Attention, ce tuto fonctionne aussi avec n’importe quelle autre machine à coudre, mais comme je n’ai que la machine BUKI de ma fille sous la main… Et comme la Buki Professional Studio Expert a tout d’une grande, vos ados pourrons facilement mettre la main à la pâte pour vous aider et vous protéger. Idéal et indispensable pour se protéger du coronavirus le tout en étant fier de son travail fait maison.

Fabriquer son masque réutilisable en tissu modèle Afnor

Il y a pas mal de tutos sur le Net pour fabriquer son propre masque de protection en tissu. J’ai choisi le patron Afnor à pli et 2 couches de tissus.

Comme le port du masque serait obligatoire à partir du 11 Mai (avec le plan de déconfinement) pour vos déplacements en transport en commun, dans les écoles, collèges et lycées, etc. Bref, vous aurez la solution d’en trouver vous-même , d’en recevoir de tiers (amis, famille, mairie, école, …), d’en acheter ou de les faire à la main.

Si les masques FFP2 sont réservés au personnel médical et aux personnes proches à risque, les masques en tissu protégeront au moins les autres de vos postillons (l’un des modes de transfert du COVID-19).

Attention tout de même, on ne fabrique pas son masque en tissu sans suivre certaines règles.

Pour fabriquer le mien, j’ai suivi d’une part le tuto en vidéo suivant, mais aussi les conseils et le patron de l’Afnor.

Patron de masque barrière à plis modèle Afnor

Tuto 😷 – Masque AFNOR en tissu (patron gratuit norme AFNOR – COVID19) – L’Atelier des Gourdes

N’hésitez pas à la regarder au calme en prenant des notes (comme moi) puis à revenir dessus pour les fabriquer vous-même.

Vous n’avez pas de tissu ? Utilisez vos vieux vêtements en coton, draps, etc. Tant qu’ils suivent les conseils de la vidéo. C’est à dire non ajouré en regardant une source de lumière et autres tests de l’Afnor. ent ou la faire vaciller fortement, c’est que le tissu n’est pas bon. Votre tissu en coton doit être de 150 g/m² pour l’enveloppe extérieure et de 130 g/m² pour l’intérieur.

Autre solution, posez deux ou trois couches de tissu coton devant votre bouche (comme un masque), puis soufflez sur une flamme (allumette), si vous réussissez à l’éteindre facilement.

Sinon, vous pouvez toujours en commander sur le Net, avec les précautions d’usage (idem pour les élastiques, …).

Evitez les tissus plastifiés, irritants, trop chaud (surtout pour l’été), trop épais ou synthétiques. D’une part ils ne vous aideront pas à respirer, mais ils ne passeront pas au lavage à 60°C !

De plus ce genre de masque ne vous protégera (et protégera les autres) que durant un laps de temps de 3h00 à 4h00. Ensuite il faudra le mettre dans un sac (exemple de congélation avec glissière), afin de ne pas le salir plus que nécessaire. Vous pourrez ranger dans d’autres sacs hermétiques vos autres masques de remplacement pour le reste de la journée.

Au retour à votre domicile, il faudra les laver au moins 30 minutes à 60°C minimum avec un cycle de séchage complet en machine (pas à l’air libre).

Avant utilisation, vous pouvez même passez un coup de fer à vapeur dessus pour tuer les microbes et refaire les plis.

Fabriquer son masque à pli de protection avec la machine à coudre BUKI PROFESSIONAL STUDIO COUTURE EXPERT

Pour se faire il vous faudra :

  • 2 carrés de coton aux conditions sus-cités lavés et repassés au préalable. Certains tutos proposent trois couches, à vous de voir avec l’épaisseur et la qualité de votre coton.
  • 1 fer à repasser
  • 1 machine à coudre
  • des élastiques de couture ou du rubans qui passe à 60°C
  • 1 règle et un craie de couture (ou un crayon de bois)

Les étapes :

  • Coupez le tissu pour avoir 2 carrés de 20×20 cm.
  • Découpez les élastiques à la longueur souhaitée (25 à 30 cm). Attention, il faut bien prendre en compte qu’une partie sera prise dans la couture.
  • Épinglez les 2 morceaux de tissus puis les coudre sur les bords.
  • Pliez le tissu selon le patron Afnor et passez le fer sur les pliures.
  • Rabattre les bords parallèles aux pliures et insérez les élastiques ou le rubans. Coudre pour refermer les bords et les élastiques. Réaliser des allez-retour pour être certain qu’ils tiennent bien.
  • Vérifiez que les plis sont toujours bons, au besoin repassez un coup de fer, puis coudre aux bords perpendiculairement aux plis.
  • Lavez à nouveau les masques avant utilisation.

A part si vous êtes couturiers ou couturières, les finitions sont là pour faire beau, tant que le masque est fonctionnel, le reste…

Dernier point, si vous n’avez pas d’élastique (comme à la maison), vous pouvez les remplacer par du rubans ou des biais. Il suffira de faire un joli nœud facile à enlever derrière le crâne (sans vous étrangler non plus), pour faire tenir le masque.

Une fois le masque en place sur la bouche, évitez de la manipuler au niveau du tissu. Il doit-être manipulé qu’au niveau des élastiques ou des liens.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

1 comment

  1. Pingback: Coronavirus : où acheter ses masques en tissu pour se protéger ?