web analytics
Blogging

Le blogging en 2024 : comment ne pas perdre son temps

En 2024, le blogging est une activité qui reste très populaire, encore plus avec l’arrivée des IA. Il est

Le blogging en 2024 : comment ne pas perdre son temps

En 2024, le blogging est une activité qui reste très populaire, encore plus avec l’arrivée des IA. Il est possible de créer un blog sur n’importe quel sujet, que ce soit pour partager ses passions, pour gagner de l’argent ou pour se faire connaître. Cependant, le blogging peut aussi être une activité très chronophage. Il faut en effet rédiger des articles, gérer ses réseaux sociaux, répondre aux commentaires, gérer son entreprise (s’il y en a), faire de la vidéo, etc.

Ne vous perdez pas dans les détails : une nouvelle approche du blogging en 2024

1. Ne regardez pas vos statistiques trop souvent

C’est un conseil qui est valable depuis 2011, mais il est encore plus important aujourd’hui. En effet, les statistiques de fréquentation d’un blog peuvent être très volatiles.

Si vous regardez vos statistiques trop souvent, vous risquez de vous démoraliser si vous constatez une baisse de fréquentation. Vous risquez également de passer trop de temps à essayer de comprendre pourquoi votre fréquentation baisse, alors que vous devriez consacrer ce temps à créer du contenu de qualité et suivre régulièrement les conseils SEO de Google.

Sauf cas particulier, il est donc préférable de regarder vos statistiques une fois par semaine, ou même une fois par mois. Cela vous permettra d’avoir une vision plus globale de la santé de votre blog.

Ne vous perdez pas dans les détails : une nouvelle approche du blogging en 2024

2. Concentrez-vous sur les données qui comptent

Il existe de nombreux types de données que vous pouvez suivre sur votre blog. Il est crucial de comprendre que les statistiques ne représentent pas toujours la réalité. Avec les réglementations RGPD en place, une partie de nos lecteurs n’est pas comptabilisée correctement, ce qui peut fausser nos données. Nous devons garder à l’esprit que ces chiffres ne sont qu’une partie de l’image globale

Les données les plus importantes sont celles qui vous permettent d’améliorer la qualité de votre contenu. Cela inclut notamment le taux de lecture de vos articles, le temps que les visiteurs passent sur votre blog et les mots clés que les visiteurs utilisent pour vous trouver.

Vous pouvez également suivre le nombre d’abonnés à votre newsletter ou le nombre de partages sur les réseaux sociaux. Cependant, ces données sont moins importantes que les données qui vous permettent d’améliorer la qualité de votre contenu.

3. Automatisez les tâches répétitives

Il existe de nombreuses tâches que vous pouvez automatiser en tant que blogueur. Cela vous permettra de gagner du temps et de vous concentrer sur les tâches qui nécessitent votre attention. Vous pouvez par exemple automatiser la publication de vos articles, la gestion de vos réseaux sociaux ou la réponse aux commentaires. De nombreux outils gratuits ou payants peuvent vous aider à automatiser vos tâches, sinon pensez à déléguer.

4. Planifiez votre temps

Il est important de planifier votre temps en tant que blogueur. Cela vous permettra de vous assurer que vous consacrez suffisamment de temps à chaque tâche importante mais aussi penser à sa vie privée.

Je crois fermement que notre créativité et notre authenticité sont les véritables moteurs de notre succès. Bien que les outils d’IA et les statistiques puissent être utiles, ils ne sauraient remplacer la véritable connexion humaine que nous créons à travers nos mots. Gardons cela à l’esprit alors que nous continuons notre voyage dans le monde du blogging en constante évolution.

Conclusion

En suivant ces conseils, vous pourrez ne pas perdre votre temps en tant que blogueur. Vous pourrez ainsi vous concentrer sur la création de contenu de qualité et sur le développement de votre blog.

Crédit photo : depostiphotos

Partages moi sur tes réseaux sociaux !
About Author

Papa Blogueur

Blog d'un papa de la métropole lilloise.

12 Comments

  • Bonjour Franck!
    Je me reconnais dans ce que tu dis : j’ai tendance à vouloir faire plusieurs choses en même temps mais au bout d’un moment, ça coince forcément !
    S’imposer de la rigueur, ça marche mais très dur de s’y tenir certain jours.
    Pour ce qui est des statistiques, c’est comme faire un régime : à force d’aller sur la balance tous les jous, on ne voit pas son évolution, on a l’impression de stagner et ça va vite nous démoraliser.
    Pour ma part, visualiser ses stats tous les 3 jours est encore trop régulier, je m’en tiens à une fois par semaine, c’est déjà bien!

  • C’est vrai que j’ai l’impression de me retrouver dans cet article. C’est pour cela qu’il y a 15 jours, j’ai décidé de me calmer, je me suis fait un petit planning, et je m’oblige à le suivre, pas facile, car j’ai tendance à me disperser. Moi c’est mon mari qui tous les soirs me fait remarquer que je passe plus de temps devant mon ordi quE Lovée à coté de lui sur le canapé.:)
    Bonne fin de week-end

  • Bonjour,

    Même problème avec les stats, faut vraiment que je me soigne ! D’autant que je les consulte aussi depuis mon tel portable (c’est bien quand suis pas à la maison mais c’est une source de stress).

    Je suis impressionné de voir que Léa ne regarde qu’une fois par semaine !!! Moi si j’arrive à 3/jours ça sera déjà bien.

    C’est que souvent j’ai l’impression de ne pas avancer : je regarde les stats, les emails, twitter, facebook, et autre digg-like, Alexa (voir mon classement) Mais je ne fais pas l’essentiel = écrire des articles !!

  • Ha ha ha !!!

    C’est ce que j’arrêtes pas de répéter à mon associé : « C’est pas en regardant tous les jours les stats de traffic qu’il va augmenter » 🙂

    Autant faire une bonne analyse tous les mois.

  • Une fois par semaine suffit amplement, cela permet d’avoir une bonne vue de l’évolution du trafic…

    Les stats ne sont que le reflet de notre travail et de la qualité de notre contenu, s’appesantir sur eux ne changera rien à celui-ci ^^

  • Je check mes stats une fois par semaine. Le dimanche soir. Ca me permet de calculer des moyennes sur 2 dernières semaines (horaires/jours avec des pics de visites) tout en restant à l’affût des mots-clefs intéressants ou des sources de trafic 🙂

    Etant passionné par les études de stats, je DOIS me limiter sinon j’y passerais mes journées !

    Tu en parles bien dans l’article, cela doit s’appliquer au reste également, pour éviter de me disperser quand j’écris, je lance juste de la musique et une nouvelle fenêtre de navigateur. Le plus gros piège perso c’est Google+ et Facebook 😉

  • C’est mon plus grand problème, je passe trop de temps sur Google Analytic. A chauqe fois, je pense qu’il y’a une 100zaines de visiteurs présents sur mon site. Et un tour sur mes stats, je trouve absolument rien.

  • personnellement je ne regardes mes stats qu’une fois par mois, au moment du bilan ! Pour le reste, je préfère rester concentré sur mon travail, sinon, je vais pleurer ^^

  • Merci pour ce post. Je vois que tout webmaster qui débute passe forcément par cette période où l’on regarde souvent ses statistiques et essaie d’analyser la moindre variation. Il faut laisser du temps au temps et ne pas regarder trop ces indicateurs. Je suis entièrement d’accord avec toi ! 🙂

  • Pour ça, je pense qu’il y’a une solution. Acheter un logiciel de Stats Payant qui sera installé sur le bureau et qui vous donnera les statistiques à temps réel.

  • t’es sure de ne pas raconter mon histoire en fait?
    à un moment j’étais devenu accros à ces stats et effectivement du retombe sur ceux de la veille et (forcément!)ça n’évolue pas!
    merci pour le post ça fait réagir aussi!
    #FDM

    • ben c le problème des blogueurs débutants aussi… ou accros au stats lol

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.