Lors des travaux de notre nouvelle cuisine il y a plus d’un an et demi maintenant, on avait hésité à mettre une verrière entre la cuisine et la salle à manger, sur le mur commun. Vous savez ce type de verrière industrielle avec de grandes vitres et une structure en acier noir. 

L’idée nous été venue lors de notre passage à l’hôtel EKLO de Lille :

ou comme ici

Sauf qu’il était plus « pratique » pour les travaux de mettre un mur ce placo. Nous aurions du peut-être insister plus auprès de la société qui avait fait les travaux. Ce type de verrière est très à la mode, ça fait LOFT, ça fait très artistique, et on peut ainsi voir ce qui se passe en cuisine depuis la salle à manger. 

Sauf qu’il fallait une verrière sur mesure, pas un truc tout fait que l’on trouve à Leroy Merlin ou autre magasin de bricolage. 

Le but aurait été d’amener plus de lumière à la salle à manger, pièce centrale de la maison. En effet, après l’ajout de la pièce en plus donnant sur la nouvelle cuisine, la salle à manger c’est vite assombrie, malgré un big dôme sur le toit. 

C’est typique des maisons 1930, plus on ajoute d’extensions, plus les pièces centrales deviennent sombres rapidement. Avec la la verrière on avait pensé avoir plus de lumière provenant de la cuisine. C’est raté ! On avait même pensé laissé juste un espace vide (sans vitre) pour faire passe-plat, mais on aurait perdu les espaces de rangement de part et d’autre de la cloison.

L’autre solution serait alors de poser sur le mur un grand miroir de type industriel comme celui-ci :

Il semblerait que cela amène plus de lumière dans la pièce, c’est un mal pour un bien, non ?
Bon par contre le coût n’est pas anodin surtout après travaux. Mais pourquoi pas en cadeau commun de fêtes de fin d’année.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.