Un de nos plus beaux souvenirs de vacances cet été dans le Tarn fut notre balade à Albi ! Arrivé au centre ville vers 11h00, nous avons déjeuner directement dans une excellente pizzeria avec vue directe sur la cathédrale. Forcément, nous n’avons pas loupé l’occasion de la visiter, mais j’y reviendrai plus tard dans un article dédié. Si l’air était frais (voir frisquet) sur la terrasse du restaurant, l’après-midi fut plus qu’ensoleillé. Nos pas nous ont amené aux Jardins du Palais puis le long du Tarn (le fleuve) où nous avons craqué pour une petite excursion en bateau. Cet article fait l’éloge d’un partenariat.

Le Tarn à Albi : au fil d’une rivière majestueuse

Des Gorges du Tarn à Albi, le Tarn prend sa source au Mont Lozère et parcourt de nombreux kilomètres dans des paysages bien différents, ce fleuve poursuit ensuite sa route jusqu’à Montauban où elle se jette dans la Garonne. Ce fut le moment d’en profiter pour faire une petite croisière guidée en gabarre. Mais il est aussi possible de faire une location de bateau sans permis. En effet, dans la petite cahute où nous avons pris nos billets, en fonction de la saison et des disponibilités, il était possible de louer des bâteaux sans permis de différents gabarits. Nous en avons même croisé le long du fleuve.

Promenade en Gabarre le long des berges du Tarn, à Albi

Cette petite croisière se fait en bateau traditionnel à fond plat (Gabarre) avec des départs toutes les heures en moyenne. D’un capacité de 70 à 80 personnes, pouvant même accueillir des personnes à mobilité réduite, ces gabarres voguent sur le Tarn avec un guide à bord. C’est une autre façon de visiter la belle ville d’Albi, tout en profitant de la fraîcheur de l’eau et de l’ombre de la toile tendue sur nos têtes.

Il existe plusieurs durées d’exploration fluviale (de 45 mn à 2h00). L’embarquement se fait sur les berges du Tarn, en contrebas du Palais/Jardin de la Berbie et du Pont-Vieux. Et depuis 2020, il est possible, comme précisé au-dessus, de louer des bateaux vintage de 2 à 4 places ou un pontoon boat (12 places max). Idéal pour une excursion en famille d’une heure à la journée, avec possibilité de prendre un repas à bord.

Arrivés par hasard sur les berges du Tarn, nous avons préféré prendre la Gabarre et profiter d’un guide très sympathique nous exposant l’histoire de la ville et des différents sites présents sur les berges du Tarn. Mais il nous est déjà arrivé de profiter de bateaux à moteur et sans permis durant nos vacances dans les Vosges sur le lac de Gérardmer. C’est une expérience intéressante et inoubliable.

Le saviez-vous ? Le Tarn est enjambé par l’un des plus vieux ponts de France datant du Moyen-Age et encore en service : le Pont Vieux. Datant de 1035, ce pont a favorisé et facilité le transport des marchandises, des personnes et des ressources. Sans compter une source d’enrichissement pour la ville grâce à un péage adroitement mis en place.

Il existe aussi plusieurs témoignages des différentes crues ayant ravagé Albi au cours des siècles passés, surtout au moyen-âge. Il est impensable (ou presque) de nos jours d’imaginer le Tarn monter aussi haut sur les berges qu’à cette époque. D’ailleurs, au XiVème siècle, le Pont Vieux abritait des maisons à colombage de 60 à 80 m2 à cheval sur sa chaussée. Mais l’inoubliable crue de 1766 a tellement endommagé ces maisons qu’elles ont été détruites et jamais reconstruites ensuite.

Mais les berges du Tarn n’habitent pas que des structures datant du Moyen-Âge. Plusieurs moulins industriels, n’ayant rien à voir avec l’idée d’un moulin à eau ou à vent, ont cessé leur activité suite à l’évolution industrielle et la baisse du rendement. Certains sont en revalorisation mais d’autres sont laissés à l’abandon, ce qui est dommage et surtout dangereux.

Et soyez attentifs lors de votre navigation, les berges sur Tarn sont un refuge privilégié pour de nombreuses espèces. Vous croiserez peut-être des hérons, des aigrettes, des castors, et même des sangliers ! La guide nous en a montré, de loin, pour éviter de leur faire peur.

Mais les berges du Tarn offrent aussi la possibilité de très belles promenades à pied ou en vélo. Notamment en contrebas du palais de la Berbie, où elles ont été très bien aménagées pour ses visiteurs. On peut même y faire du sport, si cela vous dit, de pique-niquer, de se dorer la pilule au soleil, de profiter d’une halte pour prendre un verre dans une buvette fort sympathique un peu plus haut après le guichet de location de bateaux, etc.

Partagez cet article sur :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.