Je vous avais concocté un article pour aider à la préparation au Grand Oral du Bac (à retrouver ici). Aujourd’hui, je vous propose un focus sur les questions à présenter au jury. C’est un point très important du Grand Oral du Bac.

Rappel de la procédure du grand oral du bac

Pour rappel, le candidat devra proposer 2 questions au jury qui n’en choisira qu’une. Ces questions portent sur l’enseignements des options sélectionnées par le candidat durant son cursus de première et terminale. Le grand oral de terminal se présente comme ceci :

  • Un exposé debout de la question durant 5 minutes sans aucune note par le candidat
  • Le jury posera ensuite des questions durant 10 minutes sur la question sélectionnée, mais aussi plus généralement sur le programme de 1ère et Terminal.
  • Enfin, le lycéen devra présenter son projet professionel et d’orientation pendant encore 5 minutes (rappel : il est recommandé mais pas obligatoire que la question soit en lien avec le projet professionnel du candidat). C’est un échange constructif avec le jury.

Sur ce dernier point le candidat n’a pas à justifier ses choix d’orientation. S’il veut faire du cirque plus tard, le jury n’a pas à le critiquer. En revanche, le lycéen doit-être capable d’expliquer pourquoi il a choisi telle ou telle formation pour y arriver, ce qu’il a prévu post-bac pour devenir acrobate, … A éviter surtout le « c’est parce que ma maman veut que je devienne docteur »…

De plus, avec un coefficient de 10/100 à 14/100 (soit 10% à 14% de la note totale du BAC), une bonne préparation permet à l’élève d’échapper au rattrapage s’il a planté son écrit, ou d’espérer choper une mention s’il a bien préparé son oral.

Des questions en rapport avec les spécialités

Au choix le candidat pourra préparer :

  • une question par spécialité (exemple : SVT et Math)
  • deux questions transverses mêlant les deux spécialités
  • soit une question sur un enseignement spécifique (une spécialité) et l’autre transerve

Note : les questions transversales doivent mettre en avant de manière égale chaque spécialité

Rappelons encore que le candidat au grand oral du nouveau bac ne devra présenter qu’une seule question. Le Jury pourra peut-être choisir une question transverse pour vérifier l’étendue des connaissance du lycée. Mais à vrai dire, aucune statistique sur le sujet n’a été faite à ce jour.

De plus, au moins un des membre du jury est un professeur d’une des spécialité du candidat. Il est donc fort à parier qu’il choisira la question lié à sa matière afin de pouvoir comprendre de quoi parle le lycéen. Il est donc primordial de bien travailler chacune des questions.

Par ailleurs, le jury n’a pas pour but de piéger le candidat. Il posera des questions sur les connaissances que le lycéen doit avoir, de préciser des notions abordées lors de la présentation de la question, …

Comment trouver les bonnes questions à présenter au grand oral du Bac ?

Le jury demandera pratiquement à cours sûr « Pourquoi ce sujet vous a intéressé » ou « Pourquoi avoir choisi ce sujet ? ». Le lycéen pourra donc facilement les anticiper dans sa préparation.

Les caractéristiques d’une bonne question pour le Grand Oral du Bac

La question doit se terminer par un point d’interrogation et la présentation doit pouvoir facilement s’étaler sur les 5 minutes de la première phase du grand oral. Le contenu peut-être accrocheur, généraliste, en lien avec l’actualité, … Et si la question n’a pas de lien avec le projet professionnel du candidat, celui-ci doit-être capable d’expliquer son choix.

C’est logique mais bon : il est interdit de présenter des questions qui ne ciblent pas les spécialités choisit dès la première ! De toutes manières l’établissement validera les questions avant le passage du Grand Oral…

Comment bien choisir les questions du grand oral ?

Comment trouver l’inspiration ? Le choix des questions est crucial pour espérer avec une bonne note. Il y a plusieurs méthodes pour arriver à un bon résultat. Voici quelques pistes à étudier.

  • Intérêt et inspiration

Avec un peu d’inspiration le candidat pourra relier une idée au programme de la spécialité étalée sur les deux dernières années du lycée. Plus l’inspiration est là, plus il sera facile de parler du sujet lors du grand oral du bac.

Exemple : « Le scénario d’un homme-araignée (spider-man) est-il crédible ? ». La question pourra surprendre le jury, et s’ils sont intéressés, il y aura de forte chance qu’ils choisissent cette question plutôt que l’autre. Même si la réponse à la question est négative, on s’en fiche, tant que l’exposé est bien construit.

  • Etudier ses cours

A la fin de chaque chapitre d’une spécialité, il suffit de noter brièvement, dans un tableau excell ce qui a le plus marqué le lycéen. Au fil du temps, des thématiques pourront ainsi ressortir, permettant ainsi d’établir facilement le contenu des questions. Il est déconseillé de foncer tête baissée dès le début de l’année pour rédiger des questions à la va-vite.

  • Questions VS projets d’étude

Il est aussi possible de partir d’une réflexion inverse. Si le lycéen sait déjà ce qu’il veut faire plus tard, s’il a déjà établit en détail son cursus post-bac, il lui suffira alors de trouver deux questions en relation avec sa futures carrière, ses spécialités de manière transerve ou pour chaque spé.

  • Actualité, histoire, recherches scientifiques…

Il est aussi possible d’appuyer les recherches sur l’histoire de France, du monde, de l’actualité, des nouveautés scientifiques, dans le monde de l’high-tech, de l’économie ou du social. Dans ce genre de situation, les questions doivent éveiller la curiosité du jury. Dans tous les cas, le candidat doit maîtriser son sujet toujours en rapport avec ses spécialités.

  • L’aide des professeurs

Encore une autre piste à creuser. Pour ceux ou celles en manques totale d’inspiration, l’équipe enseignante pourra donner des pistes de réflexion, des supports, des documents, des livres ou des sites à consulter pour avancer sur le choix des questions.

  • Jouer sur la curiosité

Si vous arrivez à capter l’attention du jury avec une question qui va piquer leur curiosité, c’est déjà un point de gagné. Si les juges vont vous observer, l’inverse est possible aussi. Etudiez les expressions des professeurs vous notant et vous verrez s’ils sont attirés ou non par vos questions.

Comment bien préparer la réponse à vos deux questions ?

Le travail sera en double et l’un des deux sujets tombera dans l’oubli, mais c’est le jeu.

Alors comment réussir la préparation des réponses aux questions ?

Déjà l’exposé ne dure que 5 minutes. C’est BEAUCOUP et PEU en même temps.
Beaucoup si le lycéen est super confiant et inspiré par ses questions. Il devra alors fait le tri dans ses idées, ses arguments et ses références à ses cours. Inversement, si le candidat n’a aucune inspiration, il devra « remplir » les 5 minutes de manière cohérente, argumentée, documentée et sérieuse.

N’oublions pas non plus qu’il faut aussi tenir les 10 minutes d’entretien avec le jury. Il ne faut donc pas jouer toutes ses cartes dès la présentation. Dans tous les cas, les informations obtenues devront faire apparaître un plan clair et concis.

Travailler de concert ses révisions ET son élocution

L’un ne va pas sans l’autre. Même avec un sujet maîtrisé à perfection, si le candidat perd ses moyens par manque de préparation oratoire, le jury ne sera pas tendre avec lui.

Comme précisé plus haut, le choix des questions et des exposés se font tout au long de la terminale. Il est possible de s’encadrer de l’aide des professeurs ou même de ses amis. De toutes manières le résultat final est toujours personnel et cela se ressentira dans la présentation orale.

Le cours ne suffiront pas ! Le lycéen devra se documenter ailleurs, mener des expériences, lire des revues spécialités, des publications de scientifiques, rencontrer des professionnels, etc. Le tout en préparant son oral seul (miroir, enregistrement, …), en famille, entre amis, avec des professeurs, …

Seule une réflexion personnelle, approfondie, sérieuse, solide et riche permettra non seulement de passer le cap des premières cinq minutes mais aussi d’avoir la capacité à répondre aux questions du jury ensuite.

Concernant l’oral, il ne faut surtout pas attendre la dernière minute pour s’y mettre et sauter sur chaque occasion de parler avec un étranger, un professeur, un autre adulte, répondre au téléphone et travailler sa voix aussi. Si au début le lycéen aura l’impression de réciter sa leçon, à force d’entraînement le récit deviendra plus fluide.

Pendant la présentation, normalement les examinateurs écouteront sans intervenir. Si l’introduction est efficace et bien écrite, tout le reste sera fluide. Le candidat devra aussi garder un rythme vivant avec comme objectif de capter l’attention du jury de bout en bout.

Voici quelques recommandations de pro à suivre pour un entraînement à l’oral :

  • S’entraîner à répondre à ses sans ses notes,
  • Connaître par coeur sa première et sa dernière phrase, pour le reste, ce n’est pas une récitation, tant que le contenu global est connu,
  • Apprendre et utiliser des transitions,
  • Apprendre à gérer son stress et rester calme,
  • Apprendre à respirer, parler fort, clairement et articuler (surtout avec le masque),
  • Apprendre à gérer son langage corporel et tuer dans l’oeuf les tics nerveux,
  • Apprendre à faire des phrases courtes, concises, avec une idée par phrase,
  • Apprendre à laisser des blancs, juste ce qu’il faut, pour reprendre son souffle et marquer les esprits sur un argument marquant,
  • Simuler l’épreuve par anticipation et avec des amis/profs/adultes,
  • Trouver des conseils et lire des comptes-rendus de lycéens ayant déjà passé l’oral du bac,
  • Regarder le jury (et pas le sol ni les murs),
  • Savoir dire « je ne sais pas » (avec modération).

Quelques exemples de questions pour le grand oral du bac

Même si normalement le cadre éducatif doit aider les lycéens dans cette tâche, parfois l’élève peut-être livré à lui-même. Et il n’y a pas de « meilleure » question puisque c’est un travail personnel sur un sujet qui intéresse le candidat. Néanmoins voici donc un petit florilège de questions par spécialité. Certaines questions sont transverses.

  • Spécialité Science de la Vie et de la Terre (SVT)

Comment modéliser l’évolution du réchauffement climatique mondial ?
Et si on arrêtait la viande pour sauver la planète ?
Quelle est l’influence du stress lié au COVID sur notre santé ?

  • Spécialité Physique Chimie :

Peut-on réellement faire pousser des pommes de terre sur Mars ?
Peut-on éliminer tous les déchets créés par l’industrie nucléaire ?
Quelles technologies utiliser pour dessaler l’eau de mer ?

  • Spécialité SES

Comment l’école favorise-t-elle la cohésion sociale ?
Quels sont les effets de la crise sanitaire du Covid 19 sur les inégalités ?
Comment Internet a créé des opportunités de revenus ?

  • Spécialité Mathématique

Comment expliquer les propriétés macroscopiques d’un cristal ?
Par quelles méthodes peut-on déterminer une valeur approchée de l’aire sous la courbe d’une fonction ?

  • Spécialité Histoire Géo, Géopolitique et Sciences Politiques (HGGSP)

La forêt est-elle menacée partout dans le monde ?
Pourquoi la conquête de l’espace devient-il le terrain de jeu des entreprises privées ?
Comment la Chine est-elle devenue une puissance spatiale incontournable mais égoïste ?

  • Spécialité Humanité, Littérature et Philosophie (HLP)

Quel rôle jouons-nous sur les réseaux sociaux ?
Est-il possible de traduire une oeuvre littéraire sans la déformer s?
Comment le cinéma aide à prévoir le futur ?

  • Spécialité langues, littératures et cultures étrangères (LLCE)

Quelles sont les limites de l’art ?
Les voyages forment-ils vraiment la jeunesse ?
Dans quelle mesure l’expression de nos émotions influence-t-elle notre croissance ?

  • Spécialité ARTS

Quel est le rôle des musées dans le monde moderne ?
Quelle est la place des femmes au cinéma ?
Quel est l’impact des nouvelles technologies sur l’art ?

  • Spécialité Numériques et Sciences Informatiques (NSI)

Les crypto-monnaies ont-elles un avenir ?
Quels sont les enjeux des voitures autonomes pour l’homme ?
Sommes-nous esclaves des objets connectés ?

  • Spécialité Sciences Ingénieur

Comment les objectifs photo d’un smartphone fonctionnent-ils ?

comment bien choisir et préparer ses questions pour le grand oral du bac de terminal

À propos de l'auteur

Papa Blogueur

Blog d'un papa de la métropole lilloise.

Voir tous les articles