logo weight watchers

Il y a 2 ans, Madame Maman et moi avions quelques kilos à perdre. Un abonnement à Weight Watchers via Vente Privée plus tard, et surtout beaucoup d’efforts, nos silhouettes se sont transformées comme nous le rêvions ou presque. Un an plus tard, WW passe à une nouvelle version pour ses Smarts Points et surtout son esprit Feel Good®. On est bien dans son corps, on est bien dans on esprit, on se bouge et on fait sur sport en plus du rééquilibrage alimentaire.

Sauf que ça casse tout nos habitudes et la nouvelle application nous donnait un coup 5 sp pour un plat et 3 lignes plus bas 10 ou 12 sp pour le même. Des débuts assez durs donc pour compter ses points… Dans le même temps, ma grand-mère a des gros soucis de santé à l’autre bout de la France. Je vous en avez déjà touché un mot dans plusieurs de mes articles. Entre ceci et d’autres soucis personnels, Weight Watchers et donc passé à la trappe. Sauf que petit à petit les mauvaises habitudes alimentaires sont revenues. Des parts plus grandes, plus de gras, plus de gâteaux, plus de ceci ou cela, etc.

Pourtant cela n’était pas excessif, mais suffisant pour reprendre certains kilos. 2017 étant une nouvelle année, hop, hop, hop, on repart de zéro avec un nouvel abonnement tout beau tout neuf, et certaines craintes à la clé. Feel Good® ce n’est pas simplement faire attention à ce qu’on mange, c’est aussi du sport, un état d’esprit positif, zen, etc.

Ah oui, le sport, hein, faut en faire ? Quand ? Comment ? De quelle manière ?
Bref, allons-y et pensons aux conséquences plus tard, hein, sinon jamais on s’y mettrait.

Weight Watchers Feel Good® : bilan + 15 jours

Menus à 30 Smarts Points par jour (+ 25 sp de réserve hebdo) madame maman retente donc l’aventure.
Moi je suis le mieux possible en mangeant un peu plus. La première fois en 2015, j’ai fait l’erreur de suivre le même programme à l’identique, sauf que je suis un homme et que mes besoins son différents. J’avais bien maigrir, trop pour mon entourage, depuis j’ai repris la moitié des kilos perdu, donc en avant l’aventure.

Madame Maman a bien du courage, et même en cas de grosses faims, elle ne mange pas n’importe quoi, et en plus, elle fait du sport ! Si, si, à la maison. Entre Wii U, stepper, poids, et élastique à tirer de chez Déchatlon, sans oublier le bon tapis pour les abdos et les pompes. Et moi ? Euh comment dire, je zappe pour le moment. Je sais, ce n’est pas bien… Mais ce n’est que le début, faut que je me bouge le c…  Donc, en 15 jours, Madame Maman a perdu 2,2 kg ! Elle le sent sur son corps, et forcément ses efforts se paient ;-)

Tous les jours ne sont pas roses, entre menus light, démotivation, fatigue et fin de semaine avant les courses et donc fruits et légumes frais pour les en cas, ce n’est pas toujours facile. Surtout en regardant les autres manger comme avant (les enfants, la famille, les autres lorsqu’on sort, …).

1001 gros bisous donc pour ma petite femme plein de conviction et qui se donne les moyens de vouloir changer.

Retour des menus de la semaine Weight Watchers

Nous n’avons jamais abandonné nos menus hebdomadaires, même si je ne les publies plus ici par manque de temps. Mais forcément, qui dit WW, dit alimentation différente et courses de la semaine adaptées, of course !

C’est plus long à gérer, beaucoup plus long. Le temps de reprendre ses marques, de compter les smart points pour chaque repas, chaque produits, entrer les données dans l’application, histoire de ne pas se planter, etc.

A savoir, en fonction des marques, des produits classiques, allégés, bio, bien-être, des produits au chocolat au lait ou noir, les points  peuvent varier sensiblement voire doubler. Si, si, c’est hallucinant.

J’ai ainsi appris que le jambon de volaille coûte moins chez en SP que je jambon de porc, que le lait écrémé est aussi moins cher que le demi-écrémé, que la gaufre de riz soufflé au chocolat ne coûte que 2 smart points, et les yaourts 150gr Taillefine+ (ou encore nommés Taillefine plus) ne valent aussi que 2sp !

Bref, il faut réapprendre à manger, à préparer les plats sans graisse, sans crème, d’arranger les fruits et légumes avec des épices, des herbes, des condiments qui ne coûtent rien. Apprendre ou ré-apprendre à cuisiner de manière plus saine.

Et les enfants dans tout cela? On ne les mets pas au même régime alimentaire. D’ailleurs ce n’est pas du tout conseillé pour eux. Et j’avoue que parfois ce qu’on leur propose est bien plus alléchant que ce que nous avons dans nos assiettes. Mais le prix à payer est là pour se sentir mieux dans sa peau.

Et ensuite ? Et bien, réfection de la garde robe si besoin, surtout pour Madame Maman et moi… hum, faire du sport ! Mais comme je bricole plus qu’avant, ça le vaut, hein ? Si, si, c’est marqué dans l’application, ménage et bricolage intensif valent leur pesant de sport. ;-D

Rendez-vous sur Hellocoton !

Leave a Reply