L’assurance scolaire existe pour garantir les dommages causés par l’enfant sur lui-même, envers un tiers, ou les risques que celui-ci peut aussi subir. La question que se pose les parents avec leur premier enfant qui entre à l’école est : est-ce que l’assurance solaire est-elle obligatoire ? C’est ce que nous allons voir dans cet article partenaire.

Assurance scolaire, conseillée mais pas obligatoire !

L’assurance scolaire est-elle vraiment obligatoire ? Non ! L’Education nationale indique qu’une assurance scolaire n’est pas obligatoire pour l’inscription d’un enfant dans un établissement et pour les activités scolaires classiques (les cours, les activités scolaires obligatoires).

Néanmoins, il n’est pas rare qu’un établissement la demande, sans non plus l’exiger, pour la sécurité de l’enfant et de son entourage.

Note : une activité scolaire obligatoire se définit par les enseignements réguliers inscrits à l’emploi du temps.

Dans quels cas l’assurance scolaire est-elle obligatoire ?

La MAE est le spécialiste de l’assurance scolaire, et elle précise que oui, dans certains cas, il faut bien présenter cette assurance scolaire :

  • les sorties externes de l’école (musée, cinéma, séjour, classe de découverte, …),
  • la garderie et les études surveillées,
  • activités de la commune après l’école,
  • la cantine !

Généralement, la garantie multirisque de votre assurance habitation comprend déjà une clause « assurance scolaire ». Mais ce n’est pas toujours le cas, surtout dans les contrats « à la carte ».

Il est donc préférable de bien se renseigner avant de prendre en doublon une assurance scolaire pour votre enfant.

Dans quels cas l'assurance scolaire est-elle obligatoire ?

Quelles sont les garanties couvertes par l’assurance ?

Cette assurance protège votre enfant contre les dommages causés ou subis à l’école, au collège ou au lycée. A noter, chaque enfant scolarisé d’une fratrie doit-être assuré.

Elle se compose de 2 garanties :

  • La garantie responsabilité civile (contre les dommages causés par l’enfant scolarisé)
  • la garantie accident corporel (couvre les dommages subis par l’enfant scolarisé)

Il n’est pas rare que le contrat propose d’autres options comme :

  • la protection durant les trajets école/domicile,
  • les activités extra-scolaire,
  • les activités de loisirs ponctuelles ou non
  • protection dans le cadre de la vie privée,

Outre la couverture médicale et le rapatriement, ces assurances peuvent aussi couvrir le vol, les accidents, les litiges avec un tiers, les frais d’obsèques, de dédommagement pour invalidité, le remboursement de frais médicaux en France, en Europe ou à l’Internationale, etc.

C’est ce qu’on appelle une assurance extra-scolaire. Et selon les assureurs, les conditions et les options peuvent être bien différentes.

Les couvertures de contrats collectifs sont souvent plus intéressantes que pour des contrats individuels.

Combien coûte une assurance scolaire ?

En moyenne, ce genre d’assurance tourne autour de 50€ à l’année. Mais on peut en trouver de 10€ à 100€, selon les conditions souhaitées, la limitation scolaire, extra-scolaire, vacances, vie privée, etc.

Si vous n’avez pas déjà un assureur personnel, il existe de nombreux comparatifs sur le Web pour trouver la meilleure assurance scolaire adaptée pour votre enfant.

Crédit image : pexels.com

Envoi
User Review
0 (0 votes)

À propos de l'auteur

Papa Blogueur

Blog d'un papa de la métropole lilloise.

Voir tous les articles