buzzoole code

Mommy Porn : des mamans anonymes parlant de sexe aux autres mamans anonymes

mommy porn

mommy porn

Mamananonyme, dans son article sur les Mommy Porn, le porno soft à destination des Mères de Famille, m’a fait réfléchir sur le sujet.

Pourquoi est-ce que ces livres érotiques ont autant de succès ? Car au-delà des 2 oeuvres cités par Maman anonyme, il y a tout un monde. Voyez-vous la bonne mère de famille (car s’est elles la cible de ces livres, dixit les critiques littéraires) se rendre dans toutes bonnes librairies et passer en caisse un livre porno à la couverture hyper connue ou très trash coincé entre 2 cahiers d’activités pour enfants, style l’ado boutonneux avec son Playboy, en sandwich avec le journal du jour, il y a 15 ans ?

L’effet de mode Mommy Porn

Le sexe se débride, l’an 2000 passé, on n’a plus autant honte de parler cul entre amis ou sur la Toile. Justement, parlons-en du Web. C’est grâce à lui que ces mamans d’aujourd’hui peuvent ainsi lire, souvent et trop souvent en cachette de leur conjoint, ces livres érotiques ou pornographiques via… les e-books !

Car c’est à partir de ces supports que les ventes de ces oeuvres littéraires débridées explosent. Par exemple comme en parle Maman Anonyme, « Fifty Shades of Grey » d’E L James, une parodie pornographique d’une fan de Twilight, avec des noms d’emprunts, a été vendu version Web à plus de 250 000 exemplaires en début d’année en quelques semaine à peine, avec un taux de vente  record 6 fois plus supérieur à la version papier !

Comme mamananonyme, la plupart de ces Mommy Porn ne laissent pas leur identités apparaître sur la couverture de leurs oeuvres, et c’est peut-être votre voisine, votre soeur ou pourquoi pas votre propre femme qui, dans votre dos, prépare déjà le prochain best-seller du genre… Au fait à quand les Daddy Porn ?

De la mère au foyer à la MILF, où se cache la Femme ?

Une fois passé les premiers palabres érotico-commerciaux… rentrons dans le vif du sujet. Ecrire du porno cela ne date pas d’hier, alors qu’est-ce qui fait autant couler d’encre sur l’effet Mommy Porn ?

La mère au foyer… oui et alors ? La mère au foyer pour beaucoup d’hommes mais aussi de femmes, n’est justement plus une Femme, c’est une MAMAN ! En tant que tel, ses désirs secrets, ses fantasmes, sa vie sexuelle et ses besoins sont occultés par ses tâches ménagères, les couches à changer, les courses à faire, la cuisine, son boulot et j’en passe (salut Jean). La mère de famille n’est plus attirante, et je l’ai déjà entendu de certains trous du cul, la mère de famille « c’est un gros boudin qui a mis bat une pelletée de sales mioches braillards qui ne savent pas se faire obéir »…

La messe est dite. Pourtant la mère de famille n’a pas demandé à ce que son corps change, et justement, elle aimerait que le père de famille l’aide plus souvent afin de pouvoir redevenir la femme repliée en elle.

Et pourtant… la mère de famille fait fantasmer, c’est la réalité, et l’industrie du porno ne s’en cache pas ! La mère au foyer, c’est une MILF ( acronyme qui en anglais signifie « Mother I’d Like to Fuck ») ! Il n’y pas que les jeunes minettes aux seins plastifiés qui font rêver. La sacro-sainte mère de famille iconisée comme un symbole de l’anti-féminité est mise au pilori du sexe ! Elle fait bander, on la met dans des situations aussi excitantes que la petite vierge se faisant sauter par un milliardaire sado-masochiste. Google le prouve, une recherche sur le mot MILF fait environ 518 000 000 résultats en 0,29 secondes.

L’effet Mommy Porn, un besoin de se libérer ?

Les réseaux sociaux, les groupes fermés, les blogs de mamans et toutes les communautés féminines du Net provoquent un buzz considérable autour de ce phénomène. La maman se divise, reconquière son rôle de femme au-delà de celui d’épouse. Elle ose, elle prend, elle clame, elle lit, elle créé son jardin secret ou ouvert à tous et en discute librement entre amies, certaines même se font piquer leur roman par leurs maris, curieux d’en apprendre plus sur le phénomènes Mommy Porn.

En écrivant cette page, j’ai lu un article qui critiquait ces femmes lisant ce porno soft, mais pourquoi ? Pourquoi n’auriez-vous pas le droit de (re-)vivre une vie excitante chargée de fantasmes et de désirs ? Chères mamans lectrices, pourquoi devriez-vous vous cachez devant des modèles de mères parfaites sous peine de se rendre compte un beau jour que votre vie est derrière vous ? Alors allez-y, lisez ce que vous voulez quand vous le voulez et sans en rendre compte à personne !

Bonne lecture…

Crédit photo : http://www.sxc.hu/

Rendez-vous sur Hellocoton !

Leave a Reply

7 comments

  1. Jerry

    J’ignorais tout de ce phénomène mommy porn! moi, je dis qu’il faut laisser les femmes rêver, fantasmer, vivre une féminité. De toute façon, vous serez toujours une épouse et une maman alors profitez-en!

  2. Je crois que c’est pas tant le problème de la mère au foyer mais de la femme… et son entourage…

  3. Eh ouais vive le nouveau millénaire où on peut enfin parler de tout sans se priver, il y en a marre de la censure.

  4. Nos mamans lisaient des romans Arlequin…la génération suivante est passé à la vitesse supérieure avec le mommy porn…je n’ai pas vraiment d’avis dessus, je n’en ai pas lu mais pourquoi pas !

  5. Je vais avoir peu de cadeaux surprise et connaissant celles qui doivent me les donner, ça m’étonnerait que j’ai ce type de cadeau lol