Comment faire les niveaux de la voiture avec les enfants ?

Petit, mon père m’avait toujours promis de me montrer comment vérifier les niveaux de la voiture, de faire le plein, la pression des pneus, et j’en passe (salut Jean !).
Sauf que… et bien il ne l’a jamais fait (ou presque). Et le jour où je me suis trouvé devant le moteur, capot ouvert, je n’avais pas l’air con. Bon oui, il y a des choses simples et logiques à faire, mais pour ma part, je préfère apprendre à mes enfants comment il faut faire les niveaux de la voiture, même si c’est juste pour regarder.

Les niveaux de liquide de la voiture

Malgré les témoins et alertes sur le tableau de bord pour les voitures modernes, il est important de vérifier les niveaux de manières récurrente. C’est l’occasion d’avoir un petit temps avec les enfants, ensemble ou chacun son tour.

Pour faire les niveaux, la voiture doit-être à l’arrêt depuis au moins 2h00 (pour refroidir le moteur et les liquides), stationnée sur un terrain plat sans gêner la circulation (dans les règles du code de la route quoi). Et tout ajout de liquide se fait à moteur à froid et avec douceur, ce n’est pas une course ! Une vérification régulière permet d’éviter les mauvaises surprises. Si vous avez un doute sur les différents réservoir, conformez-vous à la notice de votre véhicule.

Un niveau négatif peut indiquer une fuite de liquide de refroidissement, de frein de lave-vitre ou d’huile. Par prudence, il est conseillé de faire contrôle votre véhicule par un professionnel.

Et en plus c’est généralement facile, donc à la portée des grands enfants mais avec la surveillance d’un adulte. Avant d’y aller franco, leur préciser le danger de ces liquides, des produits toxiques, l’importance de mettre des gants et de laver ses mains ensuite quand même. L’autre effet kiss-cool, ils savent ainsi comment ouvrir le capot de la voiture (et le refermer) ! mdr

L’huile

L’huile de moteur va lubrifier les parties sensibles en friction afin d’éviter tout grippage.

La vérification du niveau de l’huile se fait en tirant la jauge d’huile doucement vers le haut, bouchon jaune à dévisser, parfois c’est dur. Muni d’un chiffon, nettoyez la tige, replongez-là et après quelques secondes, sortez-là à nouveau. Au bout de la tige, des indicateurs précisent le niveau d’huile présent dans le moteur (2 encoches, minimum et maximum). En fonction du résultat, adaptez l’ajout d’huile. Surtout ne pas dépasser le maximum, un taux d’huile extrême n’est pas bon pour le moteur.

Le liquide de frein

Indispensable pour freiner, tout comme le liquide de refroidissement, la graduation est visible sur le réservoir. Si le liquide de frein est régulièrement bas, voyez avec votre garagiste l’état de vos plaquettes, elles sont sûrement à changer.

Il est conseillé de changer ou de faire changer le liquide de frein tous les 3 ans environ ou aux alentours des 50 000 km.

Le liquide de refroidissement

Composé d’eau traitée et d’antigel, le liquide de refroidissement maintient le moteur à sa température idéale pour son bon fonctionnement. La graduation est visible sur le conteneur plastique opaque. Il est ainsi aisé de vérifier les niveaux et au besoin de l’ajuster.

Le liquide lave-glace

C’est le précieux liquide qui rend ton pare-brise aussi beau et propre avec du Monsieur Propre ! Enfin presque, hein, sinon ça mousserait, lol. Il suffit d’ouvrir le bouchon pour constater le niveau de liquide lave-vitre qu’il reste et d’ajuster au besoin.

Attention, ce n’est pas de l’eau du robinet. Le calcaire pouvant boucher les buses et l’hiver elle gèlerait. D’ailleurs, il est conseillé d’utiliser du liquide adapté pour chaque saison (été et hiver).

Rendez-vous sur Hellocoton !

Leave a Reply