Beaucoup de petites filles (et des garçons aussi) ont envie de créer, de réaliser de jolies choses avec leurs mains et la couture est l’une des activités les plus ancestrales mais aussi l’une des plus intéressée par les enfants.

Ma grand-mère était couturière (entre autre), elle travaillait autant sur une Singer à pédale qu’électrique ensuite. Ma mère était couturière/costumière. Je n’ai jamais repris le flambeau, j’ai regretté souvent de n’avoir pas au moins appris à ses côtés, juste au moins pour faire des ourlets ou des déguisements pour les enfants. Ma fille est très intéressée par le stylisme en ce moment et le Professional Studio Couture de Buki c’est déjà retrouvé sur la liste du Père Noël l’an passé, et encore cette année.

Elle s’amuse déjà avec le Studio de mode Buki qu’on lui a offert pour son anniversaire, il ne lui manquait donc plus grand chose pour passer à l’étape supérieure et coudre pour du vrai !

Le Professional Studio Couture Expert de Buki

Cette machine est un « jouet » (évolué) qui a tout d’une machine à coudre pour adulte. En partie en métal, solidité oblige, les fonctionnalités de ce Studio de Couture Expert de Buki sont assez poussée et il y a même une pédale !

Elle est électrique et contrairement à d’autres jeux ou jouets en vogue actuellement, elle ne vous coûtera donc pas en piles !

Informations générales du produit :

  • Buki Professional Studio Couture Expert
  • Poids de l’article : 3,8 kg
  • Dimensions du produit (L x l x h) : 37,6 x 21,1 x 30,5 cm
  • Recommandation d’âge du fabricant : 10 ans et plus
  • Langue(s) notice : Allemand translation, Anglais translation, Italien translation, Espagnol translation, Français original

Contenu du coffret Professional Studio Couture Expert :

  • 1 paire de ciseaux,
  • 2 canettes en métal,
  • 2 aiguilles de rechange pour la machine,
  • 20 épingles à tête,
  • mètre ruban,
  • 1 aiguille à coudre,
  • 10 coupons de tissu,
  • 6 bobines de fil,
  • ouate 20g,
  • 1 anneau porte-clés,
  • 2 boutons,
  • 1 fermeture éclair,
  • 1 ruban doré (15cm),
  • fil de coton orange (2m),
  • 1 notice illustrée en couleurs.
  • Fonctionne avec 1 adaptateur secteur fourni.

Prix indicatif : 99,90€ (hors promotions et variations de prix selon les sites et boutiques)

Description :

Une machine à coudre pour apprendre les bases de la couture et réaliser 6 projets : marque-page, porte-clés, vide poche, pochette, porte monnaie et coussin à aiguilles !

La vitesse de la machine est adaptée aux enfants avec 2 vitesses en mode automatique ou l’utilisation de la pédale.

L’enfant peut choisir 12 points différents dont le point ziz-zag pour surfiler les tissus.

Notre avis sur le Professional Studio Couture Expert de Buki

Elle a quand même de la gueule, hein ? ;-D

Mon premier conseil et il n’est pas des moindres, est de déballer et tester la machine AVANT de l’offrir. Je sais, normalement ça ne le fait pas. Cela permettrait aux parents d’étudier la machine à l’aide de la notice et de réaliser un test avant de s’arracher les cheveux le Jour J.

Allez, pour vous aider, la notice en ligne est ici : https://www.bukifrance.com/images/pdf/n972.pdf

Il y a même des vidéos d’aide pour ne pas se planter lors de l’apprentissage avec ou sans l’enfant. Petit rappel, cette machine à coudre est prévu pour un usage à partir de 10 ans, mais avec l’aide d’un adulte, il est possible d’accompagner un enfant légèrement plus jeune.

Une machine et ses accessoires

Outre la machine, on y trouve le transfo et la pédale, du fil, des aiguilles, une paire de ciseaux, des tissus, des canettes, etc. Il y a même une canette déjà préparée pour aller plus vite.

Il y a une jolie notice à lire et relire, et aussi relire, et bien comprendre. L’aide d’un parent est réellement indispensable pour prendre la machine en main (ou même inversement si l’enfant est plutôt un ou une ado qui s’y connait déjà en couture mdr).

Pour apprendre en douceur, il y a même un mode automatique et manuel (avec la pédale) se sont les boutons 1 et 2 (en fonction de la vitesse souhaitée) et la petit pied ci-dessous. On peut même faire des retours en arrière grâce à ce bouton en façade.

Pendant que j’y pense, super idée que le cache en plastique transparent pour protéger les enfants. Il est simple à enlever et à replacer, mais c’est franchement bien pensé.

Il y a même un tiroir sur le côté pour ranger fils, bobine, aiguilles et autres petits accessoires nécessaires à la coutûre.

Le gros bouton sur le côté droit permet de faire bouger l’aiguille manuellement. Utile notamment pour préparer le fil à cannette.

Elle a quoi dans le ventre cette machine à coudre BUKI Expert ?

Petit bémol, avant de commencer, le seul rencontré d’ailleurs mais qui n’a aucun rapport avec la machine même. La canette et la bobine de fil fournies sont tellement bien serrées qu’il est difficile de trouver le fil à dérouler. Normalement il devrait être visible et « rattrapable » facilement, mais non, pas ici. J’ai eu sacrément du mal à trouver un « bout » et je ne suis même pas certain que c’est le bon.

A part peut-être la difficulté de la prendre en main pour les néophytes de la couture, c’est le seul point négatif que j’ai trouvé. En effet, cette machine à tout d’une grande et je pense qu’elle servira non seulement pour les créations de ma fille, mais aussi pour quelques ourlets et boutonnières de nos vêtements ;-).

Entrons dans le vif du sujet. Pour coudre, il faut du fil. Ce n’est pas bien difficile de préparer la bobine et la canette. Il suffit de suivre les étapes pas à pas sur la notice et les vidéos explicatives (liens dans la notice).

Le chat de l’aiguille n’étant pas très visible (comme sur n’importe quelle machine à coudre), même avec la petite lumière activable par un bouton (ça c’est génial), si vous avez des problèmes de vue comme moi, je vous conseille d’utiliser votre smartphone en mode photo ou vidéo en zoomant sur l’aiguille. Et là magique, on passe le fil dans le chat comme une lettre à la poste. Désolé, le zoom a flouté la photo.

Doubler les fils bobine/canette

Je ne suis pas couturier et il y a peut-être un nom pour cela, la dernière étape avant de coudre et de doubler les fils, le premier venant de la bobine et à travers le chemin complexe du dessus de la machine, et le second provenant de la canette dessous.

La notice et la vidéo explicative vous aideront à venir à bout de cette étape. Apprenez la bien car il faut enlever le cache canette et aiguille pour le faire, et donc à éviter pour les plus petits enfants.

Bien tirer le fil de la bobine d’une part (vers la gauche) et celui de la canette clipsée dans l’orifice vers le bas. Puis tournez le bouton à droite afin de faire un aller/retour de l’aiguille du haut vers le bas puis la remonter vers le haut. Celle-ci attrapera le fil de la canette et formera une boucle.

A l’aide de la pointe d’un crayon, il faut tirer la boucle obtenue vers la gauche et tirer le fil obtenu ainsi.

Assurez-vous que tout est OK et ensuite, enjoy, on peut passer au test papier.

A j’ai oublié, il y a un bouton pour allumer une petite lampe permettant ainsi de mieux visualiser ce que l’on fait, c’est très sympa comme idée.

Coudre sur du papier, Ho Hé, Ho Hé !

Oui bon c’est marrant, non ? Avant d’utiliser les chutes de tissus fournies avec la machine, il est recommandé de se faire la main sur du papier. Dessinez des formes géométriques (carré, rond, …) et tentez de coudre sur la feuille en évitant d’y mettre le doigt, hein !

Cela à l’air facile sur la notice, mais il faut prendre son temps pour apprendre à « coudre », « faire une pause », « tourner la feuille », « coudre », … Puis tenter la marche arrière, la boutonnière, la couture ovale ou rectiligne, etc.

Les premiers résultats peuvent-être décevant, mais avec de la pratique on fini par y arriver.

Le papier vous aidera à prendre vos marques en tant que parent mais aussi pour les enfants. Et oui, c’est un deux en un, et cela permet une grande complicité entre les parents et le ou les enfants utilisateur(s).

Un jour je serai styliste !

Ma fille me sort cela parfois, et forcément avec la machine cela va l’aider dans ses projets. Elle veut aussi faire danseuse classique à l’Opéra et chanteuse, bref, elle en a des projets.

Dans tous les cas, il faut faire des tests sur des chutes de tissus, car selon les matières il faudra régler la machine en conséquence (différentes tensions). Les tests serviront aussi à tenter de réaliser les différents points nécessaires ensuite à vos projets.

Ensuite, il n’y a plus qu’à… Mais avant de se lancer dans la création d’une robe de soirée, réalisez plutôt les DIY fournis avec la machine. Il y a tout ce qu’il faut pour y arriver : tissu, patron, aiguilles, fils, etc.

Pour conclure j’avoue que cette machine est une vraie petite perle dans son genre. Plus évoluée que la version précédente de BUKI, elle cible les pré-ado et des ados désirant se mettre à la couture, et pourquoi pas leur maman (ou papa) aussi. Mais encore une fois, pour éviter les coups de panique et le stress le jour de Noël, faites vous la main dessus avant.

{Produit reçu en test}

Rendez-vous sur Hellocoton !

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.