web analytics
Famille

Est-il possible de redoubler au collège ? Pourquoi le redoublement ne sert à rien ?

Comprendre les règles de redoublement au collège… Face à la menace de redoubler au collège, beaucoup de parents et

Est-il possible de redoubler au collège ? Pourquoi le redoublement ne sert à rien ?

Comprendre les règles de redoublement au collège… Face à la menace de redoubler au collège, beaucoup de parents et d’élèves sont à la recherche d’informations fiables.

Qui peut prendre la décision de remettre une classe ou de passer à un niveau supérieur ? Est-il possible d’anticiper ce problème et d’y remédier grâce à des cours particuliers ? Aujourd’hui, découvrons les mystères du redoublement au collège et comment amorcer une solution efficace pour ne pas faire face plus longtemps à cette angoisse.

Qu’est-ce que le redoublement ?

Le redoublement est un terme qui désigne une situation dans laquelle un élève doit reprendre l’année scolaire qu’il a déjà complétée, soit parce qu’il n’a pas obtenu les notes attendues, soit parce qu’il a été jugé trop jeune pour pouvoir passer à l’année supérieure. Dans ce cas particulier, l’enseignement et les apprentissages du collège seront repris pour une deuxième fois à partir de la rentrée scolaire, quelque soit le niveau collège.

Les avantages d’un redoublement au collège :

Les avantages dans le redoublement sont essentiellement liés au temps supplémentaire dont dispose l’élève pour réviser et assimiler correctement les connaissances. La même chose s’applique aux compétences sociales qui peuvent être améliorées en plus des performances scolaires.

Les inconvénients de redoubler au collège :

Même s’il peut y avoir des effets bénéfiques pour certaines raisons (manque de maturité ou de pratique de la langue), il y aura toujours un risque pour le moral et la confiance en soi des élèves. Par exemple, si un élève est soumis à un redoublement plusieurs années consécutives, cela peut entraîner une baisse significative de sa motivation et de ses résultats généraux.

Quels sont les lois et décrets en vigueur concernant le redoublement au collège ?

La législation actuelle est héritée de la loi Fillon de 2005 révisée par la loi sur la Refondation de l’Ecole (2014). Ces textes ont amendés le Code de l’Education, notamment en son article D321-6 complétés par un décret et un arrêté datant respectivement du 24 août 2005 et 5 décembre 2005.

Qui décide de faire redoubler au collège ?

En principe, cette décision revient au conseil de classe composé d’enseignants à majorité : son choix ne peut être contestable que par encours disciplinaire ou judiciaire contre les membres du corps professoral. Une Commission Académique peut intervenir si le conseil demande une autorisation exceptionnelle (redoublement interdit). Cette commission elle-même n’accordera pas de redoublement sans motif suffisamment justifié et fondamental.

collégienne troisième

Quelles sont les conditions pour redoubler au collège ?

·  Motifs disciplinaires : en cas de faute grave (violence, délinquance ou harcèlement) ou menaces sur l’intégrité physique et morale des élèves.

·  Motifs thérapeutiques : si un enfant demande une aide pour s’adapter à son milieu scolaire. Ce type de redoublement est particulièrement réservé aux enfants qui traversent des difficultés comportementales et/ou sociales. Ces redoublements sont traités au cas par cas.

·  Motifs cognitifs : le redoublement peut être autorisé pour obtenir davantage de temps et d’encadrement pédagogique ou plus d’accompagnement pour l’apprentissage. Généralement, ce redoublement fait suite à un mauvais niveau scolaire, ou l’absence d’obtention d’un diplôme final.

Peut-on éviter le redoublement ?

Cela se prépare à l’avance, encore plus si le professeur principal met en garde les parents du décrochage de l’enfant durant son année scolaire.

Il existe des solutions pour éloigner le calice du redoublement grâce à des cours particuliers, stages de remise à niveau ou aides pédagogiques complémentaires.

Néanmoins, parfois, il faut savoir prendre des décisions radicales et changer de cursus scolaire pour s’adapter aux besoins de l’enfant.

Les cours particuliers

Dans la grande majorité des cas, il est possible de bénéficier de cours particuliers adaptés à son niveau et aux matières qu’il a besoin d’approfondir. Les parents peuvent trouver facilement des organismes spécialisés qui proposent des tarifs socialistes afin que les familles moins fortunées puissent également y avoir accès.

Les stages de remise à niveau

Ces stages sont généralement organisés durant les vacances scolaires pour se perfectionner notamment lorsque les notes sont moyennes. Ces stages sont généralement proposés par l’établissement.

L’idée est simple : combattre le décrochage scolaire lié à certaines matières par un entraînement intensif et ciblé. A chaque fois que ce genre d’expérience est choisi par un jeune, il utilise alors sa liberté personnelle et uniquement son intérêt pour améliorer sa scolarité sans subir l’influence extérieure du conseil de classe.

Les aides pédagogiques

Enfin, il y a les aides personnalisées dispensées par des associations caritatives ou même encore par des bénévoles tels que les « professeurs bénévoles » actifs dans toute la France depuis plusieurs année. Ces initiatives privilégient l’aide au collège plutôt que le redoublement en offrant une solution alternative concrète et gratuite pour booster les performances scolaires.

Mais les parents peuvent demander si un professeur peut suivre son enfant, de façon bénévole, durant le temps du midi ou après les cours. Ce n’est pas rare du tout est cela reste ainsi dans le cadre de l’établissement.

Pour conclure

Lutter contre le phénomène du redoublement est primordial car il n’apporte rien à long terme aux personnes concernées. Les lois et décrets en vigueur établissent un cadre précis afin de garantir que le redoublement est une solution réellement adaptée pour l’élève et n’est pas imposée par des adultes autour de lui.

Pour celles et ceux qui souhaitent éviter le redoublement, il existe des solutions alternatives telles que les cours particuliers, les stages de remise à niveau ou encore les aides pédagogiques disponibles pour donner une seconde chance aux jeunes en difficultés scolaires sans passer par cet outil académique trop souvent limitatif.

Finalement, il est important de souligner que si cette solution peut sembler être une solution miracle, elle ne remplace pas un travail personnel et régulier de l’élève qui reste toujours la clé pour obtenir des résultats satisfaisants en cours.

Crédit image : pexels.com

Partages moi sur tes réseaux sociaux !
About Author

Papa Blogueur

Père de trois enfants, blogueur depuis 1996, je suis tombé dans la marmite Internet. Ma philosophie : des conseils francs et naturels. Mon but ? Vous donner des infos de qualité pour naviguer dans mes passions. Geek, amateur de dessin et cuisine, je partage conseils mode, voyage et lifestyle. Rejoignez-moi dans cette aventure de vie quotidienne.

0 Comment

  • Visitor Rating: 5 Stars

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.