big bang

Parfois il y a des réalités qui vous sottent à la tête ! On ne peut vraisemblablement (17 lettres ce mot la vache !) pas tout faire dans une journée…

Je lis ici est là sur les blogs de maman des Burn-Out de blogueuses. Entre les enfants, la maison, le boulot pour celles qui bossent (mais bon être esclave du foyer c’est du pareil au même), les enfants (je l’ai déjà dit ?), les courses, leur rôle de femme aussi, les enfants (ah, j’ai cru avoir oublié), les (peu) de loisirs, bref, une journée est bien remplie. Ah oui, il reste une chose important qui fagocite ENORMEMENT DE TEMPS… INTERNET !

Via les sites, les blogs, les réseaux sociaux, les forums, les jeux, les messages instantanés, les chat, bref… le tout en un qui te bouffe la vie et te met des oeillères sur ce qui t’entoure.

 horse head blinder

Alors je le déclare haut et fort, je fais ma petite crise de la 40ène, du Burn-Out, de la mauvaise tête et du « j’ai plus le temps de faire la cuisine comme je veux donc vous boufferez des pâtes au gruyère râpé ce soir les mômes ! ». Et le pire ? c’est qu’il préfère cela à mes petits plats maison. Quelle ingratitude, quelle ironie, quelle farce… et pourtant ma femme m’avait prévenu (quelle sagesse ces femmes n’est-ce-pas ? Bon OK, j’en rajoute pas trop non plus).

« Les enfants ont besoin de repère et de choses simples, surtout à leur âge. Ce que tu leur prépare est bon, mais cela les troubles, en plus tu mets 2h00 à tout préparer et il ne mangent rien !

Touché en plein coeur (ou presque sinon je pisserais le sang là, et sur le PC portable ça va pas le faire…).

Les enfants… C’est là tout le problème, voire la solution. On ne peut pas être décemment un bon papa et  les laisser de côté parqu’une envie subite nous tarode pour aller lire ses mails ou le dernier message sur Facebook (ou jouer à Castleville).

message SOS

Ils ont besoin de nous autant que nous d’eux !

Bah oui après tout, c’est pas le voisin leur papa (enfin pas chez nous en tout cas), nous avons donc une grande responsabilité envers eux, celle de LES EDUQUER.

Une de mes plus grandes erreurs fut donc la présence intempestive (qui va en régression constante) des écrans !

Je suis sur le Net depuis ses débuts, 1995/1996 en somme. Je suis plongé sur un PC parfois (ce n’est pas sytématique et ce heureusement pour ma santé mentale et la famille) jusqu’à 14h00/jour (entre le boulot et la soirée à bloguer, surfer, jouer and Co). C’est un monde que j’adore mais est-ce réellement le meilleur moyen de passer son temps ? 

NON ! 

A lire aussi :  Avant, j'avais une maison de courée

Ou alors en mode Geek addict du Web seul dans une piole décharnée, emplie de canettes de soda vides formant une imitation du Fujiyama et ed paquets de chips éventrés…

overdose Internet

Dans une journée de 24h00, et ce dans le meilleur des mondes, il faudrait :

  • s’occuper des enfants (si, si je le mets en premier) de manière honorable sinon remarquable, mais attention à ne pas tomber dans l’extrême inverse…
  • s’occuper des corvées, j’en fais déjà beaucoup, plus que la plupart des maris mais pas assez par rapport à ma femme,
  • s’occuper de la maison et du jardin. Dernièrement j’ai cultivé à merveille mon poil dans la main de ce côté là, elle est où la pince monseigneur ? lol
  • s’occuper de soi aussi, je ne pue pas c’est déjà cela, mais un petit rasage plus fréquent serait agréable pour tout le monde ! mdr
  • travailler… faut bien sinon on mangera du pain dur trouvé dans les bennes à ordures du DIA du coin… véridique, je l’ai déjà vu, des gens à moitié penchés dessus à retirer des trucs encore « mangeables ».
  • perdre son temps dans les transports, là j’ai trouvé la solution, dans la voiture j’écoute des CDs de romans (vis la médiathèque). N’a marre des parlottes de politiciens et de la musique que je n’aime pas.
  • de la paprasserie… ouvrir le courrier, ranger le courrier, répondre au courrier, payer les factures, écrire les lettres, ne surtout pas oublier de remercier Mémé du chèque de Pâque pour les enfants, non je prendrais le téléphone, c’est plus rapide lol
  • Internet… bon celui-là on en fait quoi ? Le supprimer . Idem pour les autres écrans / portables and Co ? Se retirer en hermite sur le mont Saint Michel à vivre de moules/frites, d’omelettes de la mère joie et faire la manche aux touristes ? Bon ça ne le fera pas, ils ne vendent plus rien en logement depuis belle lurette là-bas.
  • etc.

Soyons sérieux, sur ce dernier point, on peut faire des efforts mais pas tout supprimer.

D’ailleurs c’est pour cette raison qu’avec Madame, nous avons réalisé quelques courses à Pic Wic dernièrement. Des jeux éducatifs, amusants, prenants et compréhensibles pour nos enfants ont investis la maison. Dont une grosse boîte de légo découvert hier avec des « Ha! » et des « Ho! »et surtout « Je veux, je veux, je veux ! » mdr. C’est comme les playmobils, il y a toujours des incontournables.

A lire aussi :  Le sport nocturne fait mal aux jambes

Jeux de société

De ma prime jeunesse j’ai réussi à sauvegarder la plupart de mes jeux de société. Mais 90% ne sont jouables qu’à partir de 10 ans et plus. Certains ont découverts la poubelle, manque de pièces ou vétusté du jeu. Les autres attendent sagement l’âge de raison de nos enfants (hu! hu! hu! lol).

Comme l’annonce si bien nos camarades de http://www.supersparents.com/, c’est par les jeux que nous apprenons aux enfants. il n’y a donc pas de raison d’y investir un peu. Va falloir, par contre, faire du tri dans les trucs qui trainnent, car la maison n’est pas extensible. Un truc rentre, un autre sort… cela sera aussi l’occasion de leur réapprendre à donner, jeter et trier.

bouteille à la mer

Bon là je me suis perdu. D’un article sur « j’en ai marre, je suis débordé, j’ai besoin d’aide », j’ai déboulé (à nouveau ? Ou pas assez ?) sur les enfants, l’éduquation et tout le toutim. Tout est lié en somme. En tant que parent il faut bien se rendre compte que notre vie évolue.

Trois enfants à la maison cela demande beaucoup de boulot. On les a voulu, on assume comme dirait l’autre. Mais nous dans tout cela ? Doit-on complètement s’effacer afin de ne vivre que pour eux ? Pour leur bien ? Etre à leur écoute à 200% ? Etc.

Enconre une fois NON. Après tout nous avons aussi une vie de couple (à ajouter à la liste tiens lol), mais aussi notre jardin secret. Des petits moments persos rien qu’à nous.

Je pense que dans notre cas, c’est notre planning et nos priorités qui sont à revoir au niveau du couple d’une part, et moi en tant que PAPA être encore plus à l’écoute que je ne le suis pour le bien de tout le monde et le mien.

Rassurez-vous, je n’arrêterais pas de bloguer, mais je pense plutôt orienter mes articles plus dans un déballage de vie de papa, après tout j’ai un onglet dans mon menu qui n’attends que cela ! ;-D

 

Crédits photos : 

Envoi
User Review
( votes)

À propos de l'auteur

Papa Blogueur

Blog d'un papa de la métropole lilloise.

Voir tous les articles