5 critiques à accepter pour mieux bloguer

Aujourd’hui j’accueille un blogueur avec qui je papote pas mal ces derniers temps, Fabrice du blog . Il nous parle des erreurs des jeunes blogueurs, mais ces conseils sont applicables à tous car il est bon de se les remettre en mémoire de temps à autre.

Si vous venez de lancer votre blog et que vous débutez dans ce domaine, vous risquez de faire des erreurs. Vous pouvez être rassuré, vos confrères dont moi-même en ont fait également lorsqu’ils ont démarré leur activité. Si vous n’avez pas encore eu de retour sur votre blog, voici cinq critiques qui pourraient vous être faites. A vous de voir si elles vous concernent ou non.

Ne pas avoir une ligne éditoriale clairement définie

Vous venez de créer votre premier blog. Vous avez un nouveau moyen de communication formidable. Des visiteurs peuvent vous lire partout dans le monde. Le plus simple pour vous est d’écrire des articles sur des sujets qui vous intéressent.

Vous êtes probablement une personne curieuse et enthousiaste à l’idée de découvrir tout ce qui tourne autour d’internet : les blogs, les réseaux sociaux etc… Multiplier les sujets dans un blog n’est pas une bonne stratégie. Si je devais créer un nouveau site aujourd’hui, je chercherais des mots-clés intéressants pour trouver un nom de domaine judicieux, et je me concentrerais sur les sujets en relation avec ces mots-clés. Si vous êtes momentanément inspirés par d’autres domaines de compétences, il est toujours possible d’ouvrir un nouveau site spécifique ou de faire des articles invités sur d’autres blogs.

Ne pas prendre le temps de construire sa notoriété

Votre blog est lancé. Tous les jours, vous consultez vos statistiques de visites avec l’outil Google Analytics. Dès que vos articles sont publiés, vous les diffusez en masse sur les réseaux sociaux Twitter et Facebook. Vous espérez que vos confrères trouvent vos articles géniaux et en parlent sur leurs avec des liens vers le votre.

A moins d’être une personne influente sur internet ou célèbre, vous aurez certainement très peu de trafic dans les premiers mois. Personne ne vous connaît. Dans un premier temps, vous ne pouvez compter que sur l’originalité de vos articles et de vos idées pour vous faire connaître. Ensuite, vous pouvez entrer en contact avec d’autres blogueurs pour créer des partenariats : échanges de liens, interviews, articles invités etc… Vous ne pouvez pas espérer un retour positif si vous ne prenez pas le temps de construire un réseau par des intervention sur des forums, des commentaires sur d’autres blogs qui vous intéressent.

Mettre en place une monétisation trop rapide

En créant un blog, vous savez probablement qu’il est possible de gagner de l’argent. En plus, vous avez payé votre  hébergement pour avoir un nom de domaine qui vous appartient. Il vous faut donc rentabiliser votre achat le plus rapidement possible.

Il est facile de s’inscrire aux régies publicitaires qui permettent d’insérer des liens ou des bannières publicitaires sur votre site. Encore faut-il que les visiteurs cliquent sur ces liens et achètent les produits associés. Il est inutile d’espérer avoir de bons résultats sans un certain trafic et une relation de confiance avec vos visiteurs. A force de voir que les revenus étaient décevants, j’ai pris la décision de ne pas installer des bannières Google Adsense sur mon blog.

Promouvoir des produits sans les connaître

Vous avez probablement appris que la publicité sur un site n’est pas très rentable. Il faut avoir un fort trafic pour espérer avoir de nombreux clics. Vous savez que l’affiliation peut être plus efficace. Il vous suffit de parler honnêtement de produits que vous avez testé et que vous appréciez, et si vous donnez envie aux visiteur de se le procurer avec le lien que vous insérez dans votre article, vous toucherez une commission.

Ce schéma est simple à comprendre et à mettre en application. Pourtant, cela demande un travail important pour espérer convaincre vos visiteurs de tester les produits que vous recommandez. Dans un des bonus d’un cours que j’étudie actuellement, un expert en copywriting affirme ne pas promouvoir un livre avant d’avoir de
150 à 600 promesses liées à ce qu’il veut vendre. Lire un livre et en dire quelques phrases dans un article ne sera certainement pas suffisant pour trouver les bons mots qui incitent à l’action d’achat, sans un important travail d’analyse du produit et des tests de votre discours.

Rester patient et persévérer

Créer un blog et obtenir ce que l’on souhaite (de la notoriété, des revenus complémentaires) n’est pas simple.
En tous cas, les résultats ne sont pas rapides. Beaucoup de blogs sont crées dans l’espoir d’un succès immédiat et ne sont plus alimentés au bout de quelques semaines. Même si la motivation n’est pas constante, cela serait dommage de ne pas persévérer dans votre entreprise.

Personnellement, je considère un blog comme un investissement à long terme pour développer des capacités d’écriture, acquérir de nouvelles compétences (marketing, communication etc..), établir une liste de contacts, et renforcer un état d’esprit orienté vers entrepreneuriat. Si en plus les résultats suivent, c’est très satisfaisant, mais je ne suis pas pressé.

Crédit photo :

Rendez-vous sur Hellocoton !

Leave a Reply

10 comments

  1. Fabrice

    Merci pour cette publication,
    et pour ton exemple à suivre en termes d’efficacité et d’initiatives.
    En espérant que ces conseils soient utiles à ta communauté.

  2. Pour ce qui est de la monétisation, j’ai arrêter de monétiser mes blogs le temps de faire accroitre le nombre de visiteurs. Entre autre, le point des pubs AdSense sans bannières est plutôt bien réfléchi entre les phrases d’un article.

  3. Article très interessant, ces 5 étapes sont important si l’on veut du résultat.
    Merci pour l’info

  4. Très intéressant, merci pour les infos.
    Conseils que j’ai moi même suivi pour mon blog, avec un bon résultat (pour moi en tout cas)
    a+

  5. la belette

    Merci pour ces précieux conseils. C’est très appréciable cet état d’esprit orienté vers les autres.
    J’ai créé mon blog il y a dix jours, je suis ultra novice. J’ai eu environ 600 visiteurs uniques depuis le début, j’aimerais accroître le chiffre et je vais essayer de suivre quelques uns de vos conseils.
    Merci beaucoup. N’hésitez pas à venir faire un tour sur mon blog, un peu… décalé… (www.mesimpostures.com)

  6. Très bon article, Papa Blogueur. Quelques points à souligner:

    – Pour la ligne éditoriale, par exemple sur mon blog, pense tu que je devrais supprimer la partie voyage (je m’éloigne du sujet principal) ou tu trouve que cela donne une touche personnelle, humaine à mon blog? Sinon d’accord sur ce point, c’est d’ailleurs pour ca que j’ai plusieurs sites quand avant je n’en avais qu’un: un site par thématique.

    Pour le second point, qu’entend tu par promesse?

    Pour le troisième point, tout a fait d’accord. Bien que j’utilise les méthodes de webmarketing comme il faut et bosse beaucoup sur mon blog, pour le moment, j’ai touché 5 euros et investi 200 euros, sans compter les nombreuses heures passées. Mais je suis patient car je sais qu’à l’avenir, mon blog a un beau potentiel. Je suis ravi que tu pense la même chose :-)

  7. @Martin, pour le second point demande à Fabrice, c’est lui l’auteur de l’article. :-D
    Pour ta rubrique « voyage », il suffit de regarder à long terme combien tu as d’article dedans en fonction de tes autres rubriques. Tu sauras alors si cette rubrique est bien utile à CE blog.

  8. Fabrice

    @Martin : pour le terme « promesse », tu parles du 4° point ?
    (je ne le retrouve pas dans le 2° point)

    Si c’est le cas, une promesse c’est une phrase qui donne une indication sur une idée, sans divulguer l’essentiel. Par exemple :
    « Comment gagner sa vie en 3 mois sans travailler »
    « Les 5 erreurs à éviter pour …  »
    « Le meilleur conseil pour prendre du muscle sans efforts »
    etc…

    Si tu regardes bien certains blogs, tu retrouveras des tournures de phrases qui ont pour but de te faire passer à l’action (clic, achat etc…)

    Si tu veux faire pareil, tu peut t’entraîner en prenant un texte ou un livre et en rédigeant des promesses de ce qu’il peut apprendre au lecteur pour lui donner envie de le découvrir.

  9. Oui au temps pour moi, Fabrice.

    OK je comprends l’idée, mais comment avoir de
    150 à 600 promesses liées à ce qu’il veut vendre?

    Ca fait pas un peu beaucoup?

  10. très bons conseils! Merci à vous deux Papablogueur et Fabrice pour cet article.
    En espérant un résultat immédiat avec les pubs, et en réalité ça ne rapporte pas puis on perd la motivation de continuer à écrire. Mais j’ai compris donc qu’il faut patienter.