colere

Souvent, le monde du blogging ne se limite pas qu’à écrire les dernières recettes, DIY, émotion en live familiale ou encore les tendances de la mode qui feront craquer les copains/copines. Les blogs sont une source de revenus totale ou partielle pour beaucoup d’entre-nous. Internet permet cela, c’est plus facile que de bosser à l’usine l’été pour les étudiants (j’ai testé, merci ! O_o), alors autant en profiter tant qu’on le peut.

Un petit coup de gueule ce jour sur une brouette de prospecteurs du Net
qui prennent (trop ?) souvent les blogueurs pour des poires. 

Avant d’aller plus loin, je voudrais remercier toutes les personnes avec qui je travaille de manière sérieuse (actuellement et dans le passé), car une relation de partenariat se fonde sur la confiance, le respect mutuel des règles et des statuts de chacun. Et cela génère généralement une collaboration de qualité régulière ou ponctuelle dans le temps qui s’en ressent dans nos articles et sur les réseaux sociaux. Merci donc à vous à qui cet article… ne vous concerne pas !

Farandole de sollicitudes sans saveur de certains démarcheurs du Web

Comme beaucoup de blogueurs dans mon entourage, je reçois apériodiquement des mails de démarcheurs, webmestres, social manager, marketeurs, de société jeune ou vieille et j’en passe (salut Jean). Dernièrement, de manière progressive, j’ai tout l’impression de ne lire qu’un maelstrom de pseudo-politesses copiées/collées, saupoudrées de généralités sans saveur qui servent seulement à enrubanner le contenu des missives pouvant se résumer en quelques lignes, voire quelques mots à :

Parles de mon blog sur ton blog, de moi, de mon produits, de mes services, de mon application, de mon site e-commerce, vas-y, parles, cause, fais de la pub, trouves-toi du temps, mais fais-le (et vite) !

Et le tout généralement sans politesse, point barre et passez à la ligne !

(Je réédite la note sur le fait que je ne parle que d’une partie des démarchages reçus, celles qui me hérissent le poils, pas les autres, heureusement, il y a des gens qui savent mettre les formes et sont fortement sympathiques.)

Mon hémisphère gauche (ou droit je ne sais pas trop en fait) commence sérieusement à être méchamment irrité par cette partie de cette masse grouillante de la Toile, qui pense que les blogueurs ne sont qu’une source potentielle publicitaire sans aucun scrupule. Ceci du moment qu’ils offrent une contrepartie sonnante et trébuchante (parfois ridicule), ou encore un joli savon à ramasser une fois jeté au sol, voire rien du tout par seul objet de « camaraderie du métier, solidarité du Web » et tout le tralala. Et je passe sous le manteau les courriels ne contenant qu’un dossier de presse version texte ou en pièce jointe sans aucune autre explication…

Sans oublier le TR, du Tr (nb: Transfert = TR) du mail avec encore dessous les anciennes expéditions, les messages avec toute les adresses piquées sur le Net des blogueurs familiaux en C: et non spas CCi, etc. Si, si, je ne rigole pas, ça arrive ! Et je ne suis pas le seul à être SPAMME de la sorte. Il suffit de lire les tirades de mes collègues affligées sur les différents groupes de blogueurs sur Facebook…

Nous avons une âme, non de Zeus ! Nous ne sommes pas des robots. On n’est pas obligé d’accepter tout ce qui arrive dans notre boite mail (ou postale) sous le nez à grands renforts d’odeurs et de rêves, sans s’en prendre plein la tête parce qu’on ose dire NON !

Pour la plupart d’entre-nous, le blogging est une passion en plus d’être un outil pour pouvoir manger ou mettre du beurre dans les épinards à la fin du mois. Notre blog n’est pas un 4×3 dans une rue passante qu’on peut repeindre de la couleur du plus offrant, du moment que le client paie l’espace publicitaire. Faut pas déconner, y a des limites aux demandes par rapport aux sujets/rubriques que l’on traite, hein, l’âge de nos enfants ou encore nos envies !

Avant, je prenais le temps de répondre en précisant que je ne suis pas intéressé, que je refuse de tester le denier bol en plastique sans PBA ni gluten recouverte de vrai/fausse odeur de porcelaine. C’était avant… J’ai plus le temps pour cela ! Prendre 2 à 3 minutes pour répondre gentiment, multiplié par le nombre de propositions, de réponses, de refus à nouveau et d’énervement, ça bouffe du temps tout ça ! Par ailleurs, certains me renvoient 3 emails en 5 jours, pensant que je ne l’aurais pas vu (puisque je ne réponds pas ou avec négation) ou que ma résolution pourrait faillir sous les coups de bourrin dénommés SPAM ! Ils ont tout gagné, ils passent en règle de messagerie indésirable.

Ils ont choisi « courtoisie » en seconde langue

Dixit ma femme il n’y a pas longtemps. C’est purement ironique, vous l’aurez deviné. Je ne comprends pas comment on peut croire qu’avec le genre de mail que je vous présente plus bas, ils espèrent avoir une réponse positive ou une réponse tout simplement. Ben oui, autant vous faire partager quelques perles bien rigolote (si l’on peut dire), histoire de ne pas raconter de conneries.

Pour faire soft, j’ai volontairement modifié dans ce festival de newsletters indésirables, les données personnelles des prospecteurs et je n’ai pas mis les PIRES (aurais-je du ?). Bonne lecture chers lecteurs et lectrices.

Dernière note, les fautes d’orthographes présent dans ces extraits ne sont pas de mon cru, lorsqu’on demande un service à quelqu’un, la moindre des choses serait quand même de se relire.

« je suis MR BIDULE de la société MACHIN, votre blog m’a interpelé par sa qualité et son originalité.
C’est pour cette raison que je souhaiterais vous faire connaître le travail de notre société. »
Pour cela nous pouvons vous envoyer NOM DU PRODUIT pour que vous puissiez le découvrir.

Quand pensez-vous pouvoir en parler sur votre blog, le plus tôt serait le mieux ? »
=> Le produit n’ayant rien à voir avec ma ligne éditoriale, je ne comprends pas pourquoi je suis contacté et n’apprécie pas la demande « urgente » sans en discuter d’avantage entre-nous. O_o

« Bonjour Papa Blogueur,
Nous avons sûrement plusieurs points communs qui nous rapprochent.
Ton style me plaît et nous pensons que tu corresponds parfaitement avec l’esprit jeune et urbain de notre concept.
Nous serions ravie d’avoir ton opinion sur l’expérience de NOM DU SERVICE EN LIGNE.
Afin de découvrir nos services, nous souhaitons t’offrir une inscription gratuite pour une durée limitée dans le temps.
L’idée te plaît? Si tu es partant il te suffit de m’envoyer un email et j’activerais ton inscription gratuitement ! »
=> Vu que je ne te connais pas, je ne sais pas si nous avons des poins commun, mais non merci. Et si tu lisais mon blog, tu verrais que j’ai aussi un prénom, hein !

« Bonjour !
Je me permets de vous contacter afin d’obtenir des informations pour devenir partenaire de votre blog.
J’ai pris beaucoup de plaisir à le parcourir, les revues des produits sont sérieuses et le style épuré est agréable à la lecture.
Je travaille pour la société MACHIN, nous sommes un site internet qui vend des produits pour bébés basés sur LISTE VILLE (…) »
=> Désolé, mais si tu lisais réellement mon blog, tu verrais que je n’ai plus de bébé dans mon foyer alors euh, non merci quoi.

« Vous trouverez ci-joint un communiqué de presse sur le lancement de notre site e-commerce spécialisé dans le matériel agricole. Je reste à votre entière disposition pour tout complément d’informations (…) »
=> Et le Bonjour ? Matériel agricole ? Je suis pas fermier moi, comprends pas…
« Community Manager chez la société MACHIN, je viens de consulter votre blog (http://www.papa-blogueur.fr) et je souhaiterais savoir si un potentiel partenariat consistant à relayer et écrire des articles touchant au domaine de l’animalerie.
Dans le cadre de campagnes marketing, nous recherchons en effet des blogueuses et blogueurs influents en mesure de publier des articles qui pourront s’intégrer efficacement à leur site. »
=> Après les champs de blé, les chats et chiens maintenant ! Merci pour la pommade et oui j’ai l’habitude d’écrire des articles qui s’intègrent à mon blog… Et je comprends pas la moitié du message.

« Bonjour Madame Papa Blogueur,
Je m’appelle BIDULE et j’aide la société MACHIN.
J’ai trouvé votre blog en recherchant blogs français appropriés et j’ai retenu par hasard le vôtre en tant qu’un de nos favoris. Je me demandais si vous procurez n’importe quelles occasions aux marques souhaitant de travailler avec vous pour favoriser leurs produits ?
Comme vous pouvez le voir sure le site MACHIN êtes intéressé à aider la voyage soit le plus lisse possible. Seriez-vous intéressé par la création d’un article pour nous (…) ? »

=> Traduction Google ? Mail non relu ? Merci pour le « madame » mais je ne comprends pas tout… TU m’as trouvé par hasard, aïe, j’ai vraiment pas de chance.
« Je travaille pour une agence de Marketing en Ligne, et en faisant des recherches pour un client, je suis tombée sur votre page internet, qui m’a paru tout-à-fait intéressante.
J’ai notamment remarqué que vos sujets étaient variés et bien sympas.
Seriez-vous intéressé par une collaboration sur un article? Si oui, je peux vous faire une proposition. »=> Il y a quand même beaucoup de gens qui tombent sur le Net, c’est un endroit très dangereux. En plus j’ai un blog, pas une page solo. Et avec un peu plus d’explication mon attrait à cette proposition aurait été sûrement plus titillé.

« Bonjour,

Je suis BIDULE, assistante webmarketing MACHIN. Nous gérons actuellement des blogs et des portails web sur des thématiques proches de la vôtre.
Nous vous proposons des publi-articles sur nos portails pour améliorer le référencement naturel de votre site web. En contrepartie, nous recherchons des blogs ou des sites où nous pouvons publier des articles avec lien retour vers le site TRUC.
Il s’agit d’un moyen rapide et efficace pour accroitre la popularité d’une société ou d’un site web. Tous les articles doivent correspondre à la ligne éditoriale de nos portails.
Si vous voulez optimiser le référencement de votre site par le biais des échanges d’articles avec d’autres portails web, je vous invite à reprendre contact avec moi. »
=> En gros tu me demandes d’écrire ailleurs en contre-partie d’articles rédigés par des tiers à publier sur mon blog ? Lien interne compris… Euh, je sais déjà faire ça tout seul moi ! Et sous ces liens sponsos cachés, qui gagnent de l’argent ici vous ?

« Bonjour,

Tu dois savoir que l’échange de lien est un bon moyen pour le référencement, voici mon blog MACHIN, j’ai déjà mis ton blog dans ma blogroll, j’attends ton retour ».
=> Mais oui, et la marmotte emballe le chocolat. Ton blog à 3 mois et je n’ai pas pour habitude de faire ma page de blogroll un annuaire de liens externes.

[EDIT] Ajout d’un article d’une blogueuse influente qui n’en pense pas moins :
http://www.virginiebichet.org/2015/06/les-10-erreurs-a-ne-pas-commettre-dans-un-partenariat-avec-un-blogueur.html

Rendez-vous sur Hellocoton !

Leave a Reply

25 comments

  1. Bonjour !
    J’étais justement en train de lire ton article lorsque j’ai reçu mon premier email du même genre.
    Je trouve la coïncidence assez amusante.
    Bonne journée.

    Benjamin

    • mince alors, t’as vraiment pas de chance de ne pas habiter Paris et être libre tous les soirs et mercredi de l’année… ;-D

  2. Pingback: Ces démarcheurs de blogueurs un peu trop...

  3. Cher Franck (je mets les formes), ton article m’a beaucoup fait sourire et je me suis dit, en lisant tes perles, qu’il y avait beaucoup de gens pas très futes-futes sur cette terre. Ensuite, je me suis reconnue dans cette ribambelle de messages parfois sans queue, ni tête… Souvent, je reçois des invitations pour des inaugurations de restaurants ouvrant le lendemain à Paris (alors que j’habite près de Marseille). C’est effectivement très intéressant mais ça va me coûter cher pour manger 3 petits fours et faire un article (gratos) sur le restau en question. Merci pour ce moment d’humour (et de vérité aussi) et je compatis sincèrement !

  4. Je comprends ta frustration. Je lisais le même genre d’articles, il y a peu, sur un autre blog que je lis aussi régulièrement.
    En plus, avec les fêtes qui approchent les sollicitations doivent se multiplier davantage encore. Internet, ton univers impitoyable !! Bon courage pour démêler toutes ces propositions.

    Continue à nous faire vivre, découvrir et rire dans ton univers.

    PS : Tu es dans ma blogroll, mais c’est vraiment parce que je te lis et que j’apprécie. ^_^ Bye!!!

    • merci pour ton retour et le lien dans ta blogroll c’est super sympa
      Je viens de t’ajouter dans ma PAGE blog roll

  5. Ça va mieux ? :-)

    Ton article me fait réaliser que je reçois beaucoup moins de ces demandes (à peu près inexistantes pour mon blog, mais assez fréquentes pour mon vieux site de citations). Il va falloir que je vérifie que mon filtre anti-spam n’est pas un peu trop virulent.

    Au passage, « optimiser le référencement de votre site par le biais des échanges d’articles » est une pratique à risque quand cet échange est systématique. Ça sent la ligne jaune.

    • Yep, certaines demandes ne sont pas très cool et encore je ne les ais pas toutes mises

  6. je m’appelle Alice, tu peux carrément me donner ton blog, je l’aime troppppppp :D

    • Tu sais, c’est beaucoup de boulot, toussa, toussa, et puis t’es pas un papa, désolé ;-D

  7. Céline

    Pffff c est clair ils nous croient à leur disposition :/ c est triste ….merci pour ce coup de gueule

  8. arf, je me sens moins seule… J’ai aussi un dossier de perles, qui s’étoffe un peu (beaucoup) chaque jour. En ce moment la mode est de proposer des articles pré écrits pour alimenter mon blog, agrémentés de liens vers des sites marchands bien sur, et sans contre partie évidement. J’en déduis que j’écris trop peu, et trop mal… Ces lecteurs qui nous suivent n’y comprennent donc rien hein! C’est sacrément contagieux la courtoisie… ;)

    • c’est pas l’écriture qu’ils visent mais le lien ou le référencement associé

    • sinon je refuse tout net tout article écris par un tiers de manière commerciale, des échange inter blogueur de manière civilisé oui mais c’est tout

  9. Je refuse aussi, mais ils insistent et essaient meme ds m’expliquer que c’est pour le bien de mon blog.
    Qu’est ce qu’on rigole hein…

    • je peux comprendre qu’ils veulent se faire connaître, mais les gros bourrins quoi, faut savoir mettre les mots

  10. Bonjour, je suis entièrement d’accord avec toi! merci à toi c’est un coup de gueule mérité! (j’ai un libellé peu flatteur d’ailleurs dans ma boîte mail!!!) heureusement qu’ils ne sont pas tous à mettre dans la même marmite!!! j’ai fait de belles rencontres comme toi et ça fait un bien fou de collaborer en toute confiance, à bientôt

    • j’en ai encore reçu un ce matin, je lui ai donné mon article à lire, pas de nouvelles… je dois m’inquieter ? mouaahhaha

  11. Pierre

    Bonjour,

    Merci pour ce post et désolé de faire partie des pollueurs.

    A bientôt

    Pierre

  12. Xavier

    Haaaaaa mais alors, j’ai la même ! Mais à l’envers ! Je reçois tous les jours des copié-collés issus de blogueurs/blogueuses me demandant des articles pour leurs enfants.
    Bien sur, la magnifique exposition qu’ils m’offrent est une chance pour l’entreprise pour laquelle je travaille.
    Certains (mais peu…) de ces blogs sont faits avec talents, avec du cœur, avec beaucoup d’implication personnelle, avec des idées, avec ..avec tout ce qui fait qu’un blog peut être attachant.
    Et d’autres…. une compilation de test/concours. Le dernier en date, une maman blogueuse compile les tests : litière pour chat, gel douche, bonbons au chocolat, etc etc…

    • Je n’avais pas pensé du tout à ce point de vu, rhaaaaaaaaaa, la célébrité ;-)
      Bon courage.

  13. Pingback: Attention aux démarcharges Edf/GDF/Engie et j'en passe ! -