camping caravane

L’autre jour Mr Moyen me posait des questions sur mes vacances « de quand j’étais petit comme lui ». Que le temps passe vite et ces vacances là j’étais enfant, ma vision des choses étaient donc bien différentes de maintenant. Pas de charge autre qu’aider lorsqu’il le fallait le mettre mot était de jouer, se détendre et souvent allez se mouiller au point d’eau le plus proche.

Nous partions 5 semaines d’affilé en juillet ou août, sans distinction, en fonction des disponibilité du père, seul salarié à cette époque encore joviale de notre vie de famille et surtout de couple entre mes parents. Et parfois même en juin lorsque nous étions tout petit ma soeur et moi, moins de problème avec l’école, dès 6 ans cela devient obligatoire, on connait la musique…

Les années 70/80, mes meilleurs souvenirs de vacances en famille

J’en ai déjà parlé, nous c’était été au camping, enfin presque. Mes premiers souvenirs de congés d’été en famille que j’ai en mémoire se sont des locations dont une près de Jaujac en Ardèche. Un petit gîte avec un super grand terrain dont l’herbe venait d’être coupée et montée en deux gros tas plus grand que nous, dans l’allée centrale. Je ne vous raconte pas comment pas soeur et moi jouions joyeusement dessus et dedans ! mdr

Ensuite, une première caravane fut achetée et tractée par la Peugeot familiale. Juste ce qu’il faut pour 4 personne et encore. Mais avec l’arrivée de mon frère un peu plus tard, ils ont vu les choses en grand avec une double essieu et une Ford Transit (véhicule utilitaire normalement) aménagé type « espace » de nos jours avec 4 vitres (plus pare-brise avant/arrière). Des informations sur les autos m’ont père en possédait et il n’avait pas 2 mains gauches, c’est certain. Il avait monté sur des rails à l’arrière trois sièges, pouvant s’abaisser à l’horizontal, achetés dans une casse. Cela n’avait pas l’allure des voitures de familiales au top de l’époque, mais il avait fait avec les moyens du bord et nous en étions fort content car dedans il y avait de la place. En plus on adorait l’ouverture à glissière de notre porte ça faisait fun !

A lire aussi :  Ce père de famille frappait sa femme devant son fils

S’en suivit alors une rosse douzaine d’été de camping à travers toute la France, en passant annuellement dans les mêmes région pour voir ou revoir les amis et relations, puis continuer ensuite notre route vers d’autres lieux. C’est la chance d’avoir une caravane ;-D.

Je me souviens de plusieurs épisodes assez burlesques comme une nuit sur un terrain de football en friche dans un petit village ou on nous avait donné l’accord, n’ayant pas de camping à nous proposer et trop tard pour aller plus loin.

Une autre fois, mes parents avaient roulé presque toute une demi-journée pour se retrouver face à un camping surpeuplé en Vendée. En moins de 5 minutes, il décidèrent de retourner en Bretagne où nous venions de passer 1 semaines !

Encore ailleurs, nous avions failli être évacué suite à un orage qui avait mis le feu à une forêt pas loin du camping, mais ouf, plus de peur que de mal.

Une autre fois où j’ai vomi dans le sac de couchage et mes parents ont du aller le laver en plein nuit dans le douche du camping, à peine revenu que j’ai recommencé ! mdr

Ça c’était quand j’étais jeune. La gestion du camping se fait maintenant souvent pas le Net, la logistique dois en être bien différentes. Mais je tenterais bien l’aventure un jour avec mes enfants, sauf que j’ai pas de caravane !

 

a-p

Envoi
User Review
( votes)

À propos de l'auteur

Papa Blogueur

Blog d'un papa de la métropole lilloise.

Voir tous les articles