Bébé se réveille la nuit, bébé pleure, comment gérer ?

bébé pleure la nuit

bébé pleure la nuit

De la naissance jusqu’à un certain âge, bébé pleure la nuit, c’est un fait, c’est comme cela. Problème d’hygiène, passage d’un cycle de sommeil à un autre, faim, soif, mal de dents, maladies, peurs et diverses angoisses sont les symptômes les plus fréquents des troubles du sommeil chez bébé.

Côté parents, la fatigue et le stress sont de mauvais, très mauvais compagnons de route dans ces moments là. Surtout si les réveils sont récurrents et fréquents.

Melle petite, du haut de ses 15 mois, pleure encore la nuit, surtout lors du perçage des dents ou en cas de maladie… voire dernièrement une certaine angoisse de la séparation et la peur du noir qui débute, c’est l’âge (soupir), on est déjà passé par là avec Mr Grand et Mr Moyen.

>> Bébé pleure la nuit, papa et maman gèrent ensemble… ou pas ?

Le point principal pour moi en tant que père, et c’est comme cela chez nous de manière spontanée, c’est le partage des réveils, surtout dans les premiers mois de la vie de Bébé. Même si madame allaite, et donc s’occupe du nourrisson à chaque réveil, rien ne vous empêche, messieurs, de changer bébé le temps que maman sorte de son coma (elle aussi fatigue, vous n’êtes pas le seul) et se prépare à accueillir bébé. C’est encore plus facile si c’est un biberon, alternez une nuit sur 2 ou un réveil sur 2. D’autant plus que la journée, pendant que vous êtes au boulot, c’est la maman qui se tape tout le travail… Un peu de repos et d’attention vous vaudra un éternel sourire (si ce n’est plus lol), enfin c’est un autre sujet ça, j’y reviendrai une autre fois.

Les mois passent, bébé grandit et on se demande si ses cris et pleurs la nuit sont du lard ou du cochon. Et le scaro-saint « caprice » arrive sur les langues les plus pendues (et les plus fatiguées) ! A savoir que bébé ne fait pas de caprice avant ses 1 an… 

J’ai déjà noté les problèmes troublant le sommeil de bébé, à vous de les lister afin de savoir si vous devez vous déplacer ou non… Ensuite, voir ci-dessous.

>> Bébé pleure la nuit, faut-il laisser hurler ou s’en occuper ? Un exemple de solution, la règle du 5-10-15 !

Grand dilemme, surtout si personne n’a le courage de se lever. Combien de fois je me retrouve debout en me demandant où se trouve la porte, les yeux et l’esprit englués de fatigue. Non, c’est pas madame qui fait sa feignante, au contraire, mais j’ai un sommeil léger, je réagis assez rapidement donc autant la laisser dormir et monter voir la petite. De toutes manières elle est autant réveillée que moi, le babyphone ça raisonne !

> Faut-il aller voir bébé systématiquement lorsqu’il pleure ?

Non, la première chose que nous faisons… attendre.

60% du temps, Melle petite cesse ses pleurs seule, retrouve son doudou ou sa tutute, passe dans une autre phase de sommeil et hop, fini les cris. On écoute pour être sur et on termine notre soirée ou notre nuit tranquille… dans la théorie, parfois on est tellement sur le qui-vive que le sommeil tarde à venir, sigh !

Sinon, ah le sinon ! Sinon quoi ? Cela dépend, si comme en ce moment, on connait le soucis des dents, vaut mieux monter, faire un câlin, s’occuper de bébé, donner du Dolipranne, Dolodent ou Camilia, bref, trouver le problème et le gérer. D’ailleurs, généralement, je pose ma main sur son torse, elle est rassurée sent notre présence et se rendort…

> Bébé hurle à la mort et rien ne le calme, la règle du 5-10-15

La règle du 5-10-15 ou 5-10-10 selon les sources, est à appliquer si on est sur que bébé n’a pas de problèmes après un chek-list poussé. Rassurez-vous avec votre médecin traitant le lendemain au pire.

C’est très dur au début mais cela fonctionne souvent. Pourquoi dur ? Il faut rassurer bébé, dans le noir en posant la main sur son coeur, ou au pire un câlin à bras, puis le recoucher. Il y a de grandes chances pour que les cris reviennent… il faut laisser pleurer bébé !

Toujours dans le calme apparent, tout au moins, car les cris de bébé cela stressssss ! Au bout de 5mn, rebelotte, visite de bébé pour le rassurer « papa et maman sont là ! », évitez de le prendre à bras.
Au bout de 10mn tout pareil et idem et enfin 15 mn.
A ce moment là, bébé se calme. Mais ce n’est pas systématique (sigh !). Nous avons tenté et cela à marché au bout d’une nuit. Parfois il faut jusqu’à 3 nuits, bon courage ;-D

Crédit photo : http://www.sxc.hu

Rendez-vous sur Hellocoton !

Leave a Reply

20 comments

  1. Ici, jamais laissé pleurer seul, c’était hors de question.

    Le 5-10-15 c’est pas avant 1 an…

    -1
    • Oui c’est vrai, j’aurais du sécifier l’âge, heureusement que tu es là ;-D

      Nous l’avons tenté qu’une fois, car une semaine de nuit hâchée par les cris et le cododo qui ne fonctionnait pas + les 2 autres qui étaient réveillés par les cris, nous n’avions plus de solutions… Après avoir acheté un livre sur le sommeil des bébés et tester des solutions plus « softs », nous sommes passé au 5/10/15… cela à fonctionné UNE fois et depuis, nous n’avons jamais plus eu de soucis.

      Elle pleure encore la nuit, surtout en période de dent ou malade, mais c’est nettement plus gérable qu’à ce moment là.

  2. Ici, ma puce pleure toujours vers 4 ou 5h…on a l’impression d’avoir essayé tout ce qui est conseillé mais rien n’y fait ! Patience, patience quoi !

  3. Une lectrice de l'ombre

    Ayant eu un petit garçon qui se réveillait toutes les 2h30 (et je dis bien TOUTES), nuit après nuit, mois après mois, pendant 18 (longs) mois, en épuisement total (aucune participation du père) j’ai fini par consulter une pédiatre spécialisée dans les troubles du sommeil chez l’enfant. Contrôle fait: mon petit bonhomme va bien et veut juste les bras de maman la nuit… Alors, elle m’a recommandé la méthode du 5-10-15. Les trois ou quatre premières nuits HORRIBLES avec un enfant qui n’a cessé d’hurler, non satisfait de ne pas être pris dans les bras, et puis, progressivement, les hurlements se sont espacés et au bout de 15 jours, il a fait sa première nuit! Grand soulagement… Encore aujourd’hui, à 4 ans, le moment du coucher reste un problème et les allers et retours (chambre/salon) durent au moins une bonne heure…

    • aie, le papa qui aide pas, dur ! As-tu tenté de discuter avec lui de ta fatigue ?
      Et oui le 5/10/15 est dur à tenir, mais dans certains cas cela fonctionne, surtout lorsqu’on gère seule

  4. Moi j’ai de la « chance », Daniel pleure la nuit mais juste pour le biberon (il a 2 mois). Il mange, fait son rot et en général se rendort vite. Le tout prend 30mn.

    J’ai quand même hâte qu’il fasse ses nuits car comme papa bosse (et moi encore en congé) c’est moi qui me lève du dimanche au jeudi et papa les deux nuits du WE.

    • ‘jour Kategrisss, ça fait un moment que je ne t’ai pas vu ici ;-D
      Et oui les nuits c’est un sujet sensible, surtout lorsqu’ils sont petits

  5. rhhh bébé ma puce ne trouvait pas sa tétine la nuit quand elle se réveillait. et pourtant elle en avais 3 ou 4 dans son lit, toutes des lumineuses pour les voir dans le noir! ba nan il fallait qu’on se lève à chaque fois!une fois la tétine dans le bec elle se rendormait direct mais alors nous c’était autre chose!!!

    cette phase est passé mais on a eu les « j’ai peur du noir » et les cauchemars. la on est dans je sais pas trop quoi « cauchemars » ou « revit sa journée », elle ne se réveille pas particulièrement mais hurle pendant son sommeil, et ca quasi toutes les nuits, et j’avoue que la on ne sait plus trop quoi faire!

  6. Julien

    Je me rappelle de très longues nuits où ma petite fille se réveillait régulièrement et parfois pendant plusieurs dizaines de minutes. On étaient très frais le lendemain matin 🙁

  7. Coucou.

    Oui pas facile les longues nuits sans sommeil. Je connais des parents qui ont conduit leur enfant chez l’ostéopathe.
    Moi mes enfants se réveillaient par les cauchemars étant plus grand et oui il n’y a pas que les bébés. Ils revivaient leur journée, ce qui n’est pas néfaste, juste qu’il fallait les consoler, les rassurer. Je ne connais pas le 5-10-15. Merci pour cela

    • il y a moult méthodes pour tenter d’offrir un bon sommeil aux bébés et enfants, toutes ne fonctionnent pas forcément, il faut savoir adapter et s’adapter

  8. Ici, on a fait appel au 5-10-10 avant que Mychoup’ n’ait un an sur les conseils d’amis, de médecins et de plusieurs pédiatres. Et ça a fonctionné merveilleusement. Depuis, on ne rencontre quasi plus de problèmes avec le sommeil de bébé !

  9. Ici c’est l’horreur ! Elle a toujours très bien dormi mais là depuis 1 mois et demi, elle se réveille 1 à 3 fois par nuit (genre 1h – 3h – 5h). Elle a 20 mois. Je suis au bout du rouleau (j’adore dormir et doit dormir mes 8h pour ne pas ressembler à la vilaine sorcière de l’est). Il faut rester à côté du lit 10-15 min pour qu’elle se rendorme, si 15 min ne suffisent pas ou au bout de 3 levés je suis KO et la prend dans notre lit… Je ne sais pas ce que c’est. Ce n’est pas la peur du noir (elle refuse la veilleuse), peut-être cette vilaine molaire (mais les médicaments n’y font rien), ou des cauchemars… mais surtout là JE N’EN PEUX PLUS !

    • tu as tenté le 5/10/15 ?
      pas facile on a connu aussi, et ton homme, se lève pas ? O_o

  10. Bonjour,

    Mais que se passe-t-il à 20 mois ?

    A l’époque (l’année passée en fait), nous sommes aussi passé par cette difficile période et franchement, nous avons tout essayé.
    5-10-15, Panthley, les bercements sans fin, l’accueil dans le lit parental, la méthode australienne, …
    Rien que d’y penser, j’en suis essouflé.

    Mais finalement, tout rentre dans l’ordre un beau jour. Pourquoi ? Comment ? Dunno (comme dise les anglais…).

    Quoi qu’il en soit, un compte rendu sur mon site relate cette période. Peut-être pourra-t-il servir ?

    http://www.tranquille.ch/divers/bebe-de-20-mois-ne-fait-plus-ses-nuits

    MrTranquille

  11. Pingback: Bébé se réveille la nuit, ...