les enfants et le télévision

On nous rabâche les oreilles du « pas d’écran avant tel âge », « surtout pas plus d’autant de minutes par jour », ou encore « console OU télé », bref, le blabla habituel de la sécurité « santé » de professionnels ou journalistes qui ne passent pas des heures ou des journées d’affiliés avec plusieurs enfants.

Mettre des limites raisonnables avec les enfants et la télévision

Oui, il y a toujours des solutions, oui on peut interdire complètement ou grandement la télé, mettre un oeuf de cuisine pour limiter la durée, mettre en places des règles strictes, sortir 27 jeux sur la table à manger, passer 18h00 par jour avec les enfants, etc. Mais toutes les maisons ne sont pas de « super parents », au contraire. On a tous des hauts et des bas, un bon ou mauvais caractère, des trucs urgents à faire ou non. Et parfois, les enfants, ils nous sortent pas les trous du nez, donc entre crier et trouver un moyen pour « calmer le jeux », le choix et rapide !

Je connais des familles où la télé est quasi proscrite, ça marche bien chez eux tant mieux, mais ce n’est pas partout pareil. « Ils n’auront jamais de console », les gamines 8/10 ans ont chacune leur DS maintenant, vous voyez ce que je veux dire ?

Je ne parle pas non plus de les débiliser devant la télé du matin au soir afin d’être « tranquille » ! Les scientifiques sont « inquiets » de l’impact des écrans sur la santé et le développement des enfants, je suis d’accord avec eux. Je dis OUI A LA TELE, mais selon nos critères, choix des chaînes, des heures, … Jamais avant 9h00 du matin par exemple, et plus après 19h00 le soir afin d’éviter l’excitation des yeux avant le couché (sont déjà assez fou-fou comme ça le soir, sauf le vendredi soir,c ‘est soirée DVD avec plateau télé), x périodes par jour d’autant de temps, etc. Ce n’est pas la police, on n’est pas à 5 minutes près, mais on fait attention. On gère comme on peut et en faisant attention. Il faut arrêter d’avoir honte de les mettre devant pour soufflet et d’être ronger de scrupules ensuite par les « on dit » et remarques de ceux qui n’ont pas de gosses !

A lire aussi :  Bosch Design Awards 2015

Par ailleurs, il n’y a pas que les dessin-animé dans la vie. Les reportages, films, téléfilms, séries ou documentaires peuvent aussi varier le quotidien des enfants, selon leur âge et les goûts de la famille.

Ils naissent dans un monde numérique, ce n’était pas notre cas

Ce monde numérique (télé écran plat, ordinateur de bureau ou portable, tablettes adultes ou enfants, smartphone, …) où éclosent NOS enfants n’a plus à voir avec notre jeunesse. C’est autant de tentations à leur portée et ce, dès leur plus jeune âge. Sans oublier les marchands de jouets ne cessant de développer de plus en plus de produits high-tech et tactiles dès la sortie du berceau ou presque !

C’est à nous parents de faire attention, c’est certain, mais comment leur interdire des écrans lorsque pour notre travail ou nos loisirs (voire pour les accros du smartphone), sommes toujours devant ? Faut être sérieux quand même, avant de réduire les écrans des enfants, faisons d’abord le premier pas, non ? Par exemple, chez nous, le blogging en journée le week-end a été proscrit. Plus de tentations = plus de temps pour les enfants (et la maison, sigh ! mdr) et le soir c’est selon l’urgence ou nos envies. Autre exemple, mon grand me sort « lorsque tu joue sur ton téléphone, cela me donne envie, pourquoi je peux pas ? »… Eh bé, t’as déjà joué, mais je comprends, cela te donne envie. Vous voyez ? Laissez le pot de bonbons sur la table, de râlez pas ensuite qu’il soit vide, c’est pareil pour les écrans en famille !

A lire aussi :  1 an et demi de dessins et de croquis enfin dévoilé

Sans aide, parfois pas le choix

Par ailleurs, faut être réaliste, surtout en période de vacances et avec une famille nombreuse. Tout le monde, n’a pas la possibilité de placer les enfants chez les grands-parents au bord de la mer, au centre aéré durant 2 mois c’est que ça coute déjà 1 bras pour 1 mois et 2 enfants (et c’est pas marrant pour eux non plus), de les larguer dans un jardin de 300 mètres carrés style mini-parc de la ville, donc faut gérer. « Si tu as plusieurs enfants, fais les jouets ensemble, tu seras tranquille », ben voyons, tu les connais toi les gosses jouant harmonieusement de concert durant la journée entière sans s’étriper, ben pas chez nous, hein !

Faut pas croire (ben voilà que je me justifie moi, je devrais pas, vous voyez comme on nous tyrannise sur le sujet ? mdr), à la maison, la table d’appoint de la salle à manger et jonché de Légo, la table basse du salon supporte la vingtaine de livres fraîchement cueillis de la bibliothèque, sans compter le sac de poupée de la petite dernière, ou encore la piscine gonflable dehors (enfin elle est morte là, c’est une autre histoire), la séance jeu de société régulière, les sorties, et j’en passe. Mais il  y a moment où nous parents, avons besoin de temps, de souffler, de faire le ménage, la cuisine et le bricolage sans avoir dans les jambes des enfants qui sortent « je m’ennuie », « c’est quand je peux jouer à la console » ou encore « c’est bientôt l’heure de Pokemon ! »…

 

Et vous, comment gérez-vous la télé chez vous ?

 

 Crédit photo : http://www.sxc.hu/

Envoi
User Review
( votes)

Étiqueté dans :

, , , , , , ,

À propos de l'auteur

Papa Blogueur

Blog d'un papa de la métropole lilloise.

Voir tous les articles