Je ne suis pas sportif, pourtant je le devrais, au moins pour ma santé. Passé 40 ans je commence à ressentir les méfaits de l’âge. Et avec un boulot assis derrière un PC toute la journée, sans oublier le soir pour bloguer, mon corps reste statique de longs moments dans la journée.

Avec Madame Maman nous avons fait le point et le verdict est tombé. Grand retour de Weight Watcher ! Nouvelle révision de notre alimentation (rappel : nous avions arrêté l’an passé pour des raisons diverses et variées) + l’objectif de se bouger le cul !

Bon, je parle de moi hein, car Madame Maman a le courage (elle) de faire du sport selon ses moyens : poids, élastique décathlon, stepper et Wii U (avec les jeux de sports, de yoga, de gym, …). Même avec la fatigue elle a la rogne et les couilles de le faire, alors pourquoi pas moi ?

Pourquoi me cacher derrière un emploi du temps monstrueux (qui est monstrueux) ? La solution est de dégagé du temps sur ce qui est chronophage et ne m’apporte rien (à part glander) : les écrans ! Je suis trop sur mon téléphone, même si j’ai baissé ces derniers temps, trop sur le PC pour bosser le soir, …

Je fais ma part de travail à la maison, mais je suis certain qu’en mettant à plat durant plusieurs jours mes activités journalières, je pourrais me dégager 10mn, 15 mn ou 20 mn par jour pour une petite séance de sport à la façon Madame Maman.

Et pour cela j’ai besoin d’aide, c’est là qu’entre en jeu Fitbit.

Fitbit la montre connectée chic et utile

La montre ne fonctionne pas seule, il lui faut une application pour afficher les infos utiles et les paramétrer. On peut trouver l’application Fitbit autant sur IOS qu’Androïd.

J’avais déjà une montre connecté Swatch 2 de Sony et j’avoue que je m’en suis vite lassée. N’ajoutant que peu d’informations de plus que mon portable, c’était plus un accessoire qu’autre chose. De plus son format carré et dur m’embarrassait, en effet je ne porte plus de montres depuis des années car elles me gênent au travail.

Montre Fitbit Alta HR : bracelet pour la forme et le sport

Plus mince et légère, j’oublie quasiment que cette montre est à mon poignet.

Plusieurs informations s’affichent en tapotant sur l’écran tactile : l’heure, le rythme cardiaque, le nombre de pas, … Cet objet connecté sert surtout de support pour l’application FitBit afin de lui transmettre les données bio-numériques de l’utilisateur.

De plus, vu le choix des bracelets (noir, or/rose, argent, …) c’est aussi un accessoire design de qualité multi-sexe. D’autant plus qu’elle est facilement reconnaissable pour qui fait du sport. Dès qu’un tiers un peu geek et sportif pose son regard dessus, il n’est pas rare d’entendre “ohh, tu l’as aussi ? Tu fais quel sport ? etc”.

L’application Fitbit

Indispensable pour que le duo fonctionne, celle-ci est simple à télécharger et à paramétrer. En gros, il suffit de suivre les étapes une à une jusqu’à lier la montre (avec un code) à l’application.






Attention, il faut ouvrir une convection Bluetooth entre le mobile et la montre pour permettre le transfert des informations, donc posséder un téléphone plutôt récent.

Menu de l’application Fitbit

Comme expliqué sur la page officielle FitBit Alta HR https://www.fitbit.com/fr/altahr, l’utilisateur peut-être soit un sportif amateur ou accompli, soit une personne voulant prend soin de sa forme, comme moi donc. L’utilisation Fitbit sera donc différente d’un individu à l’autre et les options forcément plus ou moins utilisées à fond dans un cas ou dans l’autre.

 

Les différents suivis sont liées les uns aux autres. Fatigue, activités physique, rythme cardiaque, alimentation, hydratation et j’en passe (salut Jean), notre corps à des besoins et se dépense et la Fitbit nous en informe plus que convenablement.

  • Suivi des entraînements
  • Suivi du sommeil
  • Suivi du du nombre de pas
  • Suivi du rythme cardiaque
  • Suivi du poids
  • Suivi de l’hydratation
  • Suivi de l’alimentation






De temps à autres quelques messages s’affichent pour donner des conseils sur notre santé ou nos activités sportives. En effet, la Fitbitt décèle elle-même si l’utilisateur fait du sport en fonction de son rythme cardique, de ses mouvements et sûrement plein d’autres choses captés par la montre.

Les plus :
– un petit rappel régulier pour se bouger le c…
Exemple : “Encore 212 pas”, afin d’atteindre les 250 pas recommander par heure
– un design élégant et une montre agréable à porter
– une application complète est facile à prendre en main
– un duo aussi bien pour les sportifs que pour ceux qui veulent simplement suivre leur forme

Les moins :
– l’effet culpabilisant des données. A tout noter il peut arriver d’avoir peur de manger ou se culpabiliser de ne pas faire assez de “sport”,
– pas d’indicateur de puissance sur la montre, il faut consulter l’application.

 

{Montre reçue en test par Fitbit}

Rendez-vous sur Hellocoton !

Leave a Reply