Bon j’exagère tout de même, il n’est pas du tout accros aux réseaux sociaux et n’en parle même pas, tant mieux pour nous, sauf… YouTube ! La vidéo étant le moyen de communication de leur génération, et oui, les blogs textuels sont peut-être en fin de vie, ce n’est pas étonnant. Surtout avec les stars de la vidéo comme Cyprien, Squeezie, Norman, ou Swan et Néo pour les plus jeunes. Ensuite, il y a les autres applications, les jeux sur Google Play, et enfin Internet. Comment vérifier où il va, ce qu’il fait, ce qu’il visite ou télécharge ?

Il y a 10 ou 15 ans, les parents avaient peur de ce que faisaient leurs enfants sur un PC, mais au moins il restait à la maison, avec le smartphone, l’ado est libre de sa balader où il veut et faire ce qu’il veut sans que nous, les parents, soient au courant.

D’un côté on pourrait se dire qu’interférer dans les « affaires » de ses enfants ce n’est pas une bonne chose, histoire de vie privée et tout le tralalala. Mais d’un autre côté, même si on leur explique les dangers du Web, les Hoax, Virus, les sites à ne pas visiter, le harcèlement à l’école, sur les réseaux sociaux, etc. Les enfants feront ce que nous avons fait étant jeune, ils feront fie des règles pour avoir leur propres expérience, faire leurs propres tests, et se trouver en face d’erreurs, de problèmes, de dilemmes et parfois de difficultés majeures.

Plusieurs choix s’offres donc aux parents pour tenter de faire au mieux avec les nouvelles technologie et leurs enfants

Le logiciel espion

Nouvelle solution pour surveiller le téléphone de son enfant qui peut poser dilemme néanmoins. Le terme « espionnage » peut-être mal perçu par l’ado. En effet, le ou les parents peuvent installer l’application sur le téléphone de l’enfant sans qu’il le sache, même si au niveau de la loi, ceux-ci doivent le mettre au courant, et ce genre d’application n’a de vigueur légale que sur les mineurs. Une fois majeur, les parents n’ont plus le droit d’espionner le comportement de leur enfant sur le Net.

Outre le fait qu’il soit possible de consulter sur une admin à part le parcours de l’utilisateur du portable espionné sur le Net, sur ses applis, savoir qui l’a contacté par téléphone ou SMS, l’un des intérêt qui est souvent remonté, c’est de connaître toujours la position du smartphone en temps réel. Ainsi pas de surprise ou d’inquiétude en temps de retard, si l’ado est chez son meilleur pote ou toujours à l’école, le parent est rassuré. L’autre effet kiss-cool, c’est de connaître la position du téléphone en cas de perte ou de de vol, c’est toujours cela de pris.

Le Contrôle Parental

Solution classique permettant aux parents de bloquer le téléphone de leur enfant via une application. A partir d’une admin, des horaires de surfs sont alors permis, le surf sur la Toile est limitée à une liste blanche qui peut s’étendre en fonction de palier d’âge de l’enfant. Les applications peuvent être bloqués à l’installation ou l’utilisation, etc.

Moins brutal que le logiciel espion, le CP par contre est très mal vu par les ados car il le bride directement et souvent, c’est la loose devant les copains / copines, surtout lorsque l’âge avance.

Solutions annexes

Certaines box permettent de bloquer certaines applications, filtrer / blacklister les numéros de téléphone ou même bloquer la connexion Internet de ou des équipements du foyer. Ces solutions sont gratuites et parfois peux optimales, mais elles restent néanmoins à étudier.

Les explications sont toujours de rigueur. Engueuler un enfant parce qu’il a été sur YouTube sans prévenir et est tombé sur une vidéo inapproprié et 50% de la faute des parents, si ceux-ci n’éduquent pas leur enfant, ils ne peuvent pas savoir…

Dernier point, le plus simple est de retarder le plus longtemps possible d’offrir un smartphone à l’enfant. Pas avant le collège chez nous, simplement du fait que mon ado rentre à pied et qu’en cas de retard ou de problème, il peut nous avertir. J’ai déjà vu des enfants de CP avoir un smartphone, je trouve cela complètement dingue, mais ce n’est que mon avis.

Certains constructeurs proposent même des téléphones bridés pour ados, histoire de couper la poire en deux et donner la main sans se faire bouffer le bras.

Vous pouvez aussi instaurer des règles « smartphone » à la maison pour les enfants mais aussi les parents ! Pas de portable à table, pas de portable dans les chambres, un panier pour les déposer en rentrant, ce qui évite les tentations, couper les sonneries et ne garder que le vibreur, déconnecter le Wi-Fi (et ne pas avoir de 3G), faire des journées SANS aucun écran régulièrement, …

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.