Le retour du métro / boulot / dodo a été plus dur que les années précédents je trouve, pas vous ?
Dès la rentrée les réunions scolaires (école + collège) se sont accumulées comme la neige en plein hiver dans les Alpes.
Sans compter une surdose de boulot la journée et des papiers à n’en plus finir (merci Madame Maman qui s’en est beaucoup chargé).

Et là les vacances se pointent déjà à l’horizon, sans compter la visite des cimetières pour toute la famille comme depuis des années. Pourquoi toujours nous hein ? Juste parce qu’on a une grande voiture.

Les enfants nous reparlent d’ailleurs de nos vacances à Belles Dunes (Pierre et Vacances) il y a 2 ans, dans un cadre idyllique avec un automne plus que chaleureux en arrière saison, nous permettant de jouir de toutes les options dans une tranquillité à toutes épreuves. Ou encore de passage éclair en hôtel à Paris avec la visite de la Tour Eiffel et tout et tout. Ou encore en Bretagne lors de notre séjour dans un camping 4 étoiles à St Nic Crozon, …

Bref, les vacances d’été ne nous ont pas laissé ce goût de repos et de bien-être comme les précédentes années. Surement du fait que nous nous y sommes pris très tard pour choisir notre destination avec un choix forcément plus limité et pas forcément à 100% dans notre wish-list estivale. Sommes toutes tout c’est bien passé, mais avec un arrière-goût dans la bouche tout de même.

Le manque de temps pour nous, d’aide familiale (ben oui plus de famille présente ou valide, ou alors avec 1001 excuses pour s’esquiver) et une accumulation de trop de choses ont déjà vidé nos batteries.

Sans compter l’adolesc(hi)ent ! A 12 ans et quelques mois Mr Grand est devenu ce que tous les livres d’éducation mettent en ligne de mire. Un caractère en opposition constant avec les nôtres (surtout le mien), un déni totale de tous ce qu’on pourrait lui reprocher (et à juste titre), une fringale constante et forcément des cris de veaux envoyé à l’abattoir parce qu’il n’y a plus rien à manger (à traduire « plus rien qu’il n’aime »), un report constant des devoirs à … euh plus tard (voire même très tard) !

On pourrait mettre dans le même panier Melle Petite qui passe le cap des 6 ans et là aussi ce n’est pas du coton tous les jours. Seul Mr Moyen reste dans la moyenne des conneries typiques aux enfants de cet âge. D’ailleurs il s’y plait bien à ses 8 ans, la période génial du CM1, cool, pas trop chiant, pas de contrainte (hormis l’école et les devoirs), bref, vas-y profite tu verras dans quelques années tu ressembleras (peut-être) ton frère !

Mais bon, je les aime mes enfants hein, ils ont plein de qualités, de culture, d’humour (pas forcément le notre mais bon mdr) et de rêves aussi. Ah oui ça pour en avoir ils en ont ! Et ce qui est sympa c’est de les vivre avec eux, sans les casser, sans leur dire « mais arrête JAMAIS tu pourras faire ceci ou cela ! ». Nous on le sait que partir sur Mars à 20 ans ça sera chaud patate et alors ? Hein, qui n’a jamais rêvé d’être une ballerine ou un Cow-Boy tel Woody parcourant les grandes plaines du dessus de lit ?

Bref, je m’égare là, mais ça défoule d’écrire en fait, même si je rêve tout de même de vacances, en all inclusive, loin, très loin, sans soucis et famille à aller rendre visite dans les maisons de retraite avec des enfants qui se font chier là-bas (désolé du gros mot).

Sinon, on commence à recevoir les catalogues de Noël, ça change les idées, sauf qu’il n’y a plus les jouets qu’on pouvait rêver lorsque nous étions petits, comme les voitures MASK (tirées du dessin-animé) ! Je kiffais chaque Noël pour en avoir une, celle du héros of course, mais Papa Noël (enfin le porte-monnaie parental) ne pouvait pas me l’offrir. J’en ai été rudement frustré pendant des années…

Sur ce, je m’en retourne à mon clavier pour mettre cette note en ligne puis aller me coucher. Bloguer tard à l’avantage d’être tanquillou en bas tout seul, mais d’un autre côté l’horloge me rappelle à l’heure et mon lit aussi.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Leave a Reply