J’ai testé Snowrunner avant sa sortie et depuis je suis accro (retrouvez mon article de présentation ici). J’y joue régulièrement mais pas assez longtemps à mon goût #sigh ! Il y a tellement de choses à faire dans une journée. O_o

Je ne compte pas le nombre de fois où j’ai été embourbé, noyé, fini sur le côté ou sur le dos, trop endommagé pour continuer ou en panne d’essence bref, ce jeu n’est pas de tout repos ! Snowrunner demande de la patience et une certaine maîtrise des fonctions. Si au début on y va comme un bourrin, forcément…

Stockage et déplacement de véhicule de carte en carte

Au début, je suis resté longtemps bloqué sur plusieurs missions par manque d’équipements sur les véhicules disponibles de la map.

Sauf qu’il existe une option de « stockage » de camion ! Elle se trouve dans le garage, dans le menu de la gestion de chaque véhicule. En bas vous pouvez vendre, stocker ou déployer le véhicule sélectionné. Attention de ne pas le vendre par erreur par contre, cela serait dommage.

Stocker un camion permet de l’utiliser dans n’importe quel autre garage d’une autre carte mais aussi d’une autre région. Donc un 4×4 militaire tout terrain spécial neige sera tout aussi performant dans les terrains pluvieux que montagneux ! Idem pour votre super camion préféré que vous allez customiser au fur et à mesure des missions.

Exploration

J’aurai pu en parler en premier, mais sans l’option de stockage, cela limite parfois les possibilités. Quelque soit la carte, je vous suggère grandement de partir en exploration avec un véhicule tout terrain.

Enfoncez-vous dans les montagnes, les petits chemins souvent impraticables avec de gros bahuts. Acceptez les missions/contrats au passage, vous pourrez y revenir plus tard et/ou cherchez les améliorations cachées, les véhicules abandonnés… Et surtout, découvrez les tours d’observation.

Un terrain découvert permettra de connaître toutes les routes praticables afin de pouvoir honnorer les contrats. Parfois il vous faudra réparer des ponts ou dégager des éboulements pour les utiliser.

Les tours d’observation

Une fois découverte, ces tours vous montrent une grande partie de la carte, mais aussi les missions et autres options sus-cités de cette portion de terrain. Cela facilite grandement le jeu, mais elles ne sont pas toujours facile d’accès. D’où l’intérêt d’avoir un petit véhicule tout terrain sous la main…

Amélioration, vente et achat de véhicules

Lorsque j’ai commencé le jeu, je me suis dit « non il ne faut pas vendre, ce camion pourrait me servir un jour ou l’autre ! ». Si c’est vrai au tout début du jeu, par la suite cette affirmation est fausse. Plus vous ferez de contrats, plus vous gagnerez de l’argent et celui-ci servira à améliorer les véhicules mais aussi d’en acheter d’autres. En effet, pour certains contrats ou cartes, les véhicules « basiques » ne suffirons pas !

Sans un camion tout terrain à roues motrices, impossible de passer les zones enneigées, les bourbiers ou certains terrains rocailleux.

J’ai donc vendu un camion pour 135 000 dollars et j’en ai racheté un autre (tout terrain) à 125 000 dollars (environ, c’est de mémoire) ! Attention toutefois à bien étudier les différentes caractéristiques : moteurs, tractions, roues motrices, tout terrain ou neige, consommation en carburant du camion souhaités… Certains ont de la gueule mais sont moins intéressants que d’autres, alors on priorise quoi ? Le design ou les fonctionnalités ?

Outre l’achat ou la vente, l’amélioration des camions est vraiment intéressantes. Si les skins de peinture sont gratuites, le reste est à payer. Certains options sont en ventes quelque soit le camion, par contre d’autres dépendent des améliorations trouvées sur les maps. D’où l’intérêt d’explorer les cartes. Acheter une réserve d’essence, une roue de secours, adapter un des camions avec un treuil ou avec un réservoir d’essence peut-être utile.

Comment récupérer un camion endommagés dans la nature ?

Grâce aux explorations, j’ai récupéré plusieurs camions. Une fois repérés, il suffit de les ramener au garage pour les réparer automatiquement. Ensuite on peu les vendre ou les utiliser.

Inutile de les tracter jusqu’au garage. Ouvrez la fenêtre des missions, dans le premier onglet en haut à gauche, vous visualiserez les remorques et vos camions présents sur la carte, dont les véhicules abandonnées que vous avez pu repérer avec un autre camion précédemment. Cliquez dessus et sélectionnez-le en tant que véhicule « jouable ».

La camion endommagé ne pourra pas rouler forcément. Cliquez sur « V » et sélectionnez l’option « retour au garage ». Le camion se retrouve automatiquement dans votre réserve, tous dégâts réparés et le plein effectué !

Essence, treuil et transmission

Si sur l’autoroute ça roule assez bien, hormis les rochers qui peuvent traîner ou le gel en Alaska, comme précisé plus haut, il vous faudra un ou plusieurs véhicules permettant d’utiliser les roues motrices.

La transmission intégrale est un des éléments clés de Snowrunner, tout comme le treuil d’ailleurs. Sans eux impossible de terminer certaines missions. Vendus « de base » sur certains véhicules, impossible de les acheter sur d’autres camions sans trouver ces « options » dans les cartes. Sinon, pas le choix, il faudra débourser pour acheter le camion idéal sinon.

Soyez patient ! Inutile de rouler plein gaz, vous finirez souvent dans le fossé. Et les roues motrices siphonne le carburant plus rapidement que la conduite classique. Il faut donc marier les différents styles de conduite, s’exercer hors mission et trouver le bon rythme à chaque terrain.

Prévoyez votre parcours de mission sur la carte avant de partir. Repérer les stations d’essence, les remorques citernes ou achetez un réservoir supplémentaires. A défaut, si vous êtes en panne d’essence, ne revenez surtout pas au garage ! Sélectionnez un véhicule dans votre garage, retrouvez celui laissé en plan, et partagez le carburant. Placez-vous côte à côte, ouvrez le menu d’options de véhicule, et échangez l’essence.

Pour terminer, utilisez le treuil lorsque c’est impossible autrement. Dans les bourbiers roulez toujours à côté des arbres. Si vous roulez hors de portée d’une attache de treuil, vous resterez coincé. Vous pouvez aussi jouer avec les vitesses ou utiliser le blocage de différentiel, à faible allure, vous accrocherez plus le terrain pour repartir doucement. Il y a plusieurs options de treuil. Achetez rapidement un treuil plus long et plus puissant sur votre camion de référence, c’est un conseil d’ami !

Dernier conseil avant de partir. Certains missions (ou l’accès aux tunnels) ne se débloqueront qu’à partir d’un certain seul de jeu (rang de conducteur). Soyez donc patient, faites les missions de votre niveau avant de passer aux autres. Si vous êtes coincés, laissez de côté et revenez-y plus tard.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.