buzzoole code

La sieste au travail, mythe ou réalité ?

La fatigue est l’ennemi du bien, alors pensez au travail… Un film qui se termine tard, une sortie, une mauvaise nuit ou le bébé qui pleure, autant de causes pour vous miner le sommeil et vous offrir de superbes valises sous les yeux.

Au travail, il n’est pas toujours facile de pouvoir se reposer car il est évident qu’à un moment donné la fatigue vous rendra inapte aux tâches qui vous incombe. Vous avez l’impression que le temps s’écoule 1000 fois plus lentement et que la journée ne se terminera jamais. Votre concentration baissera toute comme votre capacité d’attention et de réflexion et ce que vous produirez sera d’une qualité déplorable.

>> La sieste, la solution miracle ?

Vos besoins corporels vous rappelleront à l’ordre, le repos est alors nécessaire pour retrouver son efficacité.
Une sieste ? Oui monsieur avec un oreiller et une couette toute douce s’il vous plait !

Oui mais quand, comment et surtout de quelle durée ?

A la maison la tentation de faire une sieste de plus d’une heure est forte surtout si rien ne vous en empêche. Mais au travail c’est impossible. Vous vous voyez demander à votre chef une pause de 2h00 pour rattraper votre dernière nuit affreuse ?

>> Moins d’une demi-heure c’est rentable !

Égale ou moins d’une demi-heure, une sieste a les avantages de vous reposer sans vous enfoncer dans le sommeil profond (un réveil d’un sommeil profond est toujours plus dur) mais surtout ne déréglera pas votre rythme de sommeil nocturne. Pensez à régler l’alarme de votre téléphone pour vous réveiller à l’heure souhaitée.

Le meilleur moment pour faire la sieste au travail se situe lors de la pause déjeuner et après le repas (créneau de 13h00 – 15h00). Votre corps se trouve alors en état digestion, votre attention est moindre et on subit ce qu’on appelle couramment “le coup de barre”. Autant donc en profiter pour booster ses batteries.

>> La micro-sieste

La micro-sieste est une pause qui dure entre 1 et 5 minutes. Ce temps de repos vous permettra de vous détendre sans tomber dans un sommeil profond (encore que certains y arrivent tout de même).

Idéal pour le travail, une salle de pause, accoudée à un balcon ou sur son propre fauteuil de bureau il vous est alors facile de faire une micro-sieste.

C’est un moment de détente, il ne faut penser à rien et surtout respirer par le ventre. C’est grâce à cette respiration que le sommeil vous gagnera, ne négligez donc pas de détail.

A mon travail, plusieurs de mes collègues pratiquent ses siestes. Entre 5 et 30 minutes en moyenne, bras croisés sur le bureau ou affalés sur leur siège, cachés derrière leur écran, il n’y a pas de honte à se reposer.

>> Je ne peux pas dormir au travail que faire…

Parfois il est impossible de se reposer sur son lieu de travail, manque d’intimité, trop de bruit, cadence à tenir, etc.

D’autres solutions s’offrent à vous pour retrouver un peu de tonus, en voici quelques exemples :
– Prenez des pauses
– Sortez dehors, prenez l’air, faites autre chose, cassez le rythme…
– Buvez de l’eau fraîche
– Massez-vous les tempes
– Discutez avec les autres pour vous changer les idées
Crédit photo : http://www.sxc.hu/profile/chovin

Rendez-vous sur Hellocoton !

Leave a Reply

12 comments

  1. maminouch

    j’aimerais bien, mais si je m’endors et que mes loulous à garder ont un accident, j’ai plus de travail… pendant leur sieste je prépare le repas du midi, je fais leur lessive, etc… où trouver le temps de faire une sieste ?

  2. papablogueur

    Oui pas facile de faire la sieste, cela dépend des situations

  3. Très bon sujet. Dommage qu’on n’ait pas cette culture de la sieste en France (et à Maurice, où j’habite…).
    Il paraît que les chinois ont l’habitude de faire des siestes au travail. J’avais lu le témoignage d’une entreprise où un stagiaire chinois faisait des siestes, et tout le staff se demandait s’il fallait pas le rappeler à l’ordre. Chez lui c’était quelquechose de tout à fait normal.

    A propos des micro-siestes, je te proposes de découvrir l’interview de Lionel, qui fait des siestes même debout, en montant un escalator par exemple :)

  4. Nicolas O.

    Bonjour,
    100% d’accord avec ton analyse et tes recommandations.
    Et en plus, pour ceux qui peuvent difficilement faire des siestes au travail notamment à cause du problème d’image, voici le blog que j’ai mis en place et qui peut aider à décomplexer le sujet: mode-sieste.com.

  5. Ça me fait penser qu’hier à 14h j’ai eu une demi heure de demi sommeil à laquelle j’essayais de resister puisque j’étais au début d’une réunion. 5 minutes de sieste auraient été parfaites!

  6. En 10 mn j’ai la chance de tomber en sommeil profond puis de “remonter” et me lever de ma chaise, fauteuil , canapé ou siège de voiture fraiche comme une rose l’esprit clair
    Quand je bossais je prenait le temps de siester dans ma voiture à la pause déjeuner …
    Atteinte du syndrome des jambes sans repos sans le savoir la majorité de ma vie, cela m’a en quelque sorte “sauvée” !
    je reve de savoir faire de micro sieste mais bon mes 10 mn me plaisent bien

  7. Pingback: L'influence sociale des blogueurs

  8. Pingback: Une histoire de pipi, de caca et de vomito | Papa Blogueur

  9. Pingback: Papa Blogueur J'ai honte de ne pas l'avoir averti... Papa Blogueur

  10. Merci pour votre article.

    Je reviens sur le commentaire de “Maminouch” : Pour avoir travaillé un peu en centre de loisirs / colonies, je sais que le rythme est souvent très difficile à tenir et on se fatigue vite. Mais dans ce genre de situation je sais aussi que l’on peut compter sur ses collègues pour échanger des petits temps de pause, histoire de se vider la tête, s’éloigner du bruit et souffler un peu ! 5 à 10 minutes suffisent, et après on reprend la relève pour l’autre. L’esprit d’équipe quoi ! ;)

  11. Merci pour cet article. Il est vrai que la sieste permet de se régénérer et d’être plus efficace dans son travail par la suite. Cependant la possibilité de faire des siestes au travail est assez rare. Qui sait peut être que dans le futur ce concept verra le jour! Cependant je pense que l’aménagement de son bureau est également un élément à prendre en compte pour se sentir mieux au travail et s’organiser de manière optimale.