Pour le moment toutes les options de voyages « comme avant le Covid-19 » ne sont pas encore possibles.

Heureusement, depuis la phase 2 du déconfinement, le tourisme reprend des couleurs. Sinon nous serions encore tous coincés à notre maison.

Les cafés, restaurants et certains lieux de vacances peuvent à nouveau accueillir du public. Et à partir du 22 juin, d’autres possibilités de vacances ouvriront sous conditions sanitaires.

Annulation de la limite de distance des 100km autour du domicile annulée

Depuis le 2 juin dernier, la limite des 100 kilomètres de déplacement depuis le domicile est suspendue. Il est donc possible de se déplacer dans toute la France métropolitaine et réserver ainsi ses vacances d’été, si cela n’est pas déjà fait. Toujours sous réserve de l’évolution du Coronavirus, on s’entend bien. A tout moment, le gouvernement pourrait nous donner des contre-ordre, mais touchons du bois.

Quid des voyages à l’étranger ?

Des mesures de contrôle “très strictes des déplacements” vers les Outre-mer sont maintenues. Et dans le cas favorable de séjour, des mesures rigoureuses de quarantaine seront mises en place. Selon l’évolution des conditions sanitaires, l’ouverture plus large des vols vers ses destinations pourra être revue d’ici l’été. En effet, la Guyane et Mayotte sont toujours en zone orange depuis le 2 juin.

Pour les voyages hors de l’Europe, quelque soit la raison : tourisme dentaire, voyage médical, visite en famille ou pour le tourisme estival.

Concernant l’Europe par contre, cela dépendra de la réglementation sanitaire de chacun des pays européen et de l’évolution du Virus. Normalement à partir du 22 juin. Il sera possible de voyager en Europe sous conditions sanitaires strictes dans une liste précise de pays ouvert au tourisme. De préféence, restez en France, cela sera plus simple…

Quelles structures sont ouvertes depuis le 2 juin ?

Campings, villages de vacances, colonies de vacances et autres lieux d’hébergement touristique professionnels peuvent accueillir les vacanciers depuis le 2 juin dernier (sauf les zones oranges), mais sous certaines conditions.

Par ailleurs, une jauge maximale de 5000 personnes sera obligatoire et contrôlée, cette décision s’applique aussi pour les parcs de loisirs, les rassemblements culturels, etc. Toujours sous contrôle de règles sanitaires strictes, port du masques, distance du public, etc. Sous peine de sanction.

Les parcs publics, les jardins, les plages, les lacs, les rivières, les plans d’eau, les parcs aquatiques et les piscines sont aussi ouvertes depuis le 2 juin. Les doses de chlore ou de produits aseptisant pourraient être élevées pour se prévenir des virus.

Les lieux culturels accueillent à nouveau accueillir du monde, toujours avec de multiples conditions de sécurités sanitaires.

Donc partir en vacances cet été est possible avec un panel d’activités et de loisirs beaucoup plus large que pendant le confinement, mais moindre que l’an passé. Par contre, pensez à la nature, jetez vos masques à la poubelle, pas par terre dans la rue ou en pleine nature. Les collectivités râlent déjà beaucoup face à le désinvolture de la population en la matière…

Concernant les locations de particuliers à particuliers comme les gîtes, maison d’hôtes, locations saisonnières, les propriétaires ont reçu des consignes strictes d’hygiène à respecter. Chaque locataire devra suivre un check-list d’actions de nettoyage régulier dans l’hébergement choisi, surtout à leur départ, sous peine de sanction. Une charte d’engagement du bon respect des mesures sanitaires sera aussi transmise via un document de bienvenue.

Image par 453169 de Pixabay

Partagez cet article sur :

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

1 comment

  1. Pingback: Respectons l'environnement, jetez vos masques de protection à la poubelle !