Le Web est un monde merveilleux plein de possibilités mais a aussi son côté sombre fait de pirates, de harceleurs ou de prédateurs de tous genres. Souvent, les enfants et les adolescents font une cible facile et de choix.

Beaucoup de parents sont conscients du danger mais sans réelles informations et documentations pour lutter contre ce fléau, ils  peuvent être perdus ne sachant comment réagir ni prévenir.

Voici quelques conseils sur comment éduquer vos enfants sur les dangers du Web et quels moyens dont vous disposez pour les protéger.

Parlez très franchement des risques

Les dangers d’Internet peuvent être très théoriques pour un enfant, surtout les plus jeunes auxquels on prêtera facilement son smartphone dans une salle d’attente du médecin ou sur la route, et il ne peut concevoir les menaces auquel il peut faire face. Il ne faut donc pas hésiter à parler clairement des différents dangers qu’on rencontre sur la toile avec des mots adaptés en fonction du public concerné.

Cela peut être fait en prenant l’exemple d’un fait divers ou d’une actualité mais il ne faut jamais laisser les enfants dans l’ignorance de ce qui existe. Il ne s’agit pas bien sûr de les effrayer mais au contraire de les mettre en garde comme on peut le faire dans la vie de tous les jours.

Soyez toujours concrets et ne restez pas vague : il faut utiliser les bons mots (ceux qui peuvent être compris par un enfant) sur les dangers du piratage, du vol, de l’escroquerie, des contenus violents ou obscènes et des prédateurs qui rodent sur Internet. Un point important est de faire comprendre à l’enfant qu’Internet permet plus facilement aux gens animés de mauvaises intentions de dissimuler leur vraie identité. N’importe qui peut se trouver derrière un écran et se faire passer pour un autre enfant, c’est un des nombreux pièges des messageries instantanées.

Dialoguez en permanence

Prenez le temps d’engager un dialogue avec votre enfant sur son usage du web, ce qu’il y fait, les sites qu’il aime, les réseaux où il va, avec qui il discute. Il est important d’essayer de déceler des dangers en discutant avec lui et en mesurant sa perception de ceux-ci ou non. Adaptez l’utilisation du Net en fonction de l’âge de votre enfant, même si le « programme des grands » lui fait beaucoup plus envie.

Ce dialogue permet aussi de détecter un changement d’attitude chez votre enfant. C’est souvent le cas quand un enfant sent qu’il fait quelque chose de répréhensible sur Internet ou qu’il a quelque chose à cacher. Il deviendra plus vague, racontera moins ce qu’il fait et s’ouvrira moins sur ses activités. C’est peut-être (mais pas toujours) le signe de problèmes éventuels et cela doit vous inciter à avoir une surveillance plus accrue voire un contrôle rapide.

Accompagnez votre enfant sur Internet

En bas âge un enfant ne devrait pas aller sur le net tout seul. Il est important de passer du temps avec lui et de ne pas le laisser vagabonder sur la toile comme bon lui semble. Cela ne signifie pas systématiquement que vous devez être en contrôle total par-dessus son épaule mais vous pouvez être à proximité dans la même pièce et passer de temps à autre jeter un coup d’œil sur son écran.

Pour des enfants un peu plus grand, vous pouvez adopter comme principe que vous devez au moins une fois aller avec lui voir les nouveaux sites qu’il fréquente. Cela suppose de la transparence et de la tolérance mais cela peut être une bonne règle de base pour instaurer une attitude responsable.

Encadrez son usage

L’usage d’Internet comme de tous les écrans, gagne à être encadré par des règles. Celles-ci sont bien sur à moduler selon l’age de l’enfant. La confiance est un fait, mais la naïveté de l’utilisateur peut-être facilement remise en cause.

« Tu ne me fais pas confiance ! » ou « Mes ami(e)s eux ont droit de faire ça… » seront les phrases préférés de vos enfants, surtout les pré-ados et les ados. Car c’est à cet âge qu’ils voudront voguer sur le Net sans une surveillance constante.

Dotez-vous d’outils pour les protéger

Heureusement, pour vous accompagner dans ces démarches, il existe des outils pour mieux protéger vos enfants lorsqu’ils naviguent sur le net.

L’utilisation d’un contrôle parental, souvent fourni par votre FAI, est plus que recommandé et adapté en fonction du profil utilisateur. Vos règles peuvent ainsi s’appliquer sur les plages horaires autorisées ou interdites que sur la durée cumulée de connexion (par jour ou par semaine) ou l’utilisation d’une liste blanche de site Internet à visiter…

Certains lg=logiciels peuvent tracer l’activité et l’historique de vos enfants sur le réseau et bien évidemment de vous envoyer des alertes en cas de comportement peut adéquat. Sans tomber dans l’espionnage, c’est toujours utile de savoir où vos enfants mettent les pieds.

Un VPN pourra lui être très utile pour vos enfants tout comme le reste de la famille. Ceci garantira leur anonymat sur le réseau et empêchera qui que ce soit de remonter à l’adresse IP de votre appareil. De plus, vos données de connexion seront chiffrées et donc illisibles par des pirates. Il est possible de se procurer par exemple NordVPN sur le Play Store et de l’installer en quelques minutes sur tous les appareils connectés de la famille. C’est le meilleur moyen de s’assurer en tout temps d’une connexion parfaitement protégée.

Partagez cet article sur :

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.