Avec Maman Geek (http://www.maman-geek.com), l’autre jour nous discutions des produits que nous testions chacun, du temps à passer pour écrire un article sur le sujet, de l’intérêt de certains produits reçus, de notre engouement pour d’autres et, à vrai dire, parfois de notre déception pour les derniers.

En plaisantant, j’avançais qu’il serait intéressant d’écrire un article sur le rôle des blogueurs testeurs et en passant, de mettre les points sur les « i » sur le fond et la forme de cette manière de bloguer.

J’avais complètement oublié cet article si Maman Geek ne me l’avait pas rappelé dans sa publication « Etre blogueuse (ndlr: ou blogueur pour ma part) c’est du boulot »

> Être parents/blogueurs testeurs, qu’est-ce que c’est ?

On ne devient pas testeur par hasard. Je connais de nombreux blogueurs qui n’ont jamais rien testé et d’autres qui sont spécialisés dans le domaine. Dans le second cas, le blogueur va en avant des entreprises et demande à tester des produits. Selon son influence, le système s’inversera par la suite. Dans le premier cas, le plus général comme moi ou Maman Geek (ndlr : ce n’est pas ma femme, juste une copine blogueuse mdr)… c’est un peu la loterie en fonction de la notoriété et la thématique du blog en question.

Plus concrètement, le blogueur teste un produit reçu par un marque, puis rédige un article dessus. En période de fêtes ou d’évènementiels, cet article peut s’accompagner d’un jeu-concours ce qui plait beaucoup à nos lecteurs.

Généralement, il est demandé de produire un contenu personnalisé, plutôt positif selon certaines régies publicitaires, mais en général en suivant l’appréciation du blogueur de manière honnête. Le tout accompagné de photos, de vidéos si possible et d’un micro-buzz à notre échelle, sur nos réseaux sociaux favoris.

 >> Qu’est-ce qui pousse les marques à utiliser les blogs dans leurs campagnes marketing et commerciales ?

Depuis quelques temps, voire quelques mois, les entreprises ont pris la mesure et le poids du blogging sur la toile française.

Cette vidéo de TF1, diffusée récemment, a justement fait découvrir au grand public cette poule aux oeufs d’or.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=rSQ7DQsRjB4[/youtube]

En quelques mots, les blogs sont une source non négligeable publicitaire à faible coût (beaucoup moins qu’un 4×3 sur Paris par exemple). Les réseaux sociaux ne sont pas en reste, chaque publication sur un produit, multipliée sur « x » blogs, fera tâche d’huile sur le Net grâce aux retours sur Twitter, Facebook et Helocotton pour ne citer qu’eux.

Les grandes et même les petits marques n’hésitent donc plus à entrer en contact avec les blogueurs/blogueuses pour leur proposer de tester leurs produits phares ou en avant-première.

Au-delà, il y a l’aspect « humain », une publicité dans un magazine ou sur un mur ne donnera pas un avis personnel. Un blogueur tout au contraire.

Si maman Geek vous dit que le nouveau téléphone de chez Sony Ericsson est bien, parce qu’elle l’a testé avec joie pendant 15 jours, photo, vidéos et topo à la clé, mon avis de consommateur penchera plus sur ce produit que sur un autre mobile dont je ne sais rien. Et qui est gagnant à la fin ? Et bien la marque. Imaginez quelques ventes à partir de ce blog, multipliez cette action sur 10, 50, 100 ou 500 blogs. Non seulement le produit fait le tour du Net mais son référencement sur les moteurs de recherche en sera accru comparé à ses concurrents. Ce qu’une publicité classique ne peut pas faire…

>> Internet est-il indispensable pour les marques ?

Internet d’aujourd’hui n’est pas celui d’il y a 10, 15 ou 20 ans. Quasi tout le monde à accès au Net en 2012. Une entreprise ne peut plus faire sans avoir son propre support sur le Web et ça les marques l’ont bien comprises. Elles possèdent toutes un site Internet, un site e-commerce voire un blog ainsi qu’une présence sur les réseaux sociaux.

Mais cela ne suffit pas. Question marketing et communication, l’idée d’incorporer les blogueurs pour parler de leurs produits est formidable, elle vient sûrement d’outre-atlantique, pays qui est bien plus en avance sur ces procédés que la France.

>> Retour sur investissement pour les blogueurs

Tester un produit prend du temps et pour beaucoup, le temps c’est de l’argent, de la popularité, de la notoriété, etc.

Comme je l’ai précisé plus haut, certains produits à tester proviennent de régies publicitaires. Elles sont les intermédiaire entre les marques et l’éditeur (le blogueur). Ainsi, celui-ci est payé pour écrire un article, et de ce fait, il doit inséré la mention [sponsorisé] dans le titre ou le contenu de l’article. La rémunération peut se faire par l’envoi du produit seul ou avec une somme en sus à la clé.

Sinon, le blogueur peut-être contacté directement par la marque (ou la contacter). Une deal se créé pour tester le produit sans aucune autre rémunération, puis d’en rapporter son opinion dans un article. Dans ce cas, qu’est-ce que le blogueur y gagne ?

Je tenais à le signaler : le plus souvent le produit n’est qu’en prêt !

Des services de livraisons envoient l’article et au bout d’un temps « T » défini à l’avance, ils reviennent le rechercher. C’est d’autant plus courant sur les produits chers et high-tech. Ainsi, le même produit passe d’un blog à l’autre, la marque faisant des économies tout en continuant sa publicité via les blogs.

Mais plus fonctionnellement au niveau blogging, le blogueur y gagne un micro-buzz si c’est un produit en avant-première, du référencement, de la visite, des infos pour son blog, de la matière, être le premier à en parler, etc. Bref, il n’écrira pas un article sur un produit à tester de manière non-lucrative, même s’il n’est pas payer pour cela, il y a toujours quelque chose à y gagner.

 >> Ce qu’en pensent les lecteurs au final

Lorsque je désire acheter quelques chose, que cela soit sur le Net ou en boutique, je recherche ce qu’en pense les autres, je compare les prix, je lis les articles et les commentaires sur le sujet. Donc, en tant que lecteur, oui les articles tests m’intéresse beaucoup, et je ne suis pas le seul sûrement.

Second point, se sont les lecteurs fidèles qui commentent le plus les blogs, donc ils ont confiance au blogueur et auront plus tendance à consommer qu’un lecteurs lambda. C’est aussi pour cette raison que les marques choisissent avec soin les blogs avec lesquels elles travaillent. Tout le monde n’est pas pris dans cette nouvelle machinerie marketing et parfois, cela fait grincer les dents, perso je n’y peux rien.

Dernier point, les bonus cadeau. Si en plus, le produit testé est en cadeau, c’est la totale ! Tout le monde y gagne et tout le monde est content. De plus les lecteurs estiment d’autant plus le blogueur car il offre le produit qu’il a reçu en cadeau, double effet kiss-cool !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Leave a Reply

18 comments

  1. Super article, clair et qui mettra les points sur les i :)
    Merci pour la citation et je confirme, on n’est pas mariés! lol

    • Au fait, tu es bonne sous le nain ?… OK, je sors ! mdr
      Chose promise, chose due, à ton tour de faire un prochain article brain-storming, on se recontacte par mail ? ;-D

  2. Yann

    J’ai toujours l’impression, mais peut être que je me trompe complètement, que ce genre d’article est biaisé (un peu, beaucoup, à la folie – rayez les mentions inutiles) et j’ai moins confiance en un article sponsorisé qu’en mes propres recherches sur le net lorsque j’ai besoin d’acheter quelques choses.

    Une des choses primordiales sur internet, à mon sens, est de multiplier au maximum ses informations afin de se faire une idée le plus proche possible de la vérité.

    • oui il faut comparer surtout sur les sites marchands, les premiers où les clients achètent. Par contre, je ne suis pas d’accord pour dire que l’avis des blogueurs ne doivent pas ou peu être pris en compte. Pour exemple, j’ai fait un test produit sur la console Storio, c’est l’un de mes articles les plus consultés et j’ai eu beaucoup de questions en commentaire. J’ai même cherché les réponses pour mes lecteurs ayant eu des bugs avec leur Storio, et je ne suis pas le seul blog comme cela qui s’implique sur les produits qu’il teste.
      En faisant une recherche google sur tel ou tel produit, tu as parfois plus de réponses sur les blogs qu’ailleurs, la storio étant justement cet exemple.
      Ne te limite pas à l’article, lis aussi les commentaires de celui-ci, ils sont aussi important.

  3. bonjour papa blogueur

    perso ça ne me gêne aucunement.
    car vu que je regarde de moins en moins la télé personnellement .
    c’est un moyen de publicité pour les marques et tu es au courant des choses beaucoup plus vite sur le net (je trouve).
    cela permet d’avoir des avis sur le produit aussi .
    donc perso je ne trouve pas cela choquant ,le hic c’est que les blogs font la pub de cet marque presqu’ en même temps .

    donc tu satures vite exemple actuel :le nouveau lotus et cuisinella .
    là les marques devraient comprendre qu’il faut peut être un petit peu étaler leurs moyens de communication .
    (mais je sais que c’est un jeu pour ces 2 produits sur leur site donc logique qu’ils nous mitraillent d’un coup concours oblige )

    en conclusion ,ça ne me gêne pas et si ça me gène il ne faut pas ce leurrer je zappe .

  4. Bonjour Franck,

    Je suis du même avis qu’Hélène, ça ne me gène pas et je trouve ça même normal que quand un blogueur propose du contenu et des conseils gratuitement à ses lecteurs, il fasse de temps en temps ce genre d’action pour générer un revenu.
    A mon sens, il faut simplement faire attention à ne pas tomber dans la « sursponsorisation » et avoir un article sur deux sponsorisé, parce que là, on perd en crédibilité.

    • c’est là qu’il faut faire la différence entre « article sponsorisé » juste pour ramasser le flouz, et les articles « testeurs » où le blogueur teste et parle d’un produit qu’il connait

  5. Des marques me contactent de temps en temps pour recevoir leurs produits et les tester. Je ne m’engage à rien et elle ne me demande rien. D’ailleurs, je refuse aussi parfois leurs sollicitations, souvent lorsque je ne suis pas convaincu par le produit a priori. Je ne suis pas payé, je le fais pour informer les lecteurs et découvrir des innovations. En revanche, je garde le produit. Je ne le renvoie pas.

    Pour les articles sponso, c’est différent. L’article est rémunéré et parfois contrôlé par la plateforme qui gère le sponsoring. Avec les conséquences que cela peut avoir sur la crédibilité de l’article en question. Mais lorsque les choses sont dites et que le sponsoring est signalé, il n’y a pas de tromperie car le lecteur est informé… Pour ma part, je suis inscrit sur une plateforme mais je n’ai jamais écrit d’article sponso encore (pas de coup de coeur pour les sujets proposés).

    Dans tous les cas, un lecteur attentif distingue facilement les articles complaisants de ceux qui méritent son attention…

    • de toutes manières, pour être franc, il y a certain articles sponso que je ne lis même pas… il suffit de voir le début pour tout comprendre
      mais ainsi va le monde aussi, les marques payent pour avoir des articles, la qualité n’est pas forcément au rendez-vous mais ça fait le buzz

      je n’accepte pas toujours non plus ce que l’on me propose, d’ailleurs j’en avais même fait un article il y a quelques mois, on me proposait d’écrire un article sur un site de rencontre… sur Papa Blogueur, vous vous rendez-compte ?

  6. Julien

    Je suis assez d’accord avec Yann sur le fait qu’il faille multiplier les recherches sur un produit pour s’en faire une bonne idée.

    Après c’est comme pour tout, il y a des blogueurs qui jouent le jeu en toute franchise, quitte à bâcher le produit s’il n’aime pas, et ceux qui se sentent obligés de dire du bien car c’est un cadeau…

  7. Vinie

    Je ne vois pas pourquoi on s’en priverait ;-)

  8. Pingback: Ne soyez pas candide, tout ce qui brille n’est pas de l’or ! « Virtuose-Marketing

  9. Pingback: Interview de Franck de Papa Blogueur | Hype

  10. Moi ça me dérangerait pas de devenir blogueuse testeuse mais je pense que je n’accepterai pas tout non plus, histoire de garder aussi mon indépendance et ma crédibilité ;-)

    • tu as tout à fait raison, il ne faut pas non plus polluer son blog juste pour avoir le « cadeau »