Attendu depuis des pas mal de mois (et plus encore) Cyberpunk 2077 est un jeu de rôle dans un monde futuriste tel que l’a inventé William Gibson, comme dans Gravé sur Chrome, l’un de ses best-seller.

Johnny Mnemonic est l’une de ses nouvelles, adapté d’ailleurs au cinéma avec Keanu Reeves. Et qui retrouvons-nous d’ailleurs dans Cyberpunk 2077 ? Je vous laisse deviner…

Mais ce n’est pas le seul auteur du genre Cyberpunk, la saga Altered Carbon plus récente en est la preuve récente.

Par ailleurs, CD Projekt Red a déclaré que le jeu a été précommandé 8 millions de fois, sans compter les achats le jour de la sortie du jeu. Le titre devrait atteindre les chiffres de The Witcher 3 dans un avenir proche.

Cyberpunk 2077 un jeu de CD Projekt Red

Après 8 ans de développement depuis l’annonce du jeu par CD Projekt Red Cyberpunk 2077 a vu enfin le jour le 10 décembre dernier. Comme plusieurs chanceux, j’ai eu la chance de recevoir une version PC pour le découvrir aussi les rues de Night City, merci encore au service presse de CD Projekt Red.

Si les versions PS4 Xobox et PC sont maintenant sur le marché, les versions PS5 et Xbox Series sortiront seulement en 2021.

Un jeu très personnalisable

Au début du jeu, on doit créer un personnage de toutes pièces de la tête aux pieds (sexe, taille du sexe aussi, poids, couleurs, pilosité, voix, détails, parties cybernétiques, etc…). Idéal pour les accros au skin personnalisé. Trois carrières vous seront aussi proposé : Corpo, Street Kid ou Nomade. Une fois ces étapes franchies, le jeu commence…

Je crée mon perso V sur Cyberpunk 2077

Votre background modèlera la suite des évènements. Chaque partie créée sera donc différente et personnelle mais seulement jusqu’au tronc central où chacun fera face aux mêmes problématiques du scénario. Néanmoins, la réaction de tel ou tel PNJ sera tout de même affectée par le passé de votre personnage.

Malgré une ligne directrice générale afin de pouvoir avancer dans le jeu, de petits embranchements secondaires étoffera la vie de votre personnage et donc de la partie.

Votre réputation augmentera en fonction du nombre et de la qualité des contrats effectués. IL vous faudra aussi faire confiance à différents gangs rencontrés dans les quartiers de Night City.

Keanu Reeves le retour…

L’acteur semble adepte du monde de Cyberpunk. Outre Johnny Mnemonic, nous l’avons aussi retrouvé dans la trilogie de Matrix (dont le 4ème opus est en cours). Il n’est donc pas surprenant de le voir parachuté ici dans le rôle de JOHNNY SILVERHAND.

A savoir que le jeu ne se lance véritablement qu’une fois Johnny Silverhand arrivé en scène. Avant, tout n’est qu’introduction et mise en bouche.

Ce personnage au en couleur est un ancien mercenaire anti-corpo. A savoir que Silverhand n’est pas qu’un simple PNJ, il vous relie sans détour à la trame principale et vos agissements à son encontre jouera en votre faveur ou non

Mais outre cela, ce PNJ, pierre angulaire du jeu, sera aussi votre soutien et votre aide de camp dans de nombreuses situations. L’acteur a grandement participé dans le scénario du jeu puisqu’il est prédit que notre personnage, le V, le rencontrera à moult reprises.

Le jeu

Il est possible de sauvegarder Cyberpunk 2077 et donc de pouvoir revenir en arrière afin de changer de voie si l’on c’est lourdement planté, ou au contraire, de pouvoir assister à des fins alternatives.

Pour le moment j’y suis loin, mais de ce que j’ai lu, le jeu peut se finir en 20/25 heures sans détours et jusqu’au triple si vous décidez de fouiner dans toutes les quêtes secondaires comme récupérer des objets ou neutraliser un PNJ. Les contrats vont pleuvoir à gogo pour nous faire passer le temps et non plonger encore plus loin dans les méandres de Night City.

Le petit plus du jeu, remonté pas la presse, est son côté narratif très bien construit et ficelé. Il semblerait que CD Projekt Red ai fait un énorme travail dessus et traduit dans de nombreuses langues !

Cyberpunk 2077 : 30 mn de l’intro Nomad :

Au niveau graphique, Cyberpunk 2077 n’a rien a envier avec les autres jeux de CD Projekt Red. Franchement il a de la gueule. Night City est rudement bien rendue et les différents quartiers (japonais, quartier d’affaire, etc.) a bénéficié d’un soin particulier avec des centaines de détails et d’architectures qui donnent le respect aux créateurs du jeu.

Pour le moment je ne pourrai pas en dire beaucoup plus sur Cyberpunk 2077, je n’ai, hélas, pas pu jouer dessus comme je le voulais.

Galerie photo Cyberpunk 2077

En attendant une possible vidéo, je teste en ce moment divers logiciels de capture de jeu, voici les photos officielles presse du jeu.

Cyberpunk 2077 sur Amazon :

{Jeu reçu en test}

Partagez cet article sur :

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.