela sur les rails d’ici peu directement sur le site ou dans les magasins éphémères avec une nouvelle collection « garçons » jusqu’à l’ado (déjà tenté il y a quelques temps).

Pourquoi une boutique éphémère ? Tout simplement pour se faire connaitre d’une ville à l’autre, découvrir la province, en pas se cantonner sur un marché limité à la capitale, rencontrer du monde (et sympa en plus), discuter avec des blogueurs, voyager et s’amuser aussi !

En tout cas déjà à mi-parcours de leur visite sur Lille, son sourire en disait long sur le positif de leur action. Et avec l’arrivée du soleil en fin de semaine, gageons que les mamans seront de sortis avec leur fifilles !

En parlant de cela, beaucoup de mes collègues avaient leurs enfants avec elles, sortant du boulot je n’avais pas le temps de passer chez moi, surtout que les garçons se seraient un peu ennuyé, surtout le grand. Bien que le buffet lui aurait servi d’excuse pour rester en surveillance autour ! mdr
Mais j’ai tout de même craqué ! Après avoir envoyé moult photos à ma femme, je lui ai acheté une petite robe d’été à fleurs.

troizenfants-02

De retours à la maison, je lui ai donné, vous auriez du voir son visage !
« C’est pour moi ? C’est trop joliiiiiiiiiiiiiiiiii !
Ni une, ni deux, on a du la changer pour qu’elle la porte de suite.

troizenfants-15

troizenfants-16

Madame Maman fut un peu jalouse, elle aurait tout de même tenté le M « ado » (portée par des adultes dans le magasin) si elle avait pu venir avec moi, mais quid des enfants ? O_o

Elle me fit remarquer la qualité du tissu, des coutures, des broderies, des plis idéalement agencés dans l’encolure du dos, bref, c’est pas du premier prix !

Revenons à nos moutons ! Les discussions vont bon train, je papote avec l’entourage de Camille (associée, famille, …) dont sa maman. Le truc fun dans ce genre de rendez-vous, ce n’est pas seulement de parler de la mode, un simple dossier de presse suffirait, mais surtout d’avoir le contact avec toute cette mécanique qui fait tourner une telle entreprise.

Il y a une telle effervescence, une telle cohésion et une entraide entre génération qu’on ne peut qu’apprécier rapidement cette boutique. On s’y sent bien et on a envie de repartir avec la moitié du présentoir (habits + accessoires).

troizenfants-23

troizenfants-22

Les efforts pour accueillir une belle brochettes des blogueurs/blogueuses de la région n’ont pas été vain. Entre les relais sociaux lors de la soirée et au retour, je n’ai pas pu résister pour prendre ma plume tardivement afin de vous compter tout cela. Surtout pour ceux de la région qui pourraient venir les rencontrer avant la fermeture de ce magasin éphémère, au pire, il reste les boutiques sur Paris ou le site Internet.

Tiens petit détail, Camille m’a précisé qu’en cas de commande de mauvaise taille, il y a un service de retour pour échange très pratique disponible depuis leur site, trop fun, non ?

Alors pourquoi TroiZenfants ? Curieux, j’ai demandé. En fait, à la base, il y a 10 ans, 2 mamans s’associèrent pour monter une entreprise de mode pour enfants, comme à elles deux elle avait trois têtes blondes… le nom vint de lui-même. Deux ans plus tard Camille s’associa à eux et l’une des mamans, passant à 4 enfants céda sa place à notre créatrice. Depuis près de 8 ans maintenant, les ventes de développe, le nom et de plus en plus connu en France (Gallerie Lafayette, Paris) et à l’Etranger, trop classe, non ?

Au niveau des habits, c’est assez varié. Robe, jupe, pantalon, et j’en passe (salut Jean !), sans oublier chapeaux et accessoires. C’est le bonheur des mamans qui peuvent habiller leurs petites filles avec élégances et raffinement.

troizenfants-12

Les prix tournent autour de 70 à 90€ pour les robes (j’ai pas fait attention au reste lol), mais à -50% sur cette boutique, c’est plus qu’intéressant, surtout vu la qualité. Ce n’est pas ce genre d’habit qui va se déchirer au bout de 3 semaines (c’est du vécu, sigh !). Et comme je l’ai précisé plus haute, pour les femmes de petits gabarits, tentez votre chance, cela peut aussi vous aller, Camille et sa maman portaient un top et un pull de la collection printemps/été, quel meilleur moyen pour venter leurs produits ? ;-)

Et je ne suis pas le seul à avoir été conquis. En discutant avec les blogueuses présentes (j’étais le seul blogueur, le pied, non ? lol), elles ont craqué aussi (question achat et goût). Il suffit de voir leur retour sur Instagram pour s’en assurer. ;-)

Je remercie donc toute l’équipe des TroiZenfants pour cette merveilleuse découverte mais aussi pour ce petit moment passé dans le vieux Lille.

Petite aparté, en revenant vers le parking devant le palais de Justice, j’ai tenté ma chance vers la pâtisserie « Le Merveilleux » rue de la Monnaie. Trop génial, c’était encore ouvert ! Généralement il y a du monde jusqu’au trottoir, impossible donc de commander. Etant le seul client à cette heure, je suis reparti avec 2 merveilleux les plus bons du monde ! Franchement, depuis que le Parrain de mon grand (qui vit dans le vieux Lille) m’a fait découvert leurs créations, je bave à chaque fois que je passe devant.

patisserie-aux-merveilleux-lille-03 patisserie-aux-merveilleux-lille-02 patisserie-aux-merveilleux-lille-01

Sur ce, je vais me coucher.
Merci de m’avoir lu.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Leave a Reply

1 comment

  1. Carine M

    Travaillant dans le milieu de la bijouterie, je cherchais de quoi rendre visible ma marque ( http://www.comptoir-italie.com/cat/la-brune-la-blonde ) et j’ai découvert le principe des boutiques éphémères. C’est juste une idée géniale pour faire découvrir un temps limité des produits, et faire le tour de différentes villes ;)