paris

Ouvrir un blog c’est assez simple, entre les supports gratuits en ligne (mais légèrement agrémentés de publicités obligatoires) ou les CMS type WordPress ou Joomla, les options sont multiples.

S’en suit alors tout un processus d’élaboration et de rédaction pour produire THE blog ! Notre petite fiertée, notre méga projet, le désir d’être connu ou reconnu, le coup de poing sur la table ou l’épandage de délires personnels et ce, sans compter ses heures de boulot en sus de tous le reste.

Avec une dose de chance, des techniques de référencement avancées acquis sur le Net à la sueur de son front (et sans payer, hein !), des coups de mains de super copains/copines blogueurs/ses, ou une séduction innée envers des lecteurs avides de lire nos prochains articles, les entreprises et agences de com commencent doucement à s’intéresser à notre blog !

Youpi, super, méga génial, tu es “comme les autres”, enfin quand je parle des “Autres”, je ne parle pas du film “Les Autres” réalisé par Alejandro Amenábar (très bon film en passant), mais de ces blogueurs bien implantés sur la blogosphère française et ce quelque soit leur thématique.

Ici parlons, parentalité, famille, bébé and Co. Si ton blog de maman ou ton blog de papa entre dans cette catégorie, en plus des mails et messages de tes amis et chers lecteurs/lectrices, tu reçois enfin le Saint Graal, LE courriel qui donne le coup d’envoie à tant d’autres ensuite : un PARTENAIRE te propose quelque chose !

Louange à toi seigneur WordPress, que tes saints plugins me donnent leur force, que tes widgets me montrent le bon chemin, on t’a invité à un truc sublime, un évènement de la mort qui tue, une soirée qui déchire sa race, une expo famille-bébé-bio-écolo, pile-poil dans tes cordes, mouarf, t’en pisses presque de joie !

Sauf que… Attends, c’est où que ça se passe ? Paris ? Tu connais pas… Tu devrais ? Ahhhhh, THE CAPITALE OF THE FRANCE ? Mais toi t’habite le trou du cul du monde OF THE FRANCE justement (enfin presque, mais y a des cas comme ça).

Naaaaaaaaaaaaaaaaaannnn, tu pleures, tu dégoulines du nez, te leur dis quoi à ces gens qui m’ont noté sur le coin d’un post-it, à une poignée de longueur de course de haies d’être intégré ad vitam dans leur fichu fichier de partenaires blogueurs/blogueuses ?

Mais alors c’est ça leur secret aux “autres blogueurs”, ils sont parigots ou proche banlieue…

>> Y va ? Y va pas at THE CAPITAL OF THE FRANCE ?

Donc pour être présent partout sur les photos officielles, les articles de presse, les émissions télé locales ou nationales, les soirées et autres évènementiels faut lâcher son job, déménager sur Paris ou proche banlieue, et se déposséder de tout ce qu’on aime ? Euh… minute papillon, tu aimes ton blog mais pas à ce point !

Allez, c’est bon pour une fois, THE FIRST TIME, faut se déniaiser, se faire déflorer son ticket de train, courir après le bus en hurlant sa joie comme un(e) taré(e), choper l’avion, squatter la voiture familiale, faire du stop avec une bombe à poivre dans la poche où faire Brest-Paris en trottinette et go, go, goooooooo !

Rhaaa, le pied, vous aussi vous pourrez dire “j’y étais” avec “les autres”.

Le retour se fait moins drôle, c’était chouette Paris. Entre les 547 lignes de métro qu’on confond avec le RER, arrivé en dernier pour être sorti la station d’avant et demander son chemin à un chinois de passage. Avoir tout de même passé 2h00 heures de folies entre blogueurs/blogueuses à papoter articles et autre trucs dont on ne pige pas la moitié en tentant de ne pas se faire passer pour une nouille. Enfin le buffet il était sympa et quelques cartes de visites en stock c’est pas mal gagné. Faudra quand même prévoir à en faire, hein, des cartes de visites, car ça fait à peine cloche d’être le/la seule à pas en avoir à cette soiré là !

De retour chez soi, on fait le bilan, frais de transport (aïe le budget des prochaines vacances, ne pas le dire à l’homme), temps de transport (3h00 allez et 4h30 retour avec un accident sur le TGV ligne 24B), le conjoint qui râle d’avoir (pour une fois) gardé les enfants toute une journée (ça c’est pour les mamans, hien lol) et qu’il n’y a rien à dîner. Bon ça c’est pour le négatif, pour le positif, avoir rencontré des gens, s’être goinfré au buffet et attendre la renommée…

>> Bilan : pour être un blogueur reconnu faut-il (vraiment) habiter Paris ?

Et la renommée médiatique de la mort qui tue, elle vient pas ! Elle est comme ça la renommée. Elle se gagne. C’est une maligne la renommée, car elle bosse avec les gens de là-bas, de Paris, l’îlot central de la France Métropolitaine. Car ne parlons pas des gens vivant sur les îles, les “autres” pas les “métropolitains”, les “autres autres”, pas ceux dont on voudrait faire parti, faut pas confondre. Et ces mails, eux, ils les reçoivent pas sur leur “île”. C’est trop loin, la frontière les arrête les mails, avec les nuages et tout le reste. On l’a vu à la télé, vrai de vrai ! ;-)

Reprenons, deux jours plus tard, THE SECOND MAIL arrive, autre partenaire, autre sponsor, autre avant-première, autre veillée fêtarde, autre tout, mais toujours à PARIS, of course !

Bon là, Mr (ou mme) vous dit dans le meilleur des cas, “OK, vas-y chéri(e)” (à force tu va te lasser) mais appelle ta mère, j’ai rendez-vous ce jour là. Et rebelote, le train, la voiture, la beateau ou le stop en jupe, c’est plus pratique…

Et ensuite ? Super, on parle (enfin?) de vous dans la presse ! Si, si, regarde bien là “48 blogueurs parentaux sont venus célébrer avec nous la sortie de notre nouveau jouet ultra high-tech, dont “machin”, “truc”, “bidule” et les “autres”étaient présent, merci à vous et à la prochaine fois !”.

Houaaaaaa, vous faîtes enfin parti des “autres” ! Génial, non ? lol

Oui c’est sur “machin”, “truc” et “bidule”, se sont toujours les mêmes, ceux qu’on adulent, qu’on adore, qu’on déifie dans la blogosphère de sa thématique. La gloire et à notre portée, on fait parti des “autreeeesss” ! Mais pas des “Autres”, les “autres” et pas ceux des îles aussi, ne pas confondre non plus (même si je trouve les îles très belles, ça donne trop envie d’y aller faire un tour). Heureux ?

Par contre, les frais de voyage s’accumulent, car rare sont les partenaires qui “remboursent”, faut pas déconner non plus, ils offrent déjà le spectacle est le buffet, non mais !

Imaginons : 140€ aller/retour pour la sortie 1 + 180€ allez-retour pour le sortie 2 (ben oui t’es tombé dans la zone rouge vacances, tu paies plus cher), + la bouffe + les goodies “parisiens” pour tes mômes car ils t’en réclament, après tout tu vas “seul(e)” at THE CAPITAL OF THE FRANCE, faut bien assumer ton rôle de parent voyageur solo !

Hum… et ensuite ?

Ben ensuite rien… Entre le goût amère des dépenses et tout le bataclan associé, la déception de devoir refuser les prochaines supers invitations et de savoir que les “Autres” et les “autres” aussi, mais pas les “autres des îles” (sauf si l’invit est sur une îles)  y seront, ça fout vachement les boules !

Alors, si t’es pas parigot, tu loupes tout les évènements intéressants et ton blog coulera rapidement…
Vrai ou faux ?

>> La réponse est claire, non ! Paris est la capitale de la France, pas celle de ton blog !

Oui, Paris est un aimant pour tout ce qui est évènementiel et je rêve moi aussi de pouvoir répondre à l’affirmative à toutes les invitations qu’on m’envoie. Mais ce n’est pas possible !

D’une part il faut savoir où sont ses priorités dans sa vie, le blog et les dépenses associées en sont-elles ?

Au pire, n’hésitez pas à demander si les frais de transports sont offerts/remboursés et dans quelles limites ? Si vous demandez pas, vous ne pouvez pas savoir, si vous ne savez pas, vous ne risquez pas d’y aller, c’est certain !

Tentez aussi le co-voiturage ou sélectionnez uniquement 1 à 2 évènements hyper important à ne PAS louper, ça limitera la casse au niveau frais… Pourquoi je parle toujours de cela ? Car si votre blog est votre moyen de vivre ou un bon complément, le temps perdu à voyager n’est pas du tout lucratif pour vous ! Oui cela entretien les relations, et vous aidera (peut-être) à avancer, mais cela reste qu’une partie visible de l’iceberg.

N’oubliez pas qu’un blog vit réellement sur la Toile et que votre priorité et d’y être (re-)connu là !

Être visible “en live” est un plus, certes, mais ce n’est pas indispensable.

Si vous tenez réellement à assister à ces évènements et que vous ne pouvez pas… envoyez-y quelqu’un à votre place.

C’est mon secret, ma recette pour y être sans y être ! Je suis salarié en plus d’être blogueur, donc impossible de faire des aller/retour pour chaque invitation intéressante sur Paris. Si l’évènement me tiens à coeur, j’envoie donc un(e) de mes ami(e)s me représenter qu’il soit blogueur ou non. Attention, je demande toujours l’aval du partenaire avant, certains refusent, d’autres acceptent, en retour il y a toujours un article de prévu pour relater l’évènement. ;-)

Dernier point, n’attendez pas que Paris vienne vers vous ! Dans votre région ou votre ville il y a peut-être ce qu’il vous faut, il suffit juste de chercher les évènements et de proposer un billet dessus contre une présence de votre part, et le tour et joué. ;-)

Crédit image : http://www.sxc.hu

Rendez-vous sur Hellocoton !

Leave a Reply

37 comments

  1. lili

    Je suis du sud, alors les evenements sur paris : impossible!

  2. J’ai eu peur que tu tombes dans le travers de répondre que oui, il faut être à Paris. Parce que Shalima, les mamans testent, marjoliemaman, Cranemou. Elles ne sont pas à Paris, non et pourtant leurs blogs sont des plus réputés.

    Ne pas être à Paris permet de mieux cibler. De ne pas perdre son temps pour une coupe de Champomy et une conférence inintéressante. Etre au plus proche de la vraie vie et donc, avoir de quoi nourrir son blog.

    • Oui, tous les blogueurs connus, que cela soit dans le cercle “famille” ou autre ne sont pas de Paris. Pour exemple les blogueurs “pro” en marketing-blogging and CO, sont en partie des blogueurs “nomades” et ne sont pas tout le temps en France !

  3. Paris n’est pas indispensable pour bloguer mais il s’y passe de belles choses ;)

    • voilà, c’est vrai, il vaut mieux faire un choix drastique si les moyens et le temps est compté que de venir à tout et perdre son temps et son argent

  4. pseudo

    Pour résumer si tu veux être blogueur invité aux évènements et éspérer devenir blogeur “connu” mais pas blogueur ruiné… vaut mieu etre habiter près de la capitale.

  5. pseudo

    J’aime beaucoup le ton de ton article !!

  6. So pouetpouet

    J’ai adoré ton article car n’étant pas de Paris je me suis souvent fait la réflexion.Je trouves cela vraiment dommage que les évènements ne se déroule pas partout en France afin de pouvoir inviter plus de personnes car du coup “les autres” (comme moi) nous sommes un peu laisser de côté par certains car nous ne sommes pas intéressant…Je ne suis qu’une petite blogueuse mais comme beaucoup j’ai des choses à dire des avis a donner et ils peuvent être bon!(je ne raconte pas que des c*nneries hein parfois je suis sérieuse)
    Vu que tout se trouve sur paris ce sont toujours les mêmes qui participent et qui deviennent connu,ça devient un cercle vicieux en faite car étant connues elles sont encore plus sollicitées etc etc…
    Voici mon avis sur la question, moi toute petite blogueuse vivant dans un patelin pommé! :)

    • Oui et non.
      Certes être de Paris aide beaucoup; mais sur le fait que les grosses boîtes ou les agences de comm ne sollicitent que ces blogueurs là, cela commence à changer.
      J’ai déjà reçu des propositions dont le contenu s’approchait du “on demande toujours au même, nous avons envie de sang neuf, d’un avis différent, etc”.

  7. Je partage globalement ta vision des choses.
    Pour ma part j’ai la chance (jusqu’à mon prochain déménagement) d’habiter sur Lyon et ai donc accès à plus d’évènements et de pouvoir participer à des apéros blogueurs.

    Toutefois, j’ai moi aussi dû renoncer à des invitations, soit parce qu’elles étaient justement sur Paris et que me fendre d’un billet de train pour un évènement ne se fait que si cela vaut vraiment le coup, soit parce que tout comme toi, je suis également salarié et il faut pouvoir dégager du temps pour participer à ces rassemblements.

    Cette année j’avais prévu le coup, j’avais réservé une semaine de congé destinée à être fractionner pour pouvoir participer aux events qui me tentaient vraiment. Toutefois, avec bébé qui arrive, je pense que mes priorités vont être réévaluées et que cette semaine que je m’étais gardé pour mon plaisir personnel passera plutôt pour les plaisirs en famille.

    Je valide à 100% ton point de vue sur les évènements locaux, il suffit parfois de demander pour obtenir un tapis rouge. Cette année, j’ai eu l’occasion de tester la demande où j’ai contacté l’organisation d’un évènement pour avoir quelques places offertes afin d’organiser un concours, ce à quoi on m’a répondu de manière positive mais en plus on m’a offert un accès presse sur l’ensemble du festival (\o/) comme quoi il suffit parfois de prendre les devants ;)

    • merci pour ton point de vue, et oui, il n’y a pas qu’à Paris que les évènements se passent, il suffit de chercher un peu et de demander… il n’y a rien à perdre, au pire, vous n’avez rien, comme avant la demande, donc rien de perdu !

  8. Très bon article que je découvre pendant ma pause déj (une solution de blogueuse qui bosse pour suivre l’actu des autres;-)
    Si les évènements à Paris représentent une partie sympathique de l’activité de blogging, je ne suis pas certaine qu’elle soit nécessaire pour faire grandir son “bébé blog” dans le monde de la blogosphère. Pour moi, c’est le contenu et l’identité qui prime. Les blogs qui me plaisent sont ceux qui racontent des histoires, qui reflètent une personnalité, qui propose de belle photos, des ambiances ou des évaluations critiques de produits. J’adore celui d’Anne-Laure T par exemple qui parle souvent de sa région. C’est tellement plus rafraichissant que de voir les mêmes évènements décryptés sur 10 blogs.
    J’aime ton blog car tu présentes le point de vu d’un papa et qu’il y en a si peu (à mon grand regret) sur la toile en France. Je m’amuse beaucoup à lire tes billets comme celui-ci ;-)
    J’espère que celui-ci incitera les papas de nos belles régions à se lancer…
    Enfin c’est mon point de vu.
    Kin

  9. Pingback: Revue de blogs #1 Les meilleurs articles de la semaine. | Papa Panique

  10. mamananonyme

    Etant presque parisienne, je ne me rend pas trop compte du pourquoi du comment… mais j’ai envie de dire :

    Faut-il ne pas avoir d’enfant pour être un Gros blogueur parental… parce que je vis à 4km de paris et je ne vais JAMAIS au soirée parce que j’ai deux filles et un mari qui bossent 70h par semaine …

    Mais je m’en sors… mon blog est très gros – je suis sur mon gros pc de boulot là !!

  11. Je milite actuellement pour qu’il y ait des opés sur Lille, mais c’est dur dur
    Je regrette que les groupes de la métropole fassent des opés sur Paris et rien sur la région.

  12. Un commentaire qui n’a rien à voir avec le sujet, mais sympa la façon dont tu parles du métro et du RER. J’ai toujours dit que c’était un grand foutoir le réseau ferré à Paris et de façon plus large en Île-de-France !

  13. Le Papa de Lili

    Pas mal cet article… Je crois que tout blogueur est confronté à la même situation.

    Non, pas besoin d’être parisien pour bloguer (et pis quoi encore ?!).

    Pas question pour moi de chercher à tout prix le feu des projecteurs, ce qui m’importe c’est de m’exprimer… pour celui/celle que ça intéresse.

    Par contre, un fait est certain : plusieurs fois j’ai été contacté pour des partenariats et/ou émissions de TV et la réponse était assez claire : “ah oui, vous habitez la province… ça va être un peu compliqué”. LOL

    Qu’importe je reste “à m’baraque d’inch’ Nord” (à la maison dans le Nord) !

      • Lepapadelili

        Ouep à croix exactement ! À l’occaz on pourrait se croiser entre papas blogueurs ! Ou même monter un réseau nordiste !

        • tiens pas loin de mon ancien poste de travail, nous tourcoing, pkoi pas tu n’es pas le seul de lille, y en a plein en fait

  14. C’est curieux, tu n’as rien remarqué ? Plus le virtuel gagne du terrain, plus les gens accorde une importance à la proximité … ton article pose une question intéressante.
    On dirait que le virtuel est tellement indispensable qu’il finit par engendrer le doute…

    Maintenant que certains peuvent au fin fond du Tibet avoir une renommée mondiale, avoir un blog qui réunit des milliers, de millions de personnes, un succès planétaire, parfois d’autres se posent la question sur un rassemblement physique pour mieux se faire connaitre.
    Je pense que le système engendre un sentiment perpétuel de perte de temps et de compétition. On a peur de perdre du temps, on cherche donc tous les raccourcis, en espérant gagner du temps.
    Souvent on confond le fait de trouver un raccourci , nous rapport un gain en terme de distance mais hélas le raccourci ne nous fait pas gagner en terme de temps.
    Il faut du temps pour réussir et être reconnu par ses propres qualités et la valeur de ses articles.
    Du TEMPS … pas la DISTANCE

    A+

    Duc

  15. Martha

    Que dirais une blogueuse de Guadeloupe !!!!
    8000 km – 7h30 d’avion – Deux semaines d’absences minimum à ne pas gérer les activités hors blog – Avec un peu de chance loger chez une cop ou la famille!!
    En effet ça reviens cher de vouloir à tout pris vouloir être la ou les grands évèvenements se passe.

    J’ai bien le ton article lol !!!

  16. Arf ! Le reflexionnage est bon ! Mais queue nenni ! Nul besoin d’être de Paname sur Scène pour être reconnu, au moins dans son quatier de soi même.

    Et pis, bon, le parisien, je l’aime bien, j’en suis un de naissance. Mais dans le genre je me la pète plus haut que… Il en impose.

    Et puis quoi, le blogging, c’est la toile sur net que ça se passe ! Alors, faut se remuer le neurone (ouais, le truc qui sert à commander le bouton pour changer de chaine avec la télécommande) pour se faire connaitre…

    Et dès fois, ça marche !

    • Papa Blogueur

      Ben oui, c’est sûr. Le truc, c’est que c’est frustrant de devoir toujours refuser d’aller à tel ou tel truc. Maintenant je cherche plus… enfin là-bas, mais plutôt ici, près de chez moi ! Mouahhaha mdr

      • Frustrant ? Boaf… J’ai fait 2/3 trucs dans ce genre. C’est bien pour serrer des pognes, montrer sa gueule. Mais hormis ça, ça va pas bien loin.

        parfois, j’aimerais bien monter une journée “beuverie” entre blogueurs. Au moins, on saurait pourquoi on y va ! Pas de faux semblants (:

        • Papa Blogueur

          Il y en a qui le font pour fêter les “x” années de leur blog lol
          Moi j’ai été invité à Kids Parc la semaine passée, la première fois que je dit oui, à 20mn de chez moi, ça change lol

  17. Pingback: Comment être en Une d'Hellocoton ? Ou pas ! ;-)

  18. Ouahhhh le nombre de papa et de maman blogueurs, impressionnant ;p

    J’ai vu, comme bon nombre d’entre vous surement, le reportage télé sur les blogueurs qui gagnent bien leur vie. Moralité, il faut bloguer : mode et bouffe c’est tendance, et qui plus est, les 2 habitent Panam… CQFD !

    Ben non, on/je connais des blogueurs qui gagnent bien leur vie, avec un très bonne e-réputation et qui vivent dans des endroits, disons reculés…

    C’est l’avantage du web non?

    • Papa Blogueur

      et oui, et puis, la e-réputation peut basculer d’un jour à l’autre aussi, et là c’est pas bon

  19. Pingback: Papa Blogueur Des blogs et des marques : Bic, Nuk, Oasis, Vahiné, Tropicana et Activision Papa Blogueur

  20. celine

    Merci pour cet article que j’adore :) et c’est vrai que quand on vit en Province on se fait cette réflexion j’ai raté 2 salons que j’aurais adoré y être :/ mais manque de finance non ….pas pour la renommer juste pour me faire plaisir en faite :)

    • Je reçois au moins 3 à 4 invitations par mois à partir de septembre, désolé, je ne peux pas prendre le train à chaque fois pour m’y rendre, surtout que je bosse aussi