Ma femme chérie me sortait l’autre jour d’un air triste et fataliste : « tu t’habilles toujours en noir » ! Entendez par là toutes les nuances du noir, du noir neuf profond au noir délavé par la machine, du gris anthracite au gris souris, du gris clair au gris dégradé, voire des nuances de bleue foncé, très foncé, etc.

« Meuh non mamour, j’ai plein d’habits en couleur dans l’armoire ! » et hop je grimpe 4 à 4 (enfin non une marche à la fois, mais pour l’histoire c’est mieux) des marches de l’escalier. J’ouvre l’armoire et…

S’entend alors depuis l’escalier une petite suite à l’annonce initiale : « Profites-en pour trier et ranger tes affaires ! ». Grand silence dans la chambre, enfin normal j’y suis tout seul et donc à moins de ma parler à moi-même, c’est assez logique. Me serais-je fais avoir ?… Grand silence intérieurement aussi (non il ne répond pas au vide de mon cerveau lol). Bon puisque j’y suis allons vérifier le nombre de nuances du cercle chromatique présent dans ma petite partie de l’armoire conjugale.

Petite parenthèse, messieurs les papas, je ne sais pas si c’est pareil chez vous, mais il y a longtemps que j’ai constaté n’avoir qu’environ 35% à 40% (au mieux), du volume de rangement présent dans notre chambre : armoire, commode, semainier (je vous apprends un mot, là, pas vrai ? lol) compris, et par chez vous ?

Lorsque j’étais jeune mes parents avaient une chaudière à charbon. Ma sœur et moi étions de corvée pour ramener des seaux de charbons en réserve pour la nuit. Tel Obélix, j’ai du y tomber une fois dedans et depuis les mines et terrils n’ont plus de secrets pour moi ! lol

A lire aussi :  Je le dépose à la crèche un matin, Je le récupère en 6ème

Faisons le tour de mes petits affaires… des t-shirts à manches longues : noir à rayures blanches, gris à rayures blanches, noir… tout noir, marron foncé à coutures crème, blanc à grosses rayures noires. Des gilets épais (pour l’hiver) noir fondant sur le gris délavé, tiens un pull crème et un sweet blanc ! Houaaa, c’est pas noir ça ?

Bon passons les chemises, c’est du même gabarit. Les pantalons ? Noir, noir, noir, gris, bleus foncés, etc.

Bref, pas de rose, de vert, de rouge, de fushia, de jaune, de magenta, et toutes autres couleurs qui illuminent les vêtements de fillllles !

Ah tiens si, une chemise neuve (pas encore portée) bleu cyan avec des motifs… noirs ! Quelques caleçons de couleurs, dont 2 vraiment sympas avec des BD dessus, c’est la mode, j’ai craqué. Questions chaussettes, cela va du crème au marron noisette, du gris au blanc et beaucoup de noir !

Heureusement que mes cravates me sauvent, il a un beau carnaval de couleurs et de motifs assez variés.

Donc oui, il faut l’avouer, mes vêtements du moment sont assez sombres… Du moment ? En effet, étant plus jeune, je me permettais aussi beaucoup de chemises à motifs bizarres et variés (comme le héros d’une certaine série « Parker Lewis ne perd jamais », série que j’adorais soit dit en passant, dommage qu’il ne soit pas resté dans la série Stargate SG1, il était super). Je les ais portées longtemps mais ma moitié (enfin future à ce moment là), n’aimais pas trop. Donc au fur et à mesure, je suis revenu sur du classique… qui dit classique, dit monochromie et enfoncement dans une langueur monotone de tons sombres…

A lire aussi :  Mon meilleur pote, mon pire ennemi

La faute à mamour ? Non, puisque l’été je ressords ma panoplie de t-shirts déjantés.Et oui, j’ai laissé les chemises pour ado contre les t-shirts vert fluo, bleu pastel, orange passion, etc. J’en ai bien 1 ou 2 en noir ou gris, mais c’est assez rare. Si un bien noir profond avec un zoli Alien (du film éponyme) mais là c’est un T-shirt collector acheté en 1992 dans un magasin de comic, jamais porté !

En somme, les habits vont aussi avec les saisons mais aussi en fonction de ce que je trouve en magasin.

 

Envoi
User Review
( votes)

À propos de l'auteur

Papa Blogueur

Blog d'un papa de la métropole lilloise.

Voir tous les articles