L’espace est l’objet de rêves pour la plupart des humains et de convoitises sur de potentielles ressources pour les grands de ce monde. Depuis la course vers la Lune des années 1960 entre les Russes et les Américains, on sait qu’il est possible de s’arracher de notre plancher des vaches. A quoi sert encore la conquête spatiale ? c’est ce que nous allons voir dans cet article partenaire.

Depuis plusieurs décennies, nous envoyons des satellites en orbite et la station ISS dans laquelle des astronautes du monde entier se côtoient. Récemment, des sociétés comme Space X dirigée par Elon Musk nous promettent que d’autres planètes seront bientôt habitables.

Les actualités concernant les projets spatiaux témoignent souvent d’échecs de ce genre d’initiative, comme le propulseur du Starship, qui a dernièrement pris feu lors d’un essai au Texas. Ce genre de problèmes peut annuler ou retarder un projet à plusieurs milliards qui a pris des années à aboutir. Ainsi, malgré l’expertise des meilleurs scientifiques du monde sur ce genre de problématiques, l’issue est généralement aussi certaine qu’un jeu de hasard tels que sur casinosenligne-francais.com.

S’il est aussi complexe de lancer une fusée, qu’en est-il de la colonisation d’autres mondes ? Est-ce envisageable, même dans plusieurs centaines d’années ou bien est-ce une chimère que nous poursuivons en vain ? 

Ce qui peut retarder la mise en place d’un projet spatial

Pour l’Agence spatiale européenne (ESA), la mise en place d’un espace habité est un objectif depuis plusieurs années. Leur feuille de route prévoit des avancées jusqu’en 2030 avec un approfondissement de l’exploration de la lune et de Mars. Néanmoins, leurs plans peuvent facilement être perturbés par le contexte géopolitique à cause de leur politique de coopération internationale.

Dans un récent communiqué, l’ESA a donc annoncé prendre des mesures afin de rendre l’organisation plus autonome. Un contexte international instable peut de ce fait mener l’ESA à remettre en question une coopération, même avec un membre historique.

C’est une mesure finalement assez logique, car du jour au lendemain un pays sur lequel l’ESA compte pour délivrer une technologie peut se retrouver dans l’incapacité de la fournir. Cela est déjà arrivé lors de la mission ExoMars.

mars colonisation spatiale

Une entreprise privée comme SpaceX a-t-elle plus de chances de réussite ?

La société d’Elon Musk fait beaucoup parler d’elle depuis plusieurs années avec des exploits technologiques surprenants comme le déploiement de 55 satellites en 36 heures seulement. Le fait que l’entreprise soit entièrement privatisée la met dans une position unique.

En effet, l’ESA, par exemple, dépend de la participation des diverses Nations du programme et de leur capacité à allouer un budget et fournir des technologies pour la mise en chantier d’une mission. Ensuite, il est nécessaire que la vingtaine de pays de l’ESA se mettent d’accord sur la marche à suivre. 

SpaceX ne rencontre pas ce problème, ce qui lui permet de mettre en place ses projets bien plus rapidement. Cependant, cela ne veut pas dire que la route n’est pas semé d’embuches. Par exemple, la fusée Starship a vu son propulseur prendre feu lors d’un essai, ce qui a retardé la mission. Malgré cela, ces derniers disposent d’une avance considérable sur la mission Ariane 6, qui a été reportée à 2023.

Finalement, la vie dans l’espace, c’est pour quand ?

Les missions de colonisations sont en chantier et la NASA, SpaceX et l’ESA travaillent sans relâche sur des projets pour créer des colonies sur Mars. Si les estimations les plus proches pour se rendre sur Mars désigne 2038 comme l’année des premières colonies, c’est une conjecture. 

En effet, il existe de nombreux facteurs qui peuvent retarder ce genre de projets, qu’ils soient environnementaux, géopolitiques ou bien liés à des soucis techniques imprévisibles. Ainsi, si la conquête spatiale nous fait rêver, la vie sur d’autres planètes à la The Expanse, ce n’est clairement pas pour tout de suite.

Crédit image : https://unsplash.com/

À propos de l'auteur

Papa Blogueur

Blog d'un papa de la métropole lilloise.

Voir tous les articles