Les blogueurs ou influenceurs ont généralement une auto-entreprise pour déclarer leurs revenus. L’extrait K ou Kbis justifie l’inscription au registre du commerce et des sociétés (RCS) d’une entreprise. Il prouve ainsi son existence légale. Ce document peut être demandé lors de l’enregistrement à des régies ou plateformes d’affiliation. Mais comment obtenir un extrait Kbis en tant qu’autoentrepreneur ? C’est ce que nous allons voir dans cet article partenaire.

Qu’est-ce qu’un extrait Kbis ?

L’extrait Kbis (ou extrait K pour les autoentrepreneurs) est un document prouvant l’existence d’une société. En d’autres termes, il prouve que votre activité est légale. Si la tentation est grande de ne rien déclarer de ses revenus Web, si l’état vous rattrape, le retour de bâton peut faire très mal (délit de travail dissimulé).

A noter que seules les entreprises commerciales (immatriculées au Registre du Commerce et des Sociétés) possèdent un extrait Kbis. Lors de la création d’une société commerciale en France, celle-ci est enregistrée au RCS et dispose alors d’un SIREN.

A noter que pour les artisans et autres entreprises artisanales (inscrites au répertoire des métiers (RM)), l’équivalent est l’extrait D1.

Dernier point, les professions libérales ou intellectuelles n’ont pas besoin de Kbis, leur SIREN/SIRET (à demander auprès de l’URSAAF) suffit à prouver leur existence.

Extrait Kbis pour autoentrepreneur : comment l’obtenir ?

Commander son document Kbis n’est pas très compliqué. Il doit être demandé en ligne et gratuitement (sur Infogreffe.fr) par le chef d’entreprise. Sinon, il faut se rendre au greffe du tribunal de commerce. A défaut envoyer une demande par courrier postal.

La demande est gratuite pour tout dirigeant désirant recevoir son extrait K ou Kbis. Par contre, la demande est payante si une personne morale d’une autre entreprise en fait la demande.

L’extrait K ou Kbis peut-être demandé lors d’une commande auprès de fournisseur (pour prouver l’existence de votre entreprise). Généralement, cela permet au fournisseur de s’assurer de la crédibilité de ses clients.

Les autres cas où ce document est demandé : la création d’un compte bancaire, un partenariat ludique ou lucratif avec l’autoentreprise (blogueur, influenceur, …), lors de l’inscription à une plateforme ou une régie d’affiliation, signer un contrat de bail, autres démarches administratives, etc.

Quelles données trouve-t-on sur un extrait K ou K-bis ?

Ce document équivaut à la carte d’identité de votre entreprise.

Voici les données disponibles dessus :

  • le nom de l’entreprise (raison sociale, sigle, …)
  • le numéro de Siren
  • la forme juridique de l’entreprise (autoentreprise, EI, EURL, …)
  • l’adresse du siège
  • la date de constitution de l’entreprise
  • le greffe d’immatriculation.
  • le code NAF de l’entreprise (la branche d’activité de celle-ci)
  • le nom et l’identité du chef de l’entreprise
  • Diverses informations complémentaires comme un placement judiciaire, etc.


L’extrait Kbis est le SEUL document OFFICIEL prouvant l’existence de votre entreprise, et il est GRATUIT. Tout autre document que l’on peut vous proposer dans des formulations louches et payantes sont à refuser.

Les informations disponibles sur ce document sont du domaine public. Elles doivent donc être officielles. En effet, toute personne morale (EURL, SASU, SARL, SAS, SA) peut en faire la demande.

L’extrait Kbis ou K ont une validité de 3 mois. Au-delà de la date de validité, il faut en redemander un nouveau.

Extrait Kbis et extrait K, quelle différence ?

Dans le fond c’est la même chose.

L’extrait K est spécifique aux entreprises individuelles. Contrairement aux sociétés (SASU, EURL, …), celles-ci n’ont pas besoin de créer une personne morale distincte de la personne physique. Un autoentrepreneur rentre donc dans ce cas. Il est tout seul et peut demander un extrait K.

Au contraire, dans une société, la personne morale est une entité dissociée du créateur de l’entreprise (personne physique). Dans ce cas de figure, une société est liée à un Kbis.

À propos de l'auteur

Papa Blogueur

Blog d'un papa de la métropole lilloise.

Voir tous les articles