Sur Facebook l’autre jour quelques posts commençaient à poindre le bout de leur nez sur Noël et les fêtes de fin d’année. Alors même que les vacances d’été ne sont plus qu’un souvenir 1000 fois enregistrés sur nos smartphones, que le rentrée scolaire nous a bien remis dans la sauce du métro/boulot/dodo, avant même que les citrouilles effraient nos enfants, Noël est déjà sur la langue des plus prévoyants.

Je ne suis pas du genre à acheter les cadeaux du Père Noël la veille du Jour J et de pester par une injustice divine et l’incompétence des multinationale à prévoir du stock, devant les rayons vides de la « super poupée qui dit oui » réclamée à corps et à cri par qui de droit. Ni à engranger les cartons ficelés dans la cave dès la mi-août contenant un pelle-mêle de jouets et objets hétéroclites avec un goût victorieux dans la bouche de « enfin j’ai déjà tout acheté », et souvent la déception ensuite des enfants de ne point trouver aucun des jouets notés avec hardeurs, le chaud au cœur, sur la liste d’un Papa Noël qui n’est que pure invention capitaliste.

Bref,… alors où se caler dans ce mic-mac de frais immanquables de décembre ?

Promos et réductions

Oui c’est le premier argument qui poussent les gens à dévaliser de bonne heure la hôte du Père Noël (virtuel ou non). Entre les codes promo sur le club-reduc.com par exemple ou encore les têtes de gondoles dans les supermarchés, sans compter les points à collectionner pour économiser 15%, 20% voire 50% sur une sélection de Playmobil (comme à Carrefour cette année), tous les bons plans sont à prendre pour épater nos enfants à moindre frais.

Les jouets étant de plus en plus chers et parfois même de plus en plus gros, notre bourse ne nous permet pas toujours de répondre favorablement aux yeux éplorés de nos chères têtes blondes.

Les idées cadeaux avant Noël

Cette phrase ne veut pas dire grand chose pourtant je reçois de plus en plus d’email (de spam ?) autant en dossier de presse pour mon blog, à qui ventera le mieux son dernier livre personnalisé pour les 2/36 mois (hum, hum, faut peut-être se mettre à la page, je n’ai plus de bébé) que dans ma boîte perso.

Donc en attendant l’arrivée des catalogues papiers, nous verront donc nos boites emails se recouvrir d’une pellicule de publicité comme la neige en plein hiver… Deux mois à l’avance !

Pour ou contre acheter en avance ?

Oui au final, doit-on faire nos achats avant Noël ?

Pour les cadeaux des enfants si vous êtes sur de votre coup, pas de soucis, go, go, go ! En plus cela vous permettra d’étaler ce budget énorme qui fait plus peur que la dinde au milieu de la table (en fonction de qui la cuisiné lol).

Pour les adultes, oui pourquoi pas aussi envers les personnes qui ne sont pas susceptibles. Tapez à côté n’est pas toujours de bon goût.

Pour le reste… un peu de patience, de toutes manières, comme chaque année, quelque soit les cadeaux achetés à l’avance, les enfants changeront d’avis avec les derniers jouets qui seront mis en avant en décembre ! Et oui, ne l’aviez pas remarqué, les publicités tournent et forcément, de nouveaux jeux ou jouets apparaissent au fur et à mesure des semaines et leurs avis aussi.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Leave a Reply