Grandir avec un chien, un chat ou tout autre petit compagnon apporte beaucoup de joie et d’amour aux enfants. Toutefois, pour la sécurité de vos enfants et pour le bien-être des animaux de compagnie, il est important de respecter quelques bonnes pratiques. Voici quelques conseils d’experts externes à appliquer à la maison et à expliquer aux plus petits.

L’éducation de l’animal

Dès son arrivée, il faut d’ores et déjà bien l’éduquer. Montrez-lui qu’il ne peut pas mordre, ni dormir dans les chambres, ni lécher les visages, ni manger dans les assiettes.

Pour vous aider, votre vétérinaire peut vous donner des astuces d’éducation. Vous pouvez également faire appel à un comportementaliste pour des conseils concernant l’adaptation de l’animal avec les enfants et les bébés. Renseignez-vous aussi auprès des bénévoles de son refuge.

Apprendre à reconnaître les limites de l’animal

Il est important d’expliquer aux enfants comment caresser l’animal et comment le porter. Donnez-leur des indications pour comprendre les signaux quand les chiens ou les chats n’ont plus envie de jouer ou de recevoir des caresses.

L’animal peut exprimer son mécontentement en mordant, ou en griffant et les accidents arrivent vite. On ne tire pas sur la queue, on ne tape pas et surtout on ne joue pas trop fort. Les chats n’aiment pas toujours qu’on leur coure après et les chiens ne se rendent pas forcément compte de leur force en jouant.

Les chats et les enfants

Les chats peuvent très vite s’habituer à l’arrivée de bébé dans la famille et aborder un comportement affectueux, voir protecteur envers les nourrissons. Toutefois, il ne faut jamais les laisser ensemble sans surveillance. Les chats sont parfois imprévisibles et peuvent mordre et griffer pour une petite contrariété ou pour jouer.

De même qu’il ne faut pas laisser un chat dormir dans le berceau d’un bébé. D’une part, ce n’est pas hygiénique. D’autre part, il y a un risque d’étouffement si le chat se couche sur le bébé. Apprenez dès le départ au félidé qu’il ne peut pas dormir dans le lit du petit.

Les chats adorent les moments de jeux ou de câlins, et les enfants aiment partager ces moments avec leur compagnon à 4 pattes. Toutefois, il est important de prévoir des cachettes et autres endroits pour leurs moments de tranquillité. Ainsi, votre chat pourra s’isoler des enfants lorsqu’il ne souhaite plus jouer et surtout dormir au calme.

Les chiens et les enfants

Quand ils sont bien traités, les chiens sont très affectueux, fidèles et apportent énormément d’amour à ceux qui les aiment et prennent soin d’eux.

Expliquez à l’enfant de respecter les limites avec l’animal, et que celui-ci n’a pas toujours l’envie qu’on l’embête et que certains gestes peuvent lui faire mal ou l’agacer.

Les animaux domestiques peuvent alerter avec des grognements et parfois mordre. Il s’agit d’une raison supplémentaire pour apprendre dès le départ à respecter les besoins de son chien et de comprendre que celui-ci peut avoir des pulsions de défenses lorsqu’on ne le laisse pas manger ou dormir tranquille.

L’importance de l’hygiène

Les bébés qui commencent à se déplacer à 4 pattes sont souvent au contact du sol et mettent les mains à la bouche. Veillez à la propreté du sol avec le passage régulier de l’aspirateur et de la serpillière.

Nettoyez régulièrement la litière et manipulez-la si possible avec des gants ou une petite pelle pour éviter de la toucher à mains nues. Les plaies dues à une griffure ou à des morsures doivent être systématiquement nettoyées avec un désinfectant adapté.

Faites attention de ne pas laisser les bols de croquettes, les friandises et certains petits jouets à la portée des bébés pour éviter les risques d’étouffement.

Rappelez aux enfants de se laver les mains régulièrement, notamment avant de passer à table pour les goûters et repas.

Un animal en bonne santé

Prenez bien soin de l’hygiène de votre animal et de votre intérieur pour éviter les infections et la transmission de germes. On se lave bien les mains au savon. On nettoie toutes les surfaces et les textiles, s’ils ont eu un contact avec l’urine de votre animal de compagnie.

Vérifiez régulièrement le pelage de votre animal pour les puces. Avec des visites régulières, votre vétérinaire pourra vous indiquer les meilleurs traitements antiparasitaires et vous dire à quelle fréquence les appliquer. Pensez également à la mise à jour du carnet de vaccination de votre animal, ainsi que des périodes pour le vermifuger.

À propos de l'auteur

Papa Blogueur

Blog d'un papa de la métropole lilloise.

Voir tous les articles