buzzoole code

ranger sa maison, ranger son esprit

Ranger, vendre, donner et jeter : ces 4 principes devraient être appliqué régulièrement autant chez soi que dans sa vie professionnelle.

Ouvrez vos armoires, placards et autres cartons qui traînent partout, avez-vous réellement besoin de tout ce foutoir ? « Oui mais si j’en ai un jour besoin ? ». On peut toujours se trouver des excuses pour ne pas faire de la place (ni faire d’efforts pour en faire), mais une des règles de base du rangement est celle-ci : si vous ne vous servez pas de l’objet en question durant l’année écoulée, vous ne vous en servirez jamais !

Par ailleurs, votre bazar est le reflet de votre moi intérieur. Plus il y en a, plus votre malaise sera important car il faudra bien un jour mettre les mains dans le cambouis pour ranger tout ça. D’autant plus que vous n’aurez plus envie de faire venir vos proches chez vous, entre honte et découragement, sans compter les critiques, l’ambiance est souvent malsaine (si ne c’est pas votre appartement tout court !).

Vous manquerez rapidement de place, la poussière s’installera et votre voeu le plus cher sera de virer tout ce bazar de chez vous… encore faut-il commencer un jour !

Trouver le courage

Moi non plus je n’ai pas envies de passer mon week-end à trier, ranger, laver, jeter et stocker. Une solution, commencer petit chaque jour et en fin de semaine vous verrez déjà la différence. Un tiroir par jour puis voyez plus gros, le placard à médicament, le dessous du lit.

Comment ranger ?

Faites un tri en 4 tas, ce qu’il faut garder et ranger, ce qu’il faut vendre (rapidement), ce que vous pouvez donner et enfin ce qui va à la poubelle.
Vous verrez la place que vous gagnerez ainsi pour ranger vos affaires, c’est incroyable ! Profitez d’ailleurs de l’occasion pour nettoyer vos lieux de rangement et de stockage.

Où vendre ?

Le plus simple, parlez-en dans votre entourage, sinon passez sur le Net (leboncoin.fr, ebay, priceminister, …). Pensez aux braderies, vides grenier, les petites annonces éventuelles à votre boulangerie, etc.

A qui donner ?

Pensez à votre famille, vos amis, passez une annonce sur le site “donnons.org” ou tout simplement à Emmaüs et équivalent (bennes à vêtements, etc).

Où jeter ?

Aux ramassages de vos poubelles (attention aux tris), aux encombrants et pour ce qui n’est pas récupéré faites un détour par le centre de récupération des déchets de votre ville.

Sinon vous pouvez toujours recycler vos affaires.
Une fois le grand ménage de printemps effectué, prenez sur vous pour ne plus recommencer et notez sur le calendrier 1 rangement profond tous les 6 mois à 1 an et tenez-y vous !

Crédit photo : http://www.flickr.com/photos/chrismear/

Rendez-vous sur Hellocoton !

Leave a Reply

18 comments

  1. Mademoiselle S

    Je suis du genre à faire souvent le vide … j’arrive à vivre avec le minimum, au grand étonnement de Monsieur Brioche, qui lui conserve beaucoup de choses inutiles.
    Vivre avec le strict nécessaire est une habitude à prendre, qui ensuite devient une seconde nature.
    Il faut juste se lancer … après on vit bien mieux.
    :-D

  2. orelz750

    A chaque fois on fait les vides greniers ça permet de vendre pas mal de chose. Et avec l’argent on rachète des trucs sur place. (En espérant qu’ils ne finissent pas dans un placard!!!)

  3. Je vends lors des 2 vides grenier de ma ville et ce qui ne part pas en vêtements, jouets, livres, dvd etc…direction les bébés restos du coeur de clamart. Je tiens absolument à avoir de la place dans l’appartement pas de trucs entassés partout! Je ne fais pas ebay etc…. trop peur de tomber sur un serial killer ou autre lors du retrait de l’objet (pour les trucs encombrants genre chaise haute etc… )! Je plaisante à moitié!

  4. récemment, chez nous, nous avons fait un grand ménage et virer toutes les choses inutiles.
    On se sent beaucoup mieux après !

    • Avec l’arrivée de la petite puce, on n’arrête pas, le pire c’est qu’à force de trier on se demande pourquoi on n’a autant hésité avant !
      comment ça va dans le sud au fait, fait beau ?

  5. Alors moi, je range tout le temps. Et je jette tout le temps aussi. Ce sont mes hommes (le grand et les 2 petits) qui ramènent des tas de bricoles à la maison. Mais comme je n’aime pas le désordre, je le fais au fur et à mesure, pour ne plus jamais devoir faire de grand rangement de printemps.
    Par contre, il y a longtemps que je n’ai plus mis mon nez dans les jouets et là ça devient de la procrastination parce que je sais qu’il y a plein de choses à donner, à jeter, à trier, etc.
    Bon, va falloir s’y mettre alors…

  6. Franck

    Ca me rappelle la méthode des 5S… (voir le 1er lien dans Google sur Wikipedia)

  7. Sympa ton article: c’est précis, tu vas à l’essentiel.

    Un bon coup de rangement n’a jamais fait de mal. Et pour le reste, bon débarras :)

    Le problème, c’est qu’on nous pousse à acheter des choses dont on n’a pas besoin.
    Si ça peut être utile à quelqu’un d’autre, autant le donner à la famille, aux amis, aux œuvres, comme tu le dis dans ton article.

    J’ai vécu en colocation avec des bricoleurs. Ils m’ont ramené tout un tas de choses encombrantes qui “aurait pu servir”. Ça prenait de la place dans le garage et jusque dans le jardin. Finalement, tout ça n’a jamais servi et on a tout jeté à la déchèterie.

    Ça ma servi de leçons !

    Un bon moyen de réduire ses possessions et de se dire que tout ce qui n’est pas indispensable est inutile. Radical !

  8. Je me fais vite déborder par mon bordel mais quand je suis décidée… tout y passe..
    Et en ce moment, ma grande préoccupation, c’est la chambre des filles, j’ai commencé et je vois déjà la différence.
    Mais c’est vrai qu’on se sent mieux après

  9. Normalement on s’y met la semaine prochaine, 1 semaine de vacances, on devrait avoir le temps :)

    • mouarf, c’est ce qu’on se dit tout le temps, et avec les enfants c’est pas gagné

  10. Chipie

    j’aime faire du rangement, du tri régulièrement. J’ai même commencé à expliquer à Loupiot que maintenant qu’il est grand ( 3ans ;-)), on va commencer à donner quelques un de ses jouets. Ma méthode: “Tu n’as plus besoin de tes jouets de bébé. tu es grand maintenant” L’argument n’a pas fait mouche de suite donc j’en ai trouvé un autre: “Il n’y a plus de place dans ta chambre. tu n’auras plus de jouet si tu veux garder ceci ou cela!”. Bon ok, j’avoue que ça fait un peu “Maman tortionnaire” mais bon… Et bien, cela fonctionne! Hé hé hé!! Du côté de Papa, c’est une vraie galère pour le rangement de son bureau (situé dans le salon )! J’ai même essayé de lui donner la technique du “1 tiroir par jour”. C’est très difficile pour lui visiblement! Parfois je n’ose pas lui demander. Cela devient limite un sujet tabou!

  11. Laetitia

    Nous on déménage dans deux semaines donc j’ai vendu un PC, jeté un sac poubelle de jouets Kinder ou MacDo, et donné plein de vêtements!

  12. C’est toujours dur de s’y mettre, mais on se sent toujours mieux après !

  13. Pingback: Papa Blogueur Quand il n'y a plus de place, que faire de nos souvenirs ?