Dans Luca, nous retrouvons le duo de chocs de la police du 38 Sharko et Lucie dans de nouvelles aventures emplies d’intrigue, de mystères, de suspens et aussi d’horreur.

  • Titre : Luca suivi d’Origines
  • De : Franck Thilliez
  • Lu par : Michel Raimbault, Julie Basecqz
  • Durée : 17 h et 7 min
  • Version intégrale Livre audio
  • Date de publication : 16/05/2019
  • Langue : Français
  • Éditeur : Lizzie

Description
« Existe-t-il encore un jardin secret que nous ne livrions pas aux machines ? » Partout, il y a la terreur. Celle d’une jeune femme dans une chambre d’hôtel sordide, ventre loué à prix d’or pour couple en mal d’enfant, et qui s’évapore comme elle était arrivée. Partout, il y a la terreur. Celle d’un corps mutilé qui gît au fond d’une fosse creusée dans la forêt. Partout, il y a la terreur. Celle d’un homme qui connaît le jour et l’heure de sa mort. Et puis il y a une lettre, comme un manifeste, et qui annonce le pire. S’engage alors, pour l’équipe du commandant Sharko, une sinistre course contre la montre. C’était écrit : l’enfer ne fait que commencer.

Mon avis sur Luca de Franck Thilliez

J’apprécie vraiment les aventures de Sharko, de Julie, sa femme et maintenant de sa nouvelle équipe dont il en a la charge. Depuis leur première rencontre, ce ne fut pas toujours la joie dans ce couple mais aussi dans leur vie de flic.

#spoiler : cette fois-ci, ils s’en sortent assez bien, car le focus est mis en avant sur le reste de l’équipe de Sharko au 38, dont un nouveau couple de flics au destin aussi torturé que celui de leur supérieur.

En toile de fond, une enquête.. Déroutante et palpitante qui, on aurait pu le croire, se terminerait facilement en plein milieu du récit. S’en suit ensuite une escalade de boite à tiroir nous emmenant de plus en plus loin dans l’aintrigue concocté par Frank Thilliez

On pourrait ressentir quelques inspirations à la SAW, cette saga de films gore dont les personnages centraux doivent se mutiler pour survivre, mais ce que j’ai surtout ressenti dans ce livre, c’est une accumulation de données scientifiques et d’alarmes plus qu’urgente sur l’utilisation des données personnelles, de la science, de l’évolution de l’homme grâce à la technologie, de ces mondes (imaginaires ou réels) sombres qui naviguent secrètement.

Je ne pense pas que tout cela soit inventé, il y a toujours une part de vérité dans ce genre de roman. Par contre certains passage sont dignent d’être cité dans Wikipedia. D’autres sont un peu de trop, inutiles même parfois. Certes, Frank a sûrement voulu nous mettre en garde face à une réalité qui nous exploser un jour en pleine poire, mais cela en a gaché un peu ma lecture.
Je ne suis pas contre quelqu’évolutions, mais à ce point, c’est parfois barbant.

Sinon, dans l’ensemble, le suspens est là et l’histoire se lit tout de même avec une légère pointe de déception au final. Une qualité un peu moindre de ces précédents romans à mon sens mais qui se doit d’être lu pour continuer à en apprendre plus sur la vie de ce « charmant » couple de flics !

Question narrateur, je me suis habitué à sa lecture sur les différents romans déjà écouté, mais son interprétation cette fois-ci n’est pas à la hauteur d’un tel roman. Assez monotone et donnant une fausse image de la puissance de Sharko et d’autres personnages du roman.

{Livre reçu en test}

Rendez-vous sur Hellocoton !

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.