Pourquoi payer un composteur neuf alors que vous pouvez en fabriquer un vous-même avec presque rien ? Un peu de bois ou quelques palettes et le tour est joué (ou presque).

Rappelez-vous, dès janvier 2023, le compostage sera obligatoire pour valoriser les déchets biodégradables. Mais aussi réduire tous les coûts liés au traitement des déchets organiques dans les décharges et déchèteries.

Alors n’attendez pas, prenez les devant et fabriquer vous-même votre bac à compost en bois recyclé.

Fabriquer son composteur en bois, comment faire ?

Agir en faveur de la planète et se mobiliser pour l’environnement c’est facile avec le compostage.

Le composteur de déchets en extérieur permet de stocker beaucoup de résidus biodégradables.

Si l’achat d’un bac à compost en plastique est tentant, fabriquer soi-même son composteur en bois n’est pas si dure que cela.

Il ne faut pas être menuisier, juste réfléchir à ses besoins, lister les matériaux et regarder quelques tutos « réalisation d’un composteur en bois », comme ici. Bon courage. 😀

Vous aimerez peut-être « A QUOI SERT UN COMPOSTEUR ? » Un article à lire ici.

Quelle taille pour un composteur pas cher ?

Tout dépend du volume de votre jardin. Le composteur en bois se décline en différentes tailles sur le marché.

Exemples (liens partenaires) :

Si vous le fabriquez vous-même par contre, vous ne rencontrerez aucun soucis de taille ou de volume, puisqu’il sera fait maison selon vos besoins.

Comment fabriquer un composteur en bois en 7 étapes ?

Pourquoi fabriquer un composteur de jardin
Crédit image : PxHere

1/ Pourquoi fabriquer un composteur de jardin ? Quels sont les avantages d’un composteur en bois ?

Le plastique c’est pas terrible, vous en conviendrez. S’il est hermétique est plus durable dans le temps, le composteur en plastique est massif, moche et pas forcément pratique pour mélanger les déchets oragniques.

En comparaison, un composteur en bois est plus naturel et se fond beaucoup mieux dans la végétation de votre jardin. De plus, c’est nettement plus économique à fabriquer. Il est écologique, résistant et vous pouvez les fabriquer à la taille qui vous convient.

Pour terminer, le composteur en bois facilite la circulation de l’air. C’est idéal pour optimiser votre compost et l’intégration naturelle des macro-organismes.

2/ Où installer son composteur en extérieur ?

De préférence dans un endoit à la fois ombragé et ensolleilé. Si possible, votre bac à compost en bois doit être à l’abri des intempéries, et surtout facile d’accès.

3/ Quel bois choisir ?

Le plus important c’est de récupérer ou acheter le bois. Et celui-ci ne doit pas être traité avec des pesticides ou autres vernis de préférence.

Le plus simple est d’utiliser des palettes de récupération. Mais sans traitement c’est encore mieux pour le côté bio du compost.

En outre son rendu naturel, le bois possède une bonne isolation thermique, c’est idéal pour le compostage ! Le seul bémol par contre, c’est qu’il se dégrade plus vite que le plastique.

4/ Volume et emplacement

La taille idéale serait de 1 mètre de haut, 1 mètre largeur et 1 mètre de longueur, un cube en somme. Mais vous pouvez le réduire si vous n’avez pas le choix. C’est tout l’intérêt du fait main, c’est du sur-mesure !

En fait, tout dépend de vos besoins et de la place disponible pour le stocker. A l’inverse, si vous avez un grand domaine, rien ne vous empêche de multiplier les bacs à compost et leur taille.

Outre la place, vous devez aussi penser au volume de déchêts organiques produit par votre foyer régulièrement : déchets de cuisine ET déchets du jardin !

Dernier point, il serait préférable d’en fabriquer au moins deux, voire trois. Pourquoi ? Afin de pouvoir alterner d’un bac à compost à l’autre lorsque le premier est plein, etc. C’est le principe du bac à silo (ou à compartiment) à mur commun.

Quels sont les déchets que l'on peut mettre au compost ?
Crédit image : pixnio.com

5/ Le bac à compost en palette, comment faire ? Tutoriel facile

Certains bricole leur bac à compost en se basant sur ceux du marché. Quelques photos en magasin, si vous en avez le droit, ou trouvées sur Internet feront un très bon plan pour débuter.

Attention, évitez les modèles sans couvercles. Même artisanal à poser dessus, celui-ci protègera le compost de la pluie et du soleil. Il en faut, certes, mais pas de trop.

Le matériel :

  • 4 faces ajourées en bois (la palette est idéale pour cela) + le couvercle + le sol, des grosses charnières, des visses/clous et des équerres en bois.
  • Le sol en bois peut-être surélevé, ceci afin de favoriser l’aération du compost tout en permettant le passage des micros et macros organisme nécessaires au compostage. A défaut, le bac à compost peut-être posé sur la terre directement.
  • Le bas de la façade pourra être découpée en forme de trappe pour récupérer le compost en bas du bac, ce n’est pas une oglibation.

Les outils :

  • Une scie, un marteau (pour les clous) ou un tournevis (pour les visses), une perceuse au besoin…
  • Si la taille de la palette vous suffit, vous n’aurez pas besoin de découpe. Placez-les debout, fixez les équerres en bois et le tour est joué. A défaut, vous pouvez utilisez su gros fil de fer pour faire tenir les palettes ensemble. Assurez-vous que les « bouts pointus »
  • Pour le toit, il faut doubler les planches ou ajouter une plaque, voire fixer une toile plastique pour le rendre étanche.
  • Fichez ensuite les charnières pour pouvoir l’ouvrir et le fermer.

Attention, à moins d’être soucieux, ce n’est pas du grand art. Après tout, c’est un composteur, donc il sera sale et dégoutant à terme. ;-D

Qu'est-ce que c'est le compostage ?

6/ Bien gérer son bac à compost

Alternez les couches sèches et humides. Mélangez régulièrement le compost pour l’aérer.

Avoir plusieurs bacs permet de jouer sur le veillissement du compost. Forcément, le bac le plus vieux sera le plus réduit suite à la décomposition des détritus bio-dégradables.

Vérifiez régulièrement l’état de votre compost. Il ne doit être ni trop humide (il sentira le pourri alors), ni trop sec (ajoutez un peu d’eau).

Bien entendu, suivez bien la liste des déchets biodégradables à composter, sinon votre travail ne servira à rien !

Vous aimerez peut-être « QUELS DECHETS BIODEGRADABLES POUR MON COMPOST ? » Un article à lire ici.

7/ Comment fabriquer un composteur facilement en vidéo ?

Pour en savoir plus, je vous ai sélectionné deux vidéos turorielles pour apprendre à fabriquer soi-même, et facilement, un composteur extérieur en bois de récup.

  • Comment fabriquer un composteur à partir de palette de récupération ?
    Johanis Retter, Artisan du végétal au Jardin de Plaisance en Haute Vienne, vous explique comment fabriquer un composteur à partir de palette de récupération.
  • Fabriquer un composteur en palette
    Comment réaliser soi-même un composteur solide esthétique et économique ? En utilisant des palettes de récupération ! Démonstration d’Hubert Fontaine. (Coût de ce montage : moins de 50 euros ! )

Le compostage : cela pourrait vous intéresser

Comment fabriquer un composteur facilement

Crédit image : pexels.com

Envoi
User Review
5 (1 vote)

À propos de l'auteur

Papa Blogueur

Blog d'un papa de la métropole lilloise.

Voir tous les articles