methode pomodoro, technique pomodoro

Il y a des techniques complexes pour gérer son temps et il y a la technique Pomodoro ou technique de la tomate.

Les champions de la procrastination, les mordus de la démotivation, les légendaires insatisfait de leur travail, les curieux déconcentrés ou encore les éternels peureux face à la difficulté d’une tâche devraient tenter cette méthode.

En quoi consiste la méthode Pomodoro ?

Le but de la méthode Pomodoro.

Devenir mono-tâche et se concentrer sur un travail pendant 25 mn, puis prendre une pause de 3 à 5 mn. Au bout de 4 Pomodori, faire une pause de 15 à 30 minutes.

En détail :

1/ Établir un planning journalier, diviser les tâches en Pomodori.

2/ Se concentrer sur chaque Pomodoro en tentant de refouler tous les soustracteurs de temps (mail, téléphone, surf, etc.)

3/ Prendre une pause. Relaxation et distraction sont les maîtres mots de ses pauses. Ne pas parler ou penser au travail.

4/ Entamer le Pomodoro suivant.

5/ Après 4 Pomodori, prendre une pause plus longue de 15 à 30 minutes. Le but n’étant pas forcément de se rendre à la salle de pause tous les 4 Pomodori, mais simplement de se divertir. Profitez-en pour lire vos mails, téléphoner à votre femme, prévoir ses vacances, bouger, boire un coup, discuter avec vos collègues, etc.

Les règles de la méthode Pomodoro :

1/ On ne divise pas un Pomodoro, si la tâche est terminée avant la fin du temps imparti, profitez-en pour la revoir, la vérifier et la corriger au besoin. Sinon, c’est que vous avez mal évalué votre Pomodoro. Il ne comptera donc pas.

2/ Pour les tâches très courtes pour un Pomodoro, combinez-les avec d’autres tâches du même type lors de la réalisation de votre planning (qui est un Pomodoro en lui-même).

3/ Si un tâche doit se diviser en un trop grand nombre de Pomodoro (quasi sans fin), c’est qu’il s’agit d’une mission et non d’une tâche. Sous-divisez-là en différentes parties avec autant de Pomodori à la clé.

4/ La prise de note sur vos Pomodori est importante. Grâce à elle, vous pourrez constater s’ils sont viables, bien jaugés, sérieux et surtout si vous les respectez.
A la fin de la journée, vérifiez si vous avez suivi vos Pomodori. A forces, vous saurez jauger le temps qu’il faut à chaque tâche.

Les intérêts de la technique Pomodoro ?

Cette méthode contraint la personne à se concentrer sur sa tâche. De nos jours, surtout pour ceux qui ont accès à un ordinateur et de surcroît Internet, les motifs de distractions sont énormes ! Faites-en la liste, notez tous les interfaces ouvertes en même temps, le nombre d’onglets ouverts dans chaque navigateur, le nombre de fois que vous consultez votre messagerie, vos pages Facebook et Twitter tout en « travaillant », etc.
Ces activités sont non seulement chronophages mais en plus elles vous distraient de votre tâche avec vigueur car il faut ensuite se replonger dans la rédaction d’un rapport, l’élaboration d’un programme ou votre création artistique. Et c’est une nouvelle perte de temps !

Les Pomodori vous imposent de la discipline et de la rigueur. Au lieu d’être multitâche, de partir dans tous les sens et d’en oublier la moitié, voire de ne rien terminer à temps, grâce à cette méthode, vous finirez votre travail en temps et en heure. La rigueur vous impose d’aller droit au but, de ne pas divaguer sur tel ou tel sujet.

25 minutes est le temps moyen durant lequel le cerveau se concentre sans faille. Suivant l’individu celui-ci peut-être plus ou moins important.

Au-delà de se concentrer sur une tache précise pendant 25 mn, faut-il encore les utiliser de manière lucrative.


Remarques :

Pomodoro signifie « tomate » en italien, cette technique de gestion du temps fait référence aux minuteurs en forme de tomates très répandus là-bas.

Certains préfèrent négocier les Pomodori. Le temps d’un Pomodoro est rapporté à 10 mn avec 1 pause de 2 mn entre chaque Pomodoro. Tous les 5 Pomodori, on prend une pause de 5 à 10 mn.
Cette alternative est intéressante pour les petites tâches ou pour débuter car pour certains il peut s’avérer être dur de s’arrêter au bout de 10 mn de travail.
Certains critiqueront les temps de pauses trop longs,  c’est à vous de juger, au besoin, diminuez-les de 50% sans les supprimer, sinon cette technique perd de son sens.

La méthode Pomodoro est à éviter durant son temps libre, sinon vous perdrez toute notion de bonheur, à part dans un temps imparti.

Liens utiles :

Pour tout savoir sur la méthode Pomodoro en illustré (en anglais) http://www.pomodoro-book.com/

Pour les Geek, une application Iphone existe sur la méthode Pomodoro :

Application ipad : http://itunes.apple.com/fr/app/promodoro/id359028017?mt=8

Le site officiel de la technique Pomodoro : http://www.pomodorotechnique.com/

Crédit photo :

Rendez-vous sur Hellocoton !

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

19 comments

  1. Bonjour, je suis content à chaque fois qu’un site en français évoque le thème du Pomodoro et de la productivité e général. Il y a environ 2 ans j’ai implémenté la méthode Pomodoro à mon organisation GTD.
    Alors que le GTD se focalise davantage sur les aspects
    collecte des data, le Pomodoro se consacre exclusivement à la réalisation et au tracking des tâches. Ces deux techniques se marient très bien ensemble.
    Pomodoro ne vous permet pas de dire si votre esprit is « like water » en reprenat la terminologie GTD de David Allen. Le Pomodoro ne vous permet pas de ranger, classer dans des contextes ou des projets différents.
    D’un autre côté, le GTD ne vous permet pas de prioriser vos tâches ou même de mesurer l’effort à fournir pour effectuer une tâche. C’est la raison, j’ai choisi de fusionner ces deux méthodes…pour gagner en productivité, arrêter le multi-tasking car LESS IS MORE.

  2. Je suis d’accord avec toi, cette méthode aide mais ne suffit pas à tout gérer.
    Par contre elle n’est pas si facile à appliquer, par exemple à mon travail je peux être perturbé par les collègues, chef de projet, etc, et je ne peux les envoyer bouler comme ça.

  3. As-tu essayé de mettre un casque sur tes oreilles ? Comme si tu écoutais de la musique ? Généralement, cela suffit à dissuader ces « voleurs de temps » avant de vouloir t’interrompre.

  4. Je saurais donc ce qu’est cette méthode , mais il faut avouer que les méthodes diverses que j’ai connue de gestion du temps vont toutes dans le meme sens
    L’important étant de trouver l’énoncé de la méthode qui nous convient le mieux, qui nous « parle » pour l’appliquer efficacement.
    D’ailleurs, ne devrais-je pas faire autre chose que lire ton article à cette heure ? ^^
    ( je blague!!)

  5. Très intéressant, je ne connaissais pas, je vais tester ça pour mes révisions (partiels dans deux jours^^)!

  6. Une nouvelle technique qui a l’air simple et efficace. Je vais essayer de l’utiliser pour mes études.

  7. Bonne méthode, mais qui pour moi a été un petit peu difficile à mettre en place au début, j’ai eu beaucoup de mal à m’arrêter au bout des 25 minutes surtout si j’étais concentrée à l’écriture d’un article (qui la plupart du temps se divisait en plusieurs pomodoro); du coup après un certain temps on apprend réellement à définir le temps pour chaque tache.

  8. Applications iPad

    Je pense que c’est vraiment utile lorsqu’on a des taches de moins de 25 minutes à accomplir dans le cas contraire je pense que ça pose un probleme de concentration

    • en fait il existe de nombreux systèmes de gestion du temps, il faut les marier ensemble et utiliser ceux qui sont en adéquation avec le travail à réaliser

  9. Sonia

    Je suis ravie d’être tombée sur cet article, car récemment, j’avais spontanément commencé à fractionner mon temps ainsi, sentant que j’étais plus productive.
    Je découvre donc ces outils qui sont autant de cartes en main pour me faire gagner du temps ainsi qu’à mon équipe 🙂

Centre de préférences de confidentialité

Nécessaire

Les cookies nécessaires au bon fonctionnement du site.

_cfduid, CookieConsent, csrftoken

Marketing

Receuilles des données anonymes dans le but d'afficher des annonces publicitaires ciblées.

a, ab, bsw_sync, c, ck1, CMDD, CMID, CMPRO, CMPS, SMSC, SMST, collect, CONSENT, dpixel, drtn#, DSID, everest_g_v2, everest_session_v2, gglck, gi_u, GPS, i, id, IDE, impression.php/#, khaos, mc, mdata, mid, na_id, na_tc, NID, pd, PREF, r/collect, rlas3, rtn1-z, rur, s, TDCPM, TDID, test_cookie, tuuid, tuuid_lu, u, urlgen, uuid, uuidc, VISITOR_INFO1_LIVE, YSC

Statistiques

Ceux-ci sont utilisés pour suivre l'interaction de l'utilisateur et détecter les problèmes potentiels. Ceux-ci nous aident à améliorer nos services en fournissant des données analytiques sur la façon dont les utilisateurs utilisent ce site.

_ga, _gat, gid, _pinterest_cm, d

Autre

Balise script

b30msc, bsc, btc, cookie_notice_accepted, dp, google_experiment_mod, google_pub_config, History.store, id, mdata, o2switch-PowerBoost-Protect, sc_is_visitor_unique, sc_medium_source